AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.08 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) : 1934
Mort(e) le : 4/09/2020
Biographie :

Romancier et essayiste, né en 1934, à Stockholm, Carl-Henning Wijkmark, fut critique littéraire, journaliste, traducteur (Lautréamont, Nietzsche, Benjamin). Depuis 1970, il s’est entièrement consacré à la création littéraire.

Son œuvre fut révélée au public français, en 1986, avec La Draisine (Actes Sud). Il fut alors le premier écrivain suédois invité à la télévision française (par Bernard Pivot).

Depuis, ont été publiés Da Capo (Belfond, 1996), Toi qui n’existes pas (Esprit ouvert, 2003), Derniers jours (Cénomane, 2007) et La nuit qui s’annonce (Cénomane, 2009) – sorte d’avers subjectif et sensible de La Mort moderne (réédition Cénomane, 2009)–, qui a reçu dès sa parution en Suède en 2007, le prestigieux prix August.


Source : le Monde
Ajouter des informations
Bibliographie de Carl-Henning Wijkmark   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Nicoleta_   07 août 2021
La mort moderne de Carl-Henning Wijkmark
Ce qu'il a d'incongru dans la joie de vivre et dans la mort telles qu'elles existaient à Pompéi, c'est autre chose. Ce qu'on y ignorait, c'était la manie du progrès, le productivisme. Ce désir de substitut matériel au sentiment statique de sécurité qu'apportait la religion, il est typique d'un monde dans lequel le PTEH est à l'oeuvre. Mais tout aussi typique - faut-il ajouter - et sans équivalent dans une société non technologique où régnait l'esclavage, est cette pression incessante venue d'en bas visant à une plus juste répartition des richesses de la société industrielle. C'est le rôle de préposé à la justice matérielle qui justifie aux yeux des masses des bureaucraties sans cesse plus importantes. Ceux que l'on qualifie de défavorisés acceptent volontiers cette tutelle à la seule condition qu'elle leur permette d'avoir leur part du gâteau. Mais, dans une situation de crise telle que nous en connaissons actuellement, ceux qui sont favorisés cherchent eux aussi refuge sous le parapluie de la bureaucratie. C'est sans doute bon pour la discipline collective, mais cela exige un contrôle et une prise en mains permanents des individus, y compris pendant leurs loisirs. Et, pour finir, ce contrôle devient l'énergie qui fait marcher la machine sociale. Toute existence individuelle poussée à bout et toute combustion spontanée à la mode de Pompéi conduiraient très vite à un déficit de moyens et à la ruine générale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
christinebeausson   16 mars 2022
1962 de Carl-Henning Wijkmark
La piétaille de l’OAS était un ramassis de scouts prétentieux et moins doués que la moyenne. Ils n’avaient pas de plus cher désir que de faire joujou avec des bombes et des armes ; et puis des voitures, bien entendu. Voler des voitures, renverser des voitures, mettre le feu à des voitures. Et au milieu de tout ça, un goût romantique de l’obéissance et du sacrifice. Ils feront des fonctionnaires parfaits,une fois amnistiés.
Commenter  J’apprécie          20
christinebeausson   04 mai 2022
La draisine de Carl-Henning Wijkmark
La conscience est le résultat d’une foi dans la valeur de l’individu, la valeur la plus fragile qui soit, tellement fragile qu’elle n’existe que dans les cultures occidentales les plus évoluées, qui sont maintenant du domaine du passé. Ce qui reste, c’est la conscience collective minimum, manipulée chaque fois par les puissances qui nous gouvernent, par l’intermédiaire des mass média.
Commenter  J’apprécie          20
christinebeausson   10 décembre 2021
La nuit qui s'annonce de Carl-Henning Wijkmark
L'espoir peut faire défaut, ainsi que l'appétit, l'énergie vitale, la vue et l'audition. L'instinct érotique, lui, ne se dément jamais, c'est le dernier à mourrir.
Commenter  J’apprécie          20
christinebeausson   04 mai 2022
La draisine de Carl-Henning Wijkmark
Ils avaient découvert le rituel du travail moderne, cet ensemble de gestes et de mouvements dont la finalité n’a aucune importance pour l’ouvrier en tant qu’individu. Les êtres humains ne peuvent le supporter que sous la pression de la nécessité et en se dédoublant. Les singes, eux, semblaient adorer cela et s’y complaire.
Commenter  J’apprécie          10
Carl-Henning Wijkmark
Nicoleta_   07 août 2021
Carl-Henning Wijkmark
Il nous faut suivre l'autre voie : celle de la mise en condition psychologique des personnes âgées, afin qu'elles décident elles-mêmes d'en finir. De façon directe et motivée par ce que nous pouvons appeler l'esprit de sacrifice pour le bien commun. Il ne s'agit de rien moins que d'une nouvelle façon de penser, d'une nouvelle institution sociale basée sur la volonté populaire. Sur ce plan, il y a également de grosses économies à réaliser.

Et je pense que, sur le plan psychologique et sur celui de l'opinion publique, nous sommes plus avancés que nous ne le croyons peut-être nous-mêmes. Mais c'est peut-être plus une question d'apprentissage d'un certain comportement que de préparation de l'opinion. (...) On obéit à des ordres, et non pas à des idées. C'est pourquoi, en matière sociale, l'information doit revêtir la forme du communiqué, et non pas celle du dialogue.
Commenter  J’apprécie          00
Carl-Henning Wijkmark
Nicoleta_   07 août 2021
Carl-Henning Wijkmark
Et si on produisait moins, ont dit certains au début des années 70. Redevenons un peu plus pauvres, abaissons le prix de l'être humain. Et augmentons au contraire la valeur de l'être humain, la qualité de la vie. Malheureusement, tout cela n'était pas exempt de puritanisme, c'était un peu l'héritage de cette idéologie du corps (...), de ce souci de la santé physique et peut-être aussi du christianisme. On désirait vivre dans un environnement plus propre et on s'est imaginé que cela avait à voir avec un mode de vie plus pur, avec une sorte de fadeur végétarienne. Et nous n'aurions jamais connu de nouvelle Pompéi : cette vie libre, créatrice, en compagnie de la jeune fille, de la bouteille et d'une culture raffinée; une vie plus courte mais plus humaine.
Commenter  J’apprécie          00
christinebeausson   16 mars 2022
1962 de Carl-Henning Wijkmark
Peut être est ce seulement lorsque nous empruntons les yeux des autres que notre vie possède un caractère chronologique : à nous mêmes, elle se présente sous la forme de cercles concentriques, axés sur le présent.
Commenter  J’apprécie          10
christinebeausson   10 décembre 2021
La nuit qui s'annonce de Carl-Henning Wijkmark
Si on n'est plus aimé, il ne sert à rien de continuer à aimer soi même, le froid s'insinue en vous et le temps s'arrête. On est déjà mort, pour l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          00
CamilleMartin   13 mars 2022
La mort moderne de Carl-Henning Wijkmark
L’exposé historique de Rönning est intéressant, mais où irons-nous si nous laissons l’histoire nous garrotter dans un monde totalement différent ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ce genre de petites choses

1) Bill Furlong est père de famille et a :

Une fille
Deux filles
Quatre filles
Cinq filles

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Ce genre de petites choses de Claire KeeganCréer un quiz sur cet auteur