AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 5 notes)

Né(e) : 1959
Biographie :

Bruno Halioua est dermatologue et chargé de cours d’histoire de la médecine à l’université Paris IV. Ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris, titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine et membre de la société française d’histoire de la médecine, il est l’auteur de Science et conscience, de Blouses blanches, étoiles jaunes, et de La Médecine au temps des Pharaons, traduit aux Etats-Unis et dans plusieurs autres pays

Source : http://www.lianalevi.fr/auteurs/halioua.htm
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Bruno Halioua
blimer321   09 octobre 2015
Bruno Halioua
J'avais pris un rendez-vous avec ce docteur, et puis à 14h30 le docteur n'est pas arrivé, j'ai demandé à l'accueil et elle m'a dit que le docteur arrive dans 5 mins, puis à 15h30 le docteur n'est toujours pas arrivé, cette fois l'accueil m'a dit elle n'a pas de nouvelles du docteur!
Commenter  J’apprécie          73
art-bsurde   16 avril 2017
Le procès des médecins de Nuremberg de Bruno Halioua
La profession médicale allemande a été l'une des plus profondément nazifiées avant la guerre : de nombreux facteurs pourraient l'expliquer, nous ne pouvons que le constater, malheureusement sans surprise.

Mais il y a bien plus qu'une lâcheté professionnelle : car le nazisme fut avant tout une idéologie de la race à prétention scientifique.

Entre la doctrine raciste nazie et la science médicale ou biologique de cette époque s'est opérée une double et vicieuse fécondation : les biologistes apportaient leur imprimatur scientifique, les idéologues la traduisaient en termes opérationnels sociétaux et politiques, et donnaient en retour les moyens matériels, de prestige et de pouvoir professionnel qui ont fait de l'anthropologie raciale une discipline reine de l'université nazie.

Or, plusieurs années avant que le nom de Hitler ne fût connu, les adeptes du darwinisme social dans sa version eugéniste avaient déjà introduit dans la société, outre le concept de races humaines (que peu de biologistes dans le monde mettaient alors en doute), celui de hiérarchie raciale et ces notions terribles à nos yeux, mais d'une certaine banalité à l'époque, de vie « ne valant pas la peine d'être vécue » (1920, par des psychiatres allemands) ou de vie « de moindre valeur ». C'est ce terreau qui alimente le nazisme et qui est en retour alimenté par lui. Une mise en œuvre légale des pratiques eugénistes avait eu lieu ailleurs qu'Allemagne, comme argumentèrent avec une grande mauvaise fois les accusés de Nuremberg : une trentaine d'états américains, ainsi que d'autres pays, s'étaient prononcés pour la stérilisation des aliénés et « déviants héréditaires », mais nulle part ailleurs qu'en Allemagne il n'y eut cette collusion de la science biologique avec l’extrémisme politique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur