AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 29/12/1872
Mort(e) à : Paris , le 12/04/1945
Biographie :

Camille Mauclair, nom de plume de Camille Laurent Célestin Faust, est un poète, romancier, historien d'art et critique littéraire français.

Après des études à la Sorbonne, venu très tôt à la critique littéraire, artistique et musicale, il fut diversement apprécié par son entourage. Collaborant au Théâtre d’Art de Paul Fort et à l’Œuvre de Lugné-Poe, dont il fut l’un des fondateurs, il participa à la création du drame "Pelléas et Mélisande" de Maurice Maeterlinck (1893).

Disciple de Mallarmé, et parmi les meilleurs historiens du symbolisme, il collabore à des revues telles que La Conque, La Revue indépendante, La Revue de Paris et de Saint-Pétersbourg, La Revue blanche, le Mercure de France, le Coq rouge, les Essais d'art libre, les Entretiens politiques et littéraires, L'Art moderne, L'Ermitage, la Société nouvelle, L'Image, la Nouvelle revue, la Revue encyclopédique, la Grande revue, la Revue des revues, et pour des journaux tels que L'Estafette, L'Événement, Gil Blas, La Cocarde, Le Figaro, L’Aurore et La Dépêche de Toulouse. Il collabore aussi à la presse anarchiste.

Il publia des poèmes symbolistes et des chansons, certaines mises en musique par Gabriel Fabre. Maeterlinck soutint son recueil d’essais, "Eleusis, causeries sur la cité intérieure" (1894). À vingt-six ans, il avait déjà publié deux romans.

Après la Grande Guerre, Mauclair présenta sa carrière dans "Servitude et Grandeur littéraires" (1922). Il est d'une grande activité et fournit d’innombrables écrits sur l’art et des textes sur les villes qu'il admire, dont Bruges et Venise, tout en collaborant à la presse de province.

Il dénonce ce qu'il considère comme la décadence de l'art français et déplore le règne "de la laideur". Après avoir accompagné le mouvement artistique novateur, il s’en détourna peu à peu jusqu’à se réfugier dans une défense des traditions artistiques qui le mena à la collaboration avec l’occupant pendant la guerre de 1939-1945. Son nom est mis par le Comité national des écrivains sur la liste des auteurs interdits.

Sa vaste production (essais, romans, contes et poèmes) permet de le situer parmi les premiers et les meilleurs historiens du Symbolisme, ainsi que de le placer à côté des écrivains qui ont le plus brillamment illustré le goût du mouvement symboliste à sa fin.

Personnalité éclectique, auteur érudit, critique averti, narrateur fécond et poète discret, Mauclair comprend et exprime les instances les plus profondes de son époque.

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
Jacopo   18 février 2020
L' Ardente Sicile de Camille Mauclair
Dans le rêve bleu de la mer Tyrrhénienne, l'apparition des îles Lipari est un étrange présage.

Elles sont sept : Filidudi, Panaria, Stromboli. Aux temps antiques, elles étaient appelées Eoliennes, en l'honneur du dieu des vents. Mais, en réalité. elles sont nées du Feu.
Commenter  J’apprécie          81
Emnia   10 octobre 2015
Les Danaïdes, contes. Illustrations de Besnard, Carrière, Fantin-Latour, La Gandara, Le Sidanei, Lévy-Dhurmer, Rochegrosse de Camille Mauclair
C'était comme un soleil ramené prisonnier et pendu à une colonne. Son agonie d'or rouge, sanglot fauve, farouche et silencieux, faisait peur. Au crépuscule, alors que les soldats en sueur pensaient en avoir fini avec le soleil réel, on voyait surgir ce tragique regard, vaste prunelle sanglante, et la chaleur semblait s'y être concentrée pour rayonner plus lourdement dans les ombres. On n'avait pas osé le placer en trophée entre des haches et des glaives, il était là tout seul au centre d'une grande salle, comme au poteau de torture, et jamais le roi ne le regardait sans songer à mourir.



