AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.78 /5 (sur 205 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gonesse, Val d’Oise , 1991
Biographie :

Camille Leboulanger est un auteur de romans et de nouvelles.

Il a grandi dans le Sud-Ouest et habite désormais en Bretagne, où il enseigne le français.

Ancien étudiant en classe ciné-sup au lycée Guist'Hau, il a fait ses études de scénariste à l’École Supérieur d’Audiovisuel (ESAV) de Toulouse. Il a réalisé plusieurs films.

Amateur de cinéma et de vieux hard rock, il partage son temps entre les cours, l’écriture et malmener des standards folks à la guitare.

Après la publication de sa nouvelle "78 ans" dans l’anthologie d’Oliver Ganon "Ceux qui nous veulent du bien" aux éditions La Volte en 2010, il voit à 20 ans son premier roman "Enfin la nuit" édité par l’Atalante en 2011.

Il a publié également "Bertram le baladin" (2017) et "Malboire" (2018), un retour à la science-fiction post-apocalyptique.

Twitter : https://twitter.com/camilleleboulan
page Facebook : https://www.facebook.com/camillelebwrites/
+ Voir plus
Source : l-atalante.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Camille Leboulanger   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Montez le son ! En avant-première : le premier chapitre de Ru lu par l'auteur lui-même, Camille Leboulanger.


Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
fabien2830   16 septembre 2021
Le chien du forgeron de Camille Leboulanger
CHAPITRE 2 : L’ENFANCE DU CHIEN

C’est ainsi que Setanta grandit. Il subit en permanence les influences contradictoires de ses deux parents, dont l’inimitié n’était un secret pour personne. Lui-même la sentait, même s’il n’aurait pu en expliquer la raison.

Un détail, pourtant, ne trompait pas. Jamais Dechtire ne lui donna de frère ou de sœur. La lignée de Sualtam s’arrêterait avec cet unique fils.
Commenter  J’apprécie          190
kateginger63   06 novembre 2018
Malboire de Camille Leboulanger
Peut-être la terre est-elle un peu plus mélancolique à chaque fois qu'une plante fend sa surface. Peut-être garde-t-elle dans chaque tige qui lui échappe, chaque feuille qui s'étend, le souvenir de la graine qu'elle a abritée en elle, dissimulée jusqu'au moment inévitable où elle lui a échappé.
Commenter  J’apprécie          190
BazaR   04 octobre 2021
Le chien du forgeron de Camille Leboulanger
Vous souriez encore. Vous trouvez sans doute ces hommes superstitieux et faibles d’esprit. Il est vrai qu’aujourd’hui les paroles des druides sont moins écoutées, et les Ulates de notre temps ne reconnaissent qu’une seule vérité, et une seule force : le fer. Mais il y a bien des choses que le fer ne peut expliquer. Le fer peut-il dire pourquoi il pleut ? Le fer peut-il dire pourquoi la mer va et vient ? Pourquoi les arbres croissent, et les roches non ? Pourquoi les loups hurlent la nuit, quand les hommes dorment, et les chiens avec eux ? Le fer peut-il dire qui a dressé les pierres et élevé les tertres dont les Ulates savent ne jamais devoir s’approcher ?
Commenter  J’apprécie          160
Dionysos89   02 mars 2018
Bertram le Baladin de Camille Leboulanger
Les bourses du bosco étaient pleines

À en toucher les planches du pont

S’il ne peut les vider cette semaine

Il fera naufrage pour de bon.



Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89   19 février 2019
Malboire de Camille Leboulanger
Un mensonge répété suffisamment de fois finit par ressembler à la vérité.
Commenter  J’apprécie          170
gruz   05 février 2013
Enfin la nuit de Camille Leboulanger
Sophie se lève et va chercher son sac à dos. Le chat la suit. Elle vide une des poches du sac et transfère son contenu dans la remorque. Ensuite elle se baisse, attrape le chat et le pose dans ladite poche, qu'elle referme à moitié.

Le chat affiche une expression de surprise et d’incompréhension tout à fait particulière aux chats. Le genre un peu ahuri, mais pas trop, pas mécontent mais pas joyeux non plus. Ce serait un humain, on dirait qu'il s’en fout.
Commenter  J’apprécie          150
Erik35   10 août 2021
RU de Camille Leboulanger
Le festival a commencé depuis quatre jours, avec autant de projection de "Hors". Pour la quatrième fois, Alvid prendra la parole à la fin du film. Il répondra du mieux qu'il le peut à quelques questions. Il dira qu'il s'agit de capter le temps du paysage, que des mouvements infimes comme ceux des bruyères l'intéressent autant, voire davantage, que ceux des deux hommes qui constituent l'ultime et seule présence humaine du film. our la quatrième fois, il formulera des réponses qu'il a construite bien après le tournage et le montage du film. Pendant ses années d'étude de cinéma, il a appris que «Je voulais simplement que cela soit comme cela et pas autrement» n'est pas une réponse valable. Les spectateurs en veulent plus, ont besoin de plus. Il faut donner une clef. Alors il ne ment pas tout à fait, mais toutes les théories qu'il s'est habitué à entendre sortir de sa bouche lui paraissent toujours un peu étrangères au fond des choses.
Commenter  J’apprécie          120
Dionysos89   29 juillet 2021
Le chien du forgeron de Camille Leboulanger
Il en est ainsi des bonnes histoires : peu importe si l’on connaît leur déroulement ou si l’on devine la fin. Cela ne gâte en rien le plaisir de les entendre ni même celui de les raconter. Une bonne histoire est comme une bonne chanson. C’est un air dont on ne se lasse jamais du refrain.
Commenter  J’apprécie          130
boudicca   20 novembre 2017
Bertram le Baladin de Camille Leboulanger
Il joua toujours plus vite, toujours plus fort, jusqu'à ce que ses doigts lui fassent mal, jusqu'à ce qu'il sente le battement de la musique au fonds de lui commencer à lui faire défaut. Alors il s'arrêta un instant, une moitié de mesure à peine, que les battements des mains comblèrent à sa place. La public hurlait comme un monstre marin, une vague qui s'écrasait contre le bord de la scène. On dansait, ou on l'aurait voulu, mais Bertram jouait bien trop vite pour cela, alors on se jetait les uns contre les autres dans un joyeux chaos. 
Commenter  J’apprécie          120
BazaR   06 octobre 2021
Le chien du forgeron de Camille Leboulanger
Pauvre garçon qui n’a jamais été homme, et à peine chien. Le Chien n’a jamais été qu’une arme : une lance sans maître. Son oncle le roi et tous les autres hommes de son temps le supportaient seulement car ils étaient du côté de la hampe. Ils tremblèrent toujours à l’idée que le fer se tournât dans leur direction.
Commenter  J’apprécie          122

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

A la Radio

Gabriel Noon est un écrivain reconnu dont la chronique "Noon at night" est diffusée sur la National Public Radio. Vous lisez Une voix dans la nuit, roman policier américain signé (Indice: Chroniques de San Francisco):

Armistead Maupin
Edmund White
James Baldwin

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : radio , Radio libre , ondes , romans policiers et polars , roman noir , littérature , adapté au cinéma , adaptation , cinemaCréer un quiz sur cet auteur