AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.09 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cherbourg , 1959
Biographie :

Bruno Moutard par lui-même : "Né en 1959 à Cherbourg, au pied de la montagne du Roule, je vis une enfance et une adolescence un peu sauvageonne. Partagé entre la science de mes profs et celle que la nature me propose, j'ai slalomé comme j'ai pu entre ces deux piliers du savoir. Néanmoins, mon école préférée reste: l'école buissonnière. Mon théâtre favori pour jouer les quatre cents coups: La montagne du Roule. Mes passions: La nature (oiseaux, insectes, chauves souris...mais aussi la botanique), la peinture (Les beaux arts durant trois années) et principalement l'aquarelle. Ce n'est que plus tard, beaucoup plus tard, malgré des études littéraires que je me lance dans cette aventure extraordinaire : L'écriture romanesque...."
B. Moutard est enseignant au lycée agricole de Coutances.

Source : http://brunomoutard.jimdo.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
pika50   05 septembre 2012
Jardin Sans Rose (le) de Bruno Moutard
Comme le cornet glacé...Ce que désormais je nomme le syndrome de Miko...

D'abord ôter l'opercule cartonné collant du cône glacé. Se lécher les doigts et attaquer la croûte. Brune, bosselée avec ses pépites saillantes de noisettes pilées, cette écorce de chocolat craque sous la langue et énerve le palais. Le nec plus ultra! Cela semble bien parti. La preuve en est que dessous se cache la glace crémeuse et fondante, brillante entre les veines de cacao qui l'irriguent de ses ruisseaux délicats. Le top! Un bien joli prodrome! En avant pour le voyage! A moi la volupté! Ou, définitivement oui, l'enfance de Louis a été comme une douce promesse.

Et soudain, sans prévenir, vulgairement presque : le cornet.

Le cornet et son insipide gaufrette. Un tube vide, vide et mou, mou et mouillé, plein d'air et de rien si ce n'est de regrets. On se dit que cela va passer. On se rassure, le cornet ne peut être vide jusqu'au bout. Alors on avale sans mâcher, sans goûter, sentiment bizarre dénué d'envie. On passe la moitié. Rien. Un goût de papier mâché. Rien. On arrive aux trois quarts. Toujours rien malgré les espoirs. Alors on met son oeil dans le trou, pour voir jusqu'où va le néant. Au fond, c'est tout noir. Puis la langue y passe, une langue que l'on rend fine et longue, une langue de colibri. Rien à faire, c'est du vol, du vol de bonheur, du vol du plaisir, du vol de colibri : du surplace...

[...]

Cach tout au fond du fond du mini-cône retant, dans l'extrême pointe, le nectar chocolaté mélangé aux effluves de vanille surgit. Un diamant de cacao amer et long en bouche. Fondu, sublimé, consolidé, il s'était figé là le coquin, juste dans la pointe. Et il attaque les dents. Et il submerge l'intérieur des joues. Et il titille les papilles. Et dir qu'on avait failli jeter le reste. On avait failli écourter, abréger puisque tout était joué d'avance. Ah! Le suprême caao! Ah! La sublime vanille! La fêve, et la gousse son amante, pour quelques secondes de plaisir. Des secondes de volupté qui vous font accepter le cartonné, oublié le mou, le mouillé, le décevant, le vain, le rien...l'antécédent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pika50   08 septembre 2012
Jardin Sans Rose (le) de Bruno Moutard
Louis, qui a gardé gravé dans son esprit les interminables jambes dorées de Brigitte, deux baguettes à la mie tendre et serrée, écarquille les yeux à la vue des deux pains courts et blancs qui apparaissent au travers des présentoires. Jeanne est à Brigitte ce que le croûton à soupe est au pain de mie. Le reste de sa silhouette, dès qu'elle se découvre, le conforte dans son jugement. En matière de viennoiserie, Jeanne présente de sérieux atouts : deux miches imposantes et laborieusement soutenues reposant sur une brioche des plus rebondies. Quant aux fesses, le boulanger de la vie n'a pa lésiné sur la levure...
Commenter  J’apprécie          40
pika50   23 octobre 2011
Le testament d'un ange de Bruno Moutard
La vie est une autoroute rapide, trop rapide, droite et dangereuse, jalonnée des panneaux de la raison: une autoroute sans aire de repos, sans voie d'arrêt d'urgence, sans le moindre refuge pour carcasses égarées et moteurs en panne.
Commenter  J’apprécie          40
pika50   08 avril 2011
Les mystères de Marie-Lou de Bruno Moutard
Les prudents sont des infirmes, la vie c'est autre chose.
Commenter  J’apprécie          50
pika50   25 septembre 2011
Le testament d'un ange de Bruno Moutard
Fêter chaque année la naissance de ses enfants, c'est pour elle une sorte de double pause, une double respiration, brève et joyeuse, dans l'asphyxiante course du temps. Oui, Marie y tient et mon père lui offre ce bref épisode heureux, comme on offre à l'enfant qui déteste l'école, pour le réconforter des efforts fournis, une image chocolat Poulain qu'il rangera dans sa boîte à trésor.
Commenter  J’apprécie          30
pika50   08 avril 2011
Les mystères de Marie-Lou de Bruno Moutard
Maxime a dû vous le dire, je viens de Rome, Londres avant, et avant encore Genêve. Centre-ville en plexi-béton bitume. Des empilements de cubes, de parallélépipèdes-rectangles, à vous séquestrer la vie dans quelques mètres carrés. Concert de klaxons, sonate de sirènes, persécution de percussions à coup de mateaux-piqueurs, et je ne vous parle pas du supplice pour des narines aussi délicates que les miennes...
Commenter  J’apprécie          20
pika50   25 mars 2011
Les mystères de Marie-Lou de Bruno Moutard
Un homme bien reste un homme bien tant que l'estime de soi ne dépasse pas celle de l'autre.
Commenter  J’apprécie          30
pika50   13 mars 2011
Les mystères de Marie-Lou de Bruno Moutard
Le malheur n'attend pas que l'occasion se présente pour croquer celui qui le ressent.
Commenter  J’apprécie          20
pika50   24 février 2014
Zara** L'espoir en bagage de Bruno Moutard
Connaître l'ennemi mieux que ses amis, c'est la clé de la tranquillité.
Commenter  J’apprécie          10
pika50   21 mars 2011
Les mystères de Marie-Lou de Bruno Moutard
Si ce que tu as à dire vaut moins que le silence alors garde-le !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..