AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.64 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Belgique
Biographie :

Né le 7 juin 1989 à Sambreville en Belgique, Bruno Watelet est bercé dans le monde des livres grâce à sa maman bibliothécaire. De la lecture à l'écriture, il n'y a qu'un mas.

Ajouter des informations
Bibliographie de Bruno Watelet   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
BrunoWatelet   21 mai 2021
Charlie de Bruno Watelet
Les monstres ne devaient exister que dans les histoires et pourtant elle ne savait que trop bien à quel point les véritables monstres étaient humains.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   03 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je n'aimais pas me sentir si vulnérable, couché, incapable de remuer un membre sans ressentir une douleur lancinante. La seule chose capable de m'apaiser l'esprit était le bruit lent et régulier de la respiration de l'éditeur couché à deux mètres de moi.

Je fixai le plafond et tentai de m'endormir. Sous mes paupières fermées, l'image de ma mère m'apparut telle que je l'avais vue avant de reprendre vie. Je n'avais jamais cru à l'existence d'une vie après la mort, mais cela me bouleversait. Je l'avais vue aussi distinctement que si elle avait vraiment été là. Je l'avais sentie contre moi. J'avais même pu reconnaître son odeur. Surtout, j'avais pu entendre à nouveau des mots que plus jamais je n'aurais pensé pouvoir entendre de sa bouche. "Je t'aime" avait-elle prononcé de sa voix si réconfortante. J'avais déjà entendu ces mots venant d'autres personnes, mais jamais ils n'avaient eu la même valeur pour moi.

Je sombrai dans les bras de Morphée.

 

 
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Nos langues se caressèrent tandis que nous nous enlacions. Lentement, je déboutonnai son chemisier. Tout en le lui retirant, je l'embrassai dans le cou, descendant vers son épaule. Je la sentis défaire la boucle de ma ceinture. J'enlevai mon haut et recommençai à l'embrasser passionnément. Elle défit l'attache de son soutien-gorge et le laissa tomber. Elle colla sa poitrine à mon torse et passa une main dans mes cheveux.

Nous fîmes l'amour, là, debout contre ce mur. Nous nous laissions aller à la découverte de l'autre dans ce qu'il avait de plus intime. Chaque caresse, chaque souffle, étaient comme une multitude de discussions nous permettant d'en apprendre plus sur l'autre. Plus qu'avec des mots, nous parlions avec nos corps et avec notre âme. Je me livrai totalement à elle.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je détestais cette sensation de passer d'un extrême à un autre sans juste milieu. Être aux anges avant d'être nargué par des démons ne figurait pas sur ma liste de souhaits.

Pourtant, au milieu de ce lit si confortable, après m'être abandonné au moment présent, c'était exactement ce qui m'arrivait. Je fixais le plafond sans le voir. Tout se bousculait très vite dans ma tête. Il y avait une tonne de questions auxquelles il fallait que je donne des réponses et je n'en avais pas la force ni le courage.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Il était vain de nier que Layla ne me laissait pas indifférent. Je me demandais d'ailleurs qui aurait pu l'être tant cette femme dégageait quelque chose d'unique et envoûtant. Elle possédait un charme certain et quelque chose que je ne parvenais pas encore à identifier, comme une sorte d'aura attractive. Elle était de ces femmes qui n'avaient pas besoin d'en faire des tonnes pour plaire et attiser le désir des hommes. Une beauté au naturel, douce et forte à la fois.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
J'étais un jeune adulte encore à l'aube de sa vie, en couple officiellement avec quelqu'un que j'appréciais mais dont je n'étais pas amoureux. C'était un constat difficile à accepter après six ans, du genre que l'on refuse parfois de croire pour continuer à se mentir sur notre confort.

Je ne voulais pas me contenter de vivre par habitude. J'avais pris la pleine conscience qu'il n'était jamais trop tard pour s'accorder une chance d'être heureux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je n'avais jamais réfléchi à la perspective d'être père un jour, mais Luca avait éveillé en moi des sentiments que je ne connaissais pas. Je me surpris à m'imaginer avec une version miniature de moi-même courant en couche-culotte à travers mon appartement, voulant à tout prix s'emparer de tout ce qu'elle ne pouvait pas. Je me voyais ressentir de la fierté pour chaque étape de son évolution et une dose indéterminable d'amour à chacun de ses câlins.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je ne me sentais pas comme quelqu'un de bien. Je venais de commettre ce que je savais être une trahison. Mais ce qui me dérangeait le plus, c'est que j'avais aimé ça. J'avais pris plaisir à l'entendre gémir et à sentir ses caresses sur ma peau. Chacun de ses murmures, ses mouvements de bassin, tout n'avait été qu'une gourmandise sucrée volée sur le rebord d'une fenêtre. Ce plaisir coupable me valait maintenant une indigestion de ma personne.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 juillet 2020
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je me sentais irrémédiablement attiré par elle malgré tout ce que ça impliquait. Je savais que ce n'était qu'un baiser volé au détour d'une rencontre en Italie. Qui pouvait savoir où je serais le lendemain alors que je l'ignorais moi-même ? Je compris alors une leçon que Grüme ne m'avait pas enseignée. Le temps se partageait au présent et nous pouvions le saisir avant qu'il s'en aille.
Commenter  J’apprécie          10
Marieles   04 juin 2021
Quand je reviendrai de Bruno Watelet
Je ne voulais pas me contenter de vivre par habitude. J'avais pris la pleine conscience qu'il n'était jamais trop tard pour s'accorder une chance d'être heureux. Je pouvais me prendre des coups, être impliqué dans un accident, me faire briser le cœur, rien ne valait le fait de pouvoir sourire le plus sincèrement du monde et de trouver une certaine paix intérieure.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

NOUS REVIONS JUSTE DE LIBERTE

Comment s'appelle le héro principal?

Léo
Hugo
Théo
Paulo

15 questions
105 lecteurs ont répondu
Thème : Nous rêvions juste de liberté de Henri LoevenbruckCréer un quiz sur cet auteur