AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.26 /5 (sur 162 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1983
Biographie :

Julie Deroy alias Callie J. Deroy est romancière, auteure de livres de bit-lit.

Après avoir obtenu son bac littéraire, elle a effectué des études supérieures en stylisme et en psychologie avant de se lancer dans l’écriture.

Elle vit à Téteghem dans le Nord avec son mari et ses deux filles depuis 2011.

Liens de Sang (2013) est son premier roman.

page Facebook:
https://www.facebook.com/Callie.J.Deroy

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
lessorcieres   23 mars 2016
Un seul jour de Callie J. Deroy
J’ai le sentiments que quelques chose a changé. Les couleurs paraissent moins ternes, mon cœur pèse moins lourd et mon âme semble avoir été … réanimée. C’est comme si je respirais à nouveau après avoir passé des années et des années la tête sous l’eau.



En marchant vers mon chez-moi, je me dis que, peut-être, tout n’est pas perdu. Pour moi, pour mes rêves, pour ma vie.
Commenter  J’apprécie          50
bulle39   19 octobre 2016
Lucy in my sky, tome 1 de Callie J. Deroy
- Si je peux me permettre, ramener votre maîtresse ici pendant les heures de travail ne va pas beaucoup aidé.

- Je vous demande pardon ? m'indigné-je.

- C'est vrai quoi ! Déjà que vous n'êtes pas hyper populaire...

Comment...comment ose-t-elle me faire ce genre de réflexions ?

Pas loin de m'étouffer de stupéfaction, je fais pivoter ma chaise pour lui faire face.

- Non mais de quoi je me mêle ?

- De l'avenir de votre boîte, répond-elle sans se démonter. Puisque vous ne vous sentez pas tellement concerné !

Là, elle va beaucoup, beaucoup trop loin. Je me lève d'un bond, l'obligeant à faire un pas en arrière.

-Ecoutez-moi bien, mademoiselle Petrelli....

Je darde mes yeux dans les siens et point un index menaçant devant elle.

- Vous n'avez pas la moindre idée de ce que je fais pour l'avenir de Caretake. Pas la moindre. Alors vos conclusions hâtives et vos théories foireuses, vous les gardez pour vous !

- Mes conclusions hâtives ? répète-t-elle. Ah, mais au temps pour moi ! Je n'avais pas encore compris que vous commenciez tous vos rendez-vous professionnels en laissant vos visiteurs vous coller leurs seins sur la tête !

Sa réplique me met hors de moi. Je suis tellement fou de rage que j'ai envie de démolir le premier truc qui me passe sous la main.

Comment ose-t-elle se permettre de me dire ce que j'ai le droit de faire ou pas dans ma propre société ?? Je me colle les seins de qui je veux sur la tête ! Où je veux, et quand je veux !

- Un conseil, mademoiselle Petrelli ! lui crié-je. Occupez-vous de VOS affaires !!

- Ce SONT mes affaires, Cameron ! Puisque je travaille pour vous et que mon boulot est de vous aider !

-MONSIEUR BLAKE !

- Rhaaaa, et puis arrêtez avec ça ! On se connaît depuis le lycée, quand même ! C'est pas la fin du monde si je vous appelle Cameron !

Non, moi je ne vous connais pas depuis le lycée, mademoiselle Petrelli !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ddreambookine   21 octobre 2014
Liens de Sang, tome 2 de Callie J. Deroy
-Bien. Parce que si tu mens et que j’apprends que tu la fais souffrir, je te jure que je te fais avaler l’intégralité de ma boîte à bijoux ! menace-t-elle en agitant son index devant son visage.
Commenter  J’apprécie          50
ddreambookine   21 octobre 2014
Liens de Sang, tome 2 de Callie J. Deroy
Et voilà. Retour à la case départ. Ils retourneront à Lakewood avec leurs doutes, leurs peurs, leurs questions sans réponses. Et sans avoir qui que ce soit d’autre vers qui se tourner.
Commenter  J’apprécie          50
ddreambookine   21 octobre 2014
Liens de Sang, tome 2 de Callie J. Deroy
Pour que les ténèbres soient, mademoiselle, il faut que, quelque part, la lumière soit aussi.
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs   03 février 2014
Liens de sang de Callie J. Deroy
« C’est leur petit rituel. Elles le suivent à chaque fois que l’une d’elles n’a pas le moral. Si c’est loin d’être un remède miracle, cela permet généralement de laisser les problèmes de laisser les problèmes de coté le temps d’un après-midi. De se mettre un peu de baume au cœur en s’octroyant un moment à deux.

Julia soupire. Elle n’a aucune envie de faire tout cela. Elle sait que ça ne changera rien. Mais elle se laisse faire, pour faire plaisir à son amie. Elles passent l’après-midi à se faire coiffer, à essayer des vêtements, des chaussures… elles boivent le chocolat promis. »
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszs   27 août 2014
Fairy sex Tale de Callie J. Deroy
« Je m'appelle Elëya et je suis une fée. J'ai de magnifiques ailes, irisées, légères et vaporeuses, et je me déplace au gré de mes envies, sans aucun effort. Dans mon monde rien n'est difficile, rien n'est jamais loin. Ici tout n'est que jeu, amusement, sensualité...