"Le bouclier d'or"
Commenter  J’apprécie          70
Jacopo   19 février 2020
L' Ardente Sicile de Camille Mauclair
Il y a vingt-neuf ans, les Filles ardentes de Lipari purent entendre, à l'aube d'un jour de décembre, une immense clameur. En trente secondes, une secousse anéantit Messine et Regio, mêlant l'incendie à un effroyable raz de marée, tuant plus de cent mille créatures. On décida aussitôt la résurrection, et surtout depuis l'ère mussolinienne l'effort méthodique se poursuit. On avait commencé par rétablir des rues bordées de multiples baraquements de bois pour loger la foule des survivants. On les remplace peu à peu par des maisons.
Commenter  J’apprécie          40
Joualvert   23 avril 2015
Le soleil des morts de Camille Mauclair
La Bourse des bouquins était aussi répugnante que l'autre, on vendait la pensée et le style de pacotille aussi salement que les cuirs et les raisins secs. Dans cette cohue, l'élite risquait ses pauvres livres délicats comme un bébé dans une foule de fête nationale.
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   15 février 2015
Sonatines d'automne de Camille Mauclair
Je ne sais pourquoi

Nous n’avons pas choisi notre vie :

Il fallait qu’il y eût quelque envie

Dans l’âme de quelque roi.



Qu’est-ce que cela importe,

Une destinée ou bien une autre ?

Mon Dieu, comme c’est peu la nôtre,

Ce vent d’automne qui nous emporte !



Qu’est-ce que cela pouvait faire

Que fût pour nous la moins lamentable,

Il fallait bien qu’elle échût à la table

De quelqu’un dans cette étrange affaire.



Destinée éparse et morose,

Une flânerie, une querelle, et toujours ainsi :

Pourquoi nous avoir faits ceci ?

Nous aurions bien pu être autre chose.

Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   14 janvier 2020
Idées vivantes de Camille Mauclair
Auguste Rodin est aujourd'hui en pleine possession d'une gloire qui, relativement à quarante années d'incessante production, s,est fait attendre : l'artiste l'a fait surgir de bloc rugueux de l'indifférence et de l'aveugle injustice coups de ciseau, chaque jour, et elle s'éveille à peine, pure et se souvenant encore des heures mauvaises, comme cette muse tressaillante et lentement dégagée de l'obscure matière, qui rêve derrière l'épaule de Victor Hugo dans l'admirable hommage que le génie du sculpteur rend au génie de poète.
Commenter  J’apprécie          30
Joualvert   23 avril 2015
Le soleil des morts de Camille Mauclair
Des stratèges inglorieux rachetaient les reculades diplomatiques du continent par des expéditions coloniales, où la classe possédante sacrifiait à sa soif de lucre des hécatombes de miliciens indigènes, épargnait sur la quinine, et fusillait des sauvages rebelles pour les mêmes résistances qu'elle honorait dans son Vercingétorix ou ses francs-tireurs.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   14 décembre 2018
Le Secret de Watteau de Camille Mauclair
L'apprentissage, si l'on peu dire, dura quatre années, mortellement longue, monotones, inutiles et vides. Watteau se morfondait. On n'a trace d'aucun travail, même modeste, qui lui ait été confié durant ce laps, ni d'aucune tentative de concours pour un emploi quelconque.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   12 janvier 2019
Eugène Delacroix - L'Art et le Beau , III années No. 4 de Camille Mauclair
Il s'y adressait cependant avec une telle violence par la magie du coloris et la frénésie du mouvement qu'il déterminait une émotion physique. C'est un de plus beaux tableaux de début par lesquels un homme de génie se soit jamais révélé. Non-seulementil posait nettement une grave question esthétique en mettant la peinture au service d'une oeuvre d'imagination poétique et mystique, étrangère à l'antiquité, mais encore il posait une question technique en affirmant la résolution de dessiner par les plans colorés, d'échapper à la tyrannie de la ligne, de situer toutes choses dans une atmosphère réagissant sur la couleur de chacune d'elles, d'inféoder la beauté conventionelle à l'intensité du caractère expressif.
Commenter  J’apprécie          20
Jacopo   07 mai 2020
Schumann - Les Musiciens Célèbres de Camille Mauclair
A Heidelberg, Schumann se remit au droit. « Je ne joue plus que très rarement et très mal du piano, écrit-il à sa mère. Le grand génie du son a doucement éteint sa torche. Tout ce que j'ai fait de musique me semble comme un beau rêve et je peux à peine m'imaginer que ce rêve a existé. Cependant, croyez-moi bien, si jamais j'arrivais à faire quelque chose de bon ici-bas, ce serait dans la musique. Je suis sûr, sans me vanter, que j'ai une puissance créatrice. » C'était le cri décisif de son âme. Il n'en continua pas moins à étudier les Pandectes, tout en apprenant le français et en supprimant un repas par jour pour payer les leçons et la location d'un piano.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Interro surprise (2) :))

Arthur Rimbaud a publié un recueil de poèmes en prose, intitulé " Une saison ........"

blanche et sèche
vers l'automne
au paradis
pleine d'envies
pluvieuse
en enfer

15 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peinture , écrivainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..