AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.99 /5 (sur 63 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Turin , le 15/04/1939
Biographie :

Carlo Ginzburg est un historien et un historien de l'art italien contemporain, considéré comme l’un des plus importants de sa génération et comme un éminent représentant de la microhistoire. Il est le fils de la romancière italienne Natalia Ginzburg (née Levi) et du journaliste activiste Leone Ginzburg.


Source : Wikipedia.

Ajouter des informations
Bibliographie de Carlo Ginzburg   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec Carlo Ginzburg, Patrick Boucheron A l'occasion de la traduction française de son essai (Néanmoins. Machiavel, Pascal, Lagrasse, Verdier, 2022), dialogue entre le grand historien Carlo Ginzburg et Patrick Boucheron autour des lectures contemporaines de Machiavel. Où il sera notamment question de malentendus, de lectures obliques et de casuistique médiévale.

Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Carlo Ginzburg
Kickou   04 octobre 2022
Carlo Ginzburg
« En histoire comme au cinéma tout gros plan implique un hors-champ »





dans lemonde.fr, le 03/10/2022
Commenter  J’apprécie          90
de   09 octobre 2011
Le juge et l'historien : Considérations en marge du procès Sofri de Carlo Ginzburg
l’erreur n’est pas qu’un risque : c’est une dimension où l’on est sans cesse plongé. La connaissance humaine n’est pas seulement faillible de manière intrinsèque : elle avance grâce à l’erreur, en essayant, en se trompant, en s’autocorrigeant. Erreur et vérité s’impliquent l’un l’autre comme l’ombre et la lumière.
Commenter  J’apprécie          40
alzaia   22 février 2014
Le fromage et les vers : L'univers d'un meunier du XVIe siècle de Carlo Ginzburg
En comparant un à un les passages des livres cités par Menocchio avec les conclusions qu'il en a tirées (...) on rencontre invariablement un hiatus (...) toutes tentative pour considérer ces livres comme des "sources" au sens immédiat et mécanique du terme, échoue devant l'originalité agressive de la lecture de Menocchio. Pus que le texte, ce qui apparaît alors important, c'est la clé de lecture, la grille que Menocchio interposait inconsciemment entre lui et la page imprimée, une grille qui mettait en lumière certains passages et en cachait d'autres, qui exaspérait la signification d'un mot isolé de son contexte, qui agissait dans la mémoire de Menocchio en déformant la lettre même du texte. Et cette grille, cette clé de lecture, renvoient continuellement à une culture différente de celle qui s'exprimait dans la page imprimée - une culture orale.

Ce qui ne signifie pas que le livre constitue pour Menocchio un prétexte. Il déclara (...) qu'un livre au moins l'avait profondément inquiété, et l'avait incité, par ses affirmations inattendues, à avoir des pensées neuves. Ce fut le heurt entre la page imprimée et la culture orale dont Menocchio était le dépositaire qui le poussa à formuler - d'abord à lui-même puis dans son village, et enfin au juges - les "opinions" tirées de son cerveau".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
de   09 octobre 2011
Le juge et l'historien : Considérations en marge du procès Sofri de Carlo Ginzburg
Un complot tend presque toujours à en engendrer d’autres : complots véritables qui tendent à le majorer, complots fictifs qui tendent à le masquer, complots de signes contraires qui tendent à le contrecarrer. Mais ce qui est beaucoup plus important, c’est que toute action tendant à une fin – et par conséquent a fortiori tout complot, qui est une action visant des fins particulièrement aléatoires – participe d’un système de forces hétérogènes et imprévisibles.
Commenter  J’apprécie          30
alzaia   26 avril 2015
Le fromage et les vers : L'univers d'un meunier du XVIe siècle de Carlo Ginzburg
tout était chaos, c’est-à-dire terre, air, eau et feu tout ensemble… ce volume peu à peu fit une masse, comme se fait le fromage dans le lait, et les vers y apparurent et ce furent les anges… au nombre de ces anges, il y avait aussi Dieu, créé lui aussi de cette masse en ce même temps
Commenter  J’apprécie          30
de   09 octobre 2011
Le juge et l'historien : Considérations en marge du procès Sofri de Carlo Ginzburg
L’erreur judiciaire, fût-elle révocable, se traduit toujours pour la justice par une perte sèche
Commenter  J’apprécie          40
Carlo Ginzburg
alzaia   02 avril 2017
Carlo Ginzburg
L'analyse tourne essentiellement autour des recoupements de deux langages de l'exclusion, qui tendent à s'exclure l'un de l'autre : celui de la justice et celui de la psychiatrie. La figure de l'assassin, Pierre Rivière, finit par passer au second plan, juste au moment où on publie un mémoire écrit par lui à la demande de ses juges pour expliquer comment il en était arrivé à commettre son triple assassinat. La possibilité d'interpréter ce texte est explicitement exclue, car cela équivaudrait à lui faire violence, en le réduisant à une "raison" qui lui étrangère. Restent seulement la "stupéfaction" et le "silence", uniques réactions légitimes.

C'est sur un irrationalisme esthétisant que débouche donc cette orientation de recherche. Le rapport, obscur et contradictoire, de Pierre Rivière avec la culture dominante, est à peine abordé; ses lectures (almanach, livres de piété, mais aussi "le bon sens du curé Meslier") sont totalement ignorées. On préfère le décrire, errant dans les bois après le crime, comme "un homme sans culture et un animal sans instinct... un être mythique, un être monstrueux dont la définition est impossible parce qu'il ne relève d'aucun énonçable". On s'extasie devant une extranéité absolue qui, en réalité, est le fruit du refus d'analyser et d'interpréter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Danieljean   21 mai 2020
Le fromage et les vers : L'univers d'un meunier du XVIe siècle de Carlo Ginzburg
C’est une coïncidence qui pourrait symboliser la double bataille vers le haut et vers le bas, conduite par la hiérarchie catholique » au cours de la Contre-Réforme.
Commenter  J’apprécie          30
Aquilon62   27 décembre 2021
Le fromage et les vers : L'univers d'un meunier du XVIe siècle de Carlo Ginzburg
Un classique, oui, assurément : Le Fromage et les Vers l’est devenu. Aussi doit-on apprendre à le lire au présent, comme l’enseignait Italo Calvino, qui fut un ami de Carlo Ginzburg, et qui écrivait dans un texte justement célèbre : « Les classiques sont des livres que la lecture rend d’autant plus neufs, inattendus, inouïs, qu’on aura cru les connaître par ouï-dire. »
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcel   29 octobre 2020
Le fromage et les vers : L'univers d'un meunier du XVIe siècle de Carlo Ginzburg
« Je parlerai tant que vous serez stupéfaits », avait-il promis aux habitants du village : et de fait, l’inquisiteur, le vicaire général, le podestat de Portoguraro devaient rester abasourdis devant un meunier qui exposait, avec tant d’assurance et d’agressivité, ses propres idées.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Lisez, éliminez ! (littérature)

Emmanuel Carrère, quel livre n'a-t-il pas écrit ?

Le Royaume
Antimémoires
D'Autres vies que la mienne
L' Adversaire

12 questions
133 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , écrivain , littérature française , culture littéraireCréer un quiz sur cet auteur