Nous faisons l'amour tout le temps, comme il nous plaît et avec qui nous le voulons. Pas de couple, de limites ou d'interdits. Uniquement le plaisir. Et ce que nous apprécions tout particulièrement, c'est de vous regarder, vous, prendre le vôtre. Vos soupirs et gémissements nous ravissent, la danse sensuelle de vos corps nous enchante. Nous vous observons sans que vous le sachiez, seul ou à plusieurs, mais sans aucune malice. Pour une fée, il n'y a rien de plus naturel et de plus beau, c'est ainsi que nous sommes faits. Et si, par chance, l'une de nous choisit d'assister à vos ébats, soyez-en heureux, car cela augmentera considérablement votre plaisir. Notre seule présence à vos côtés décuple vos sensations, accroît l'intensité de votre jouissance. Comme si, dans cet instant de grâce, nos deux réalités se touchaient légèrement du doigt.

Voilà, vous connaissez mon beau secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fanbooks76   11 juin 2015
Egon de Callie J. Deroy
À ses mots, il grimace légèrement. Avec un pincement au cœur face à cet implicite aveu, elle poursuit :

— Quoi qu'il vous soit arrivé, il n'y a qu'une chose que vous devez savoir : vous n'êtes plus complètement seul. Vous êtes en sécurité ici, avec nous.

Le silence qui suit cette déclaration de Stella dure plusieurs secondes, durant lesquelles il donne l'impression de soupeser les mots qu'il vient d'entendre. Puis, avec une certaine réticence dont elle a du mal à comprendre les raisons, il lève les yeux vers elle et les plonge dans les siens. Pour la toute première fois. Un peu troublée, elle soutient son regard pour lui faire comprendre que ce ne sont pas des pa« paroles en l'air, même si le chagrin et le désespoir qu'elle devine dans ses prunelles turquoise lui font presque monter les larmes.

— Je vous aiderai. Du mieux que je peux et de tout mon cœur, déclare-t-elle. Mais il va falloir que vous y mettiez un peu du vôtre...

Il lâche ses yeux et, après un instant, opine en silence.

— Bien. Parce que, vous savez, il y a des règles, ici. Des règles que je ne suis pas en mesure de transgresser. Et que vous restiez ici quelques nuits ou... un peu plus longtemps, la première d'entre elles est de remplir ce formulaire.

Elle lève devant lui une feuille de papier jaune pâle : le fameux formulaire. Assis sur sa chaise, il s'agite. Elle sent qu'il s'éloigne, alors elle cherche ses yeux à nouveau, pour ne pas le perdre. Ce n'est que lorsqu'elle a réussi à accrocher son regard qu'elle continue.

— Ne vous inquiétez pas, je prendrai soin de vous, je vous le promets. Mais... aidez-moi à le faire.

Il se calme un peu. Plus que ses mots, c'est le regard que Stella pose sur lui qui paraît le rassurer. Un regard franc et bienveillant. Encouragée par le fait qu'elle a le sentiment d'avoir réussi à entrer en contact avec lui, elle décide de se jeter à l'eau.

— Dites-moi comment vous vous appelez... S'il vous plaît...

Pendant un instant, elle pense avoir été trop vite. Il soupire et rompt le lien invisible qu'ils avaient créé en détournant la tête. Mais, dans les secondes qui suivent :

— Egon.

Stella se fige.

Il vient... de lui parler ! Elle a entendu le son de sa voix, douce et grave, un peu cassée, comme s'il n'avait pas parlé depuis très longtemps. Ce petit miracle lui remplit le cœur de joie, jusqu'à ce que quelque chose qu'elle n'arrive pas à identifier la fasse légèrement tiquer.

— Egon ? répète-t-elle en essayant de ne rien laisser paraître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   15 avril 2014
Liens de Sang, tome 2 de Callie J. Deroy
« Une gigantesque demeure se dresse devant eux. La bâtisse, haute de trois étages, avait dû connaître son heure de gloire au siècle dernier. De sa splendeur passée ne reste aujourd'hui plus grand-chose, et sur sa façade d'un blanc sale se lisent les stigmates de décennies d'abandon. D'impressionnantes fissures lézardent les murs, telles des plaies béantes, preuves manifestes de sa déliquescence. Une mousse verte couvre les marches en pierre menant à l'imposante porte en bois, aujourd'hui craquelée, et sur les dizaines de fenêtres que compte la maison, peu sont encore intactes. Tout autour, la végétation a repris ses droits, et c'est au travers des herbes hautes qu'ils avancent.

Julia est toujours prisonnière. »
Commenter  J’apprécie          20
ddreambookine   21 octobre 2014
Liens de Sang, tome 2 de Callie J. Deroy
La souffrance rend l’âme excessivement malléable.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..