AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.46 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Milton, Delaware , le 14/11/1959
Biographie :

Bryan Stevenson est le fondateur et le président du Equal Justice Initiative, une organisation privée américaine à but non lucratif basée à Montgomery, en Alabama.

Après des études à l'Université Harvard, il est promis à une brillante carrière d'avocat. Il décide cependant de se rendre en Alabama pour défendre des personnes condamnées à mort.

Militant et auteur, il a consacré sa vie à la défense des Afro-Américains. Il a permis de sauver plus de 135 prisonniers du couloir de la mort.

Son livre autobiographique, "Et la justice égale pour tous…" ("Just Mercy", 2014) raconte l'une de ses premières affaires, celle de Walter McMillian, condamné à mort en 1987 pour le meurtre très médiatisé d’une jeune fille de 18 ans.

Il est porté à l'écran dans "La Voie de la justice" ("Just Mercy", 2019), avec Michael B. Jordan dans le rôle de Bryan Stevenson et Jamie Foxx dans le rôle de Walter McMillian.

Bryan Stevenson est également enseignant à la New York University School of Law.

Il a remporté le prix du Champion du public aux People's Choice Awards 2018.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Comme chaque mois sur Babelio, nous vous proposons de découvrir quelques adaptations de romans qui sortiront prochainement dans les salles obscures. Au menu ce mois-ci : le destin de quatre soeurs dans l'Amérique des années 1860, un escroc convoitant la fortune d'une riche veuve, l'histoire d'amour entre Jeanne Reichenbach et Léon Blum, un portrait de famille drôle et touchant et le combat d'un jeune avocat américain contre des condamnations injustes et racistes ... Les Quatre Filles du Docteur March de Louisy May Alcott : https://www.babelio.com/livres/Alcott-Les-Quatre-Filles-du-docteur-March/3928 Le Menteur de Nicholas Searle : https://www.babelio.com/livres/Searle-Le-Menteur/850172 Je vous promets de revenir de Dominique Missika : https://www.babelio.com/livres/Missika-Je-vous-promets-de-revenir-1940-1945-le-dernier/121887 Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part d'Anna Gavalda : https://www.babelio.com/livres/Gavalda-Je-voudrais-que-quelquun-mattende-quelque-part/2419 Et la justice égale pour tous … de Bryan Stevenson : https://www.babelio.com/livres/Stevenson-et-la-justice-egale-pour-tous-/1197701/41portee=editeur&desc_smenu=l Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/

+ Lire la suite

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
nadiouchka   20 juillet 2020
Et la justice égale pour tous... Un avocat dans l'enfer des prisons américaines de Bryan Stevenson
L'amour est la raison d'être, mais la justice est l'instrument.

Reinhold Niebuhr

Épigraphe
Commenter  J’apprécie          120
PrettyYoungCat   26 octobre 2020
Et la justice égale pour tous... Un avocat dans l'enfer des prisons américaines de Bryan Stevenson
En 2010, la Floride avait condamné plus de cent enfants à la prison à perpétuité, sans espoir de libération conditionnelle, pour des actes qui n'étaient même pas des homicides. Certains d'entre eux n'avaient que treize ans. Tous les plus jeunes enfants condamnés - treize ou quatorze ans - étaient noirs ou latinos.
Commenter  J’apprécie          70
PrettyYoungCat   21 octobre 2020
Et la justice égale pour tous... Un avocat dans l'enfer des prisons américaines de Bryan Stevenson
(...) Je pensais à l'officier chargée du parloir , aux autorités du département pénitentiaire, aux hommes qui étaient payés pour raser le corps dHerbert pour qu'il soit tué plus efficacement. Je pensais aux agents qui l'avaient attaché sur la chaise électrique.

(...)

Dans les débats sur la peine de mort, je m'étais mis à argumenter que jamais nous ne trouverions humain de payer quelqu'un pour violer des gens coupables de viol ou pour agresser ou maltraiter quelqu'un coupable d'agression ou de mauvais traitements. Pourtant, cela ne nous posait pas de problème de tuer quelqu'un qui avait tué, en partie parce que nous pensons que nous pouvons le faire d'une manière qui ne mette pas en cause notre propre caractère humain comme le fait de violer ou d'agresser quelqu'un le ferait. Je ne pouvais m'empêcher de penser que nous ne passons pas assez de temps à examiner concrètement dans les détails ce que tuer quelqu'un implique.
Commenter  J’apprécie          30
PrettyYoungCat   21 octobre 2020
Et la justice égale pour tous... Un avocat dans l'enfer des prisons américaines de Bryan Stevenson
En 1945, la Cour suprême soutint une loi du Texas qui limitait le nombre de jurés noirs à "un et un seul" par affaire. Dans les Etats du Sud profond, les listes de jurés étaient extraites des listes des électeurs, qui excluait les Afro-Américains. Après que la loi sur les droits de vote a été passée, les employés des tribunaux et les juges réussirent à faire en sorte que le tirage au sort ne fasse sortir presque que des Blancs, grâce à un certain nombre de pratiques destinées à contourner la loi. Certaines commissions locales de jury utilisaient des critères de sélection selon lesquels les jurés devaient être "intelligents et droits" pour exclure les Afro-Américains et les femmes.
Commenter  J’apprécie          10
Softymel   09 juin 2016
Just Mercy de Bryan Stevenson
Older people of color in the South would occasionally come up to me after speeches to complain about how antagonized they feel when they hear news commentators talking about how we were dealing with domestic terrorism for the first time in the United States after the 9/11 attacks. An older African American man once said to me, "You make them stop saying that! We grew up with terrorism all the time.The police, the Klan, anybody who was white could terrorize you. We had to worry about bombings and lynchings, racial violence of all kids.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

TUBERCULOSE

Au XIXème siècle, à quoi attribuait-on à tort l'origine de cette maladie?

maladie sexuellement transmissible?
maladie psychosomatique?
maladie héréditaire?
maladie neurologique?

1 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : médecineCréer un quiz sur cet auteur