AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.2 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1976
Biographie :

Bruno Dumézil, né en 1976, est un historien français, spécialiste du haut Moyen Âge. C'est un cousin éloigné de Georges Dumézil.

Ancien élève de l'école normale supérieure, il a été reçu à l'agrégation d'histoire.

En 2003, il soutient une thèse pour le doctorat, sur le thème Conversion et liberté dans les royaumes barbares Ve ‑ VIIIe siècles, sous la direction de Michel Rouche.

Il est maître de conférences en histoire médiévale à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Il est l'auteur, notamment, de "Les racines chrétiennes de l'Europe", "La Reine Brunehaut" ou encore "Les barbares".

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le Baptême de Clovis : 24 décembre 505 ? Bruno Dumézil Éditions Gallimard Octobre 2019 En 1995, la célébration du XVe centenaire du bapte^me de Clovis avait suscité de nombreuses polémiques. Si cet événement est souvent considéré comme l'acte fondateur de la nation France, peu de certitudes ont été établies. Spécialiste incontesté de cette période reculée, Bruno Dumézil, au-delà des mythes et des légendes, nous dégage la véritable figure de ce roi et de ce pays, devenu « fille ai^née de l'église ». https://www.laprocure.com/bapteme-clovis-decembre-505-bruno-dumezil/9782072690679.html
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Erik35   13 décembre 2018
Histoire dessinée de la France 04 - Les temps barbares de Bruno Dumézil
QUAND L'HISTORIEN FAIT LE BARBARE



Le barbare est nécessaire. Surtout s'il appartient à un passé lointain. Les Européens ont donc fait appel aux peuples du haut Moyen-Âge, soit pour se trouver des ancêtres, soit pour dénoncer de soi-disant ennemis héréditaires. Et quand les français ne pouvaient plus voir les allemands en peinture, ils se sont mis à peindre les tableaux montrant les anciens germains. C'est ainsi que le XIXème siècle, âge d'or des nationalismes, a façonné le passé... à son image !
Commenter  J’apprécie          190
Walktapus   27 février 2015
Des Gaulois aux Carolingiens (du Ier au IXe siècle) de Bruno Dumézil
On l'oublie souvent, mais la Gaule a été romanisée alors qu'elle était encore indépendante.
Commenter  J’apprécie          140
Walktapus   28 septembre 2012
Les Barbares expliqués à mon fils de Bruno Dumézil
- Tu veux me dire que l'Empire romain aurait été détruit par des Romains déguisés en Barbares pour payer moins d'impôts ?
Commenter  J’apprécie          100
Bernacho   14 avril 2017
Les barbares de Bruno Dumézil
La vie d'Ibn Khaldûn, qu'il nous a contée lui-même dans une sobre autobiographie, ne recèle guère d'éclats ni d'exploit, si ce n'est sa rencontre en 1401, à près de 70 ans, avec l'un des grands fléaux de l'Apocalypse, le conquérant turco-mongol Tamerlan. C'était sous les murs de Damas, promise au sac, au viol, à l'incendie. Ibn Khaldûn, juge et notable, introduit auprès du conquérant pour tenter d'adoucir le sort de la ville, assiste impuissant à ce qu'il comprend mieux que tout autre, ce qu'il a théorisé depuis des décennies. Toute la grandeur d'Ibn Khaldûn est dans la force de la pensée du roseau qui plie, pour le dire comme Pascal, et qui seul comprend le sens de l'incendie qui va le dévorer. La seule aventure d'Ibn Khaldûn fut la pensée.

(Ibn Khâldun, Gabriel Martinez-Gros)
Commenter  J’apprécie          70
Walktapus   30 septembre 2012
Les Barbares expliqués à mon fils de Bruno Dumézil
- (...) La fin de l'antiquité, c'est la victoire du pantalon sur la toge !

- Est-ce que les femmes barbares aussi portent le pantalon ?

- Beaucoup portent la culotte, mais c'est une autre histoire... (...)
Commenter  J’apprécie          80
Bernacho   20 novembre 2016
Les barbares de Bruno Dumézil
BASQUES

Dans l'historiographie, l'identification d'une culture ancienne propre aux populations pyrénéennes repose essentiellement sur l'argument linguistique. En effet, l'originalité de la langue basque serait chez certains auteurs la marque de son caractère endogène, dont l'origine remonterait au néolithique ou à l'âge du bronze. Il n'existe cependant aucun argument sérieux en ce sens. (...)

Adrien Bayard
Commenter  J’apprécie          74
Bernacho   10 octobre 2016
Les barbares de Bruno Dumézil
L'apparition de Conan est pensée comme celle d'un corps puissant et indomptable, contemporaine de celle des premiers athlètes acteurs, comme Douglas Fairbanks ou Johnny Weissmuller qui, à partir de 1932, incarne Tarzan au cinéma. L'évolution du personnage du Cimmérien accompagnera d'ailleurs celle des rapports au corps masculin tout au long du XXe siècle. Conan devient ainsi l'archétype de l'homme bodybuildé et imberbe - alors que le barbare était traditionnellement représenté barbu et poilu -, véritable parangon du self-made-man américain capable de se forger un destin à la seule force de ses muscles dans une Amérique traversée par la Grande Dépression. Qu'il ait été incarné trois fois entre 1982 et 1985 par Arnold Schwarzenegger ne doit rien au hasard tant le storytelling entourant la carrière de l'athlète, autrichien de naissance, ressemble à celle du Cimmérien, parti de rien et devenant célèbre grâce à sa seule force physique et son entraînement, dans une Amérique des années Reagan qui porte aux nues ce genre de modèle, avec, par exemple, le personnage de Rocky.

(William Blanc - Conan le barbare)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          54
Bernacho   09 avril 2017
Les barbares de Bruno Dumézil
R. Howard avait tenté plusieurs types de récits historiques ou de westerns, avec des héros nordiques ou celtes, avant de mettre en place des mondes antédiluviens fictifs qui lui permettaient de mélanger des références directes à différentes époques simultanément sans trop se soucier de cohérence ou d'anachronismes. Il crée ainsi un âge "hyborien" dans un lointain passé qui mélange des peuples protohistoriques inspirés des Grecs (Hyperboréens, Cimmériens, Hyrkaniens, Corinthiens, Stygiens), des références bibliques (Ophir, Shem), de la mythologie scandinave (Aesirs, Vanirs, les dieux nordiques devenant de manière évhémériste des peuplades) ou celtiques (la Némédie, les Pictes). Ses Cimmériens gardaient l'aspect brumeux du peuple dans l'Odyssée mais étaient censés d'ailleurs tenir plus d'un peuple celtique (en raison d'un lien supposé entre "Cimmériens" et "Cymru", nom du pays de Galles).

(article Heroic Fantasy, Frédéric Ferro)
Commenter  J’apprécie          52
Henri-l-oiseleur   21 décembre 2019
Le Baptême de Clovis : 24 décembre 505 ? de Bruno Dumézil
Les auteurs du VI°s ne connaissaient déjà plus les raisons d'être de cette toison qui valut aux Mérovingiens le nom de "rois chevelus". Sans doute ce marqueur physique avait-il des aspects pratiques, puisqu'il permettait de reconnaître le prince légitime ou, selon les circonstances, d'identifier son cadavre. Pour authentifier les actes royaux, la chancellerie franque avait également l'habitude de déposer quelques cheveux royaux dans la cire des sceaux même si, faute de diplômes conservés avant le VII°s, on ignore si la pratique existait au temps de Clovis. Quant aux Byzantins, ils savaient que les Mérovingiens avaient une longue chevelure mais ils préféraient souligner qu'elle était entretenue avec force lotions ; cela les différenciait des Turcs, peuple dont l'hygiène capillaire était notoirement déplorable (Agathias, "Histoires" I, 2-3).



p. 70
Commenter  J’apprécie          53
Walktapus   13 mai 2012
Les racines chrétiennes de l'Europe. Conversion et liberté dans les royaumes barbares, Ve-VIIIe siècles de Bruno Dumézil
L'historiographie traditionnelle a longtemps négligé la question des modalités de conversion des royaumes barbares d'Occident, au profit de l'étude de la venue au christianisme de l'Empire romain. En conséquence ce fut autour des figures de Constantin ou de Théodose,que s'affrontèrent les systèmes d'interprétation historique, et non celles de Dagobert ou de Sisebut. L'époque romano-barbare se trouva longtemps traitée comme un simple appendice de l'ère patristique.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..