AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.39 /5 (sur 130 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Parme , le 26/10/1960
Biographie :

Fils de médecin, il fait des études de littérature classique et obtient une thèse.

Il est connu essentiellement pour ses romans policiers mettant en scène le commissaire De Luca et les inspecteurs Coliandro et Grazia Negro.

Son premier livre parait en 1990, mais il a déjà collaboré à l'écriture de scénarios et écrit plusieurs articles dans des périodiques (Il Manifesto, L'Europeo, Il Messaggero).

Homme à plusieurs casquette, il a aussi animé une émission de télé sur Raï- la célèbre émission Blu notte-, écrit des scénarios de spectacle, fondé le groupe 13 (qui regroupe les écrivains de de fictions), animé des émissions de radio.

Il enseigne également l'écriture créative à Turin , est membre de la section italienne de l'AIEP (association de Poliziaco Escritor International, fondée à Cuba par Ignatio Paco Taibo II) et de l'"Association des écrivains de Bologne".

Son premier film, L'isola dell' Angelo caduto, a été présenté en 2012 au Festival international du Film de Rome.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Carlo Lucarelli - Le temps des hyènes


Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Stelphique   08 février 2018
Le temps des hyènes de Carlo Lucarelli
Il n’y a rien de plus trompeur que l’évidence.
Commenter  J’apprécie          310
kielosa   14 août 2017
Guernica de Carlo Lucarelli
Un officier allemand : "C'est vous qui avez fait Guernica ?"

Pablo Picasso : "Non, c'est vous."
Commenter  J’apprécie          301
Pecosa   18 mars 2021
Une affaire italienne de Carlo Lucarelli
Comment vous appelez ça, vous? Garçonnière? Appartement de célibataire? Ben, quand un célibataire ne l'est plus, célibataire, alors, chez nous, ça s'appelle un "piège à femmes", là où on emmène ses maitresses, en somme.
Commenter  J’apprécie          184
krzysvanco   11 mars 2017
La huitième vibration de Carlo Lucarelli
Ce n'était pas la chaleur qui faisait bouillir l'air, si forte qu'elle brouillait la vue, ce n'était pas la chaleur qui le rendait fou. Couché sur le ventre sous une toile de jute entre un buisson d'acacia et une fente dans la roche, le lieutenant Amara devait crisper ses muscles pour ne pas se mettre à vibrer comme une corde de violon. Mais ce n'était pas à cause de la chaleur, ce n'était pas à cause du sable qui lui avait décapé les moustaches et les cheveux jusqu'à leur donner l'apparence de l'etoupe et de la paille de fer, et qui grinçait entre ses dents, salé, parce que la mer n'était pas loin, ce n'était pas non plus à cause de la sueur qui lui coulait en rigoles tout au long du corps sous cette tente improvisée, traversée par le vent chaud du khamsin, qui n'était pas un vent mais une haleine de poussière brûlant la peau. Ce n'était pas pour ça que le lieutenant Amara serrait les poings et grinçait des dents comme un chien.

Ce qui le rendait fou, c'était l'immobilité. La stase forcée. L'inaction. Et le lieutenant de cavalerie Vincenzo Amara n'était pas fait pour l'inaction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
michfred   25 avril 2016
Loup-Garou de Carlo Lucarelli
No. L'ingegnere non vive da solo. Schizzi di sangue sul soffitto della cucina, i coltelli insanguinati da pulire , i sacchetti da nascondere : "Caro, cosa ci fa questa testa nel microonde? Papà, c'è una mano in freezer...di chi è?"



Il professore: " John George Haig dissolveva i cadaveri delle sue victime in un bagno d'acido"...



No. Stesso motivo : "Papà, sbrigati a sciogliere la signorina, che mi scappa la pipi'..."
Commenter  J’apprécie          113
Pecosa   25 avril 2012
Enquête interdite de Carlo Lucarelli
En 1926, quand les lois spéciales sont sorties, le commissaire de l'époque nous avait dit que, grâce à Mussolini, on était devenu la police la plus puissante du monde. Je n'en ai pas l'impression. Je dois arpenter la ville en long et en large, comme un espion, en cachette, pour éviter de finir en Sardaigne ou pire encore. Et sans pouvoir demander quoi que ce soit à des gens qui semblent en savoir plus que moi.
Commenter  J’apprécie          90
michfred   26 avril 2016
Un giorno dopo l'altro de Carlo Lucarelli
Quando torno' a voltarsi, si trovo' di fronte a un muso appuntito, chiazzato di marrone, che la fissava con gli occhi piccoli e distanti, quasi ai lati della fronte.

"American pit bull" , diceva una scritta sotto la fotografia, "the most dangerous dog in the world".

Pit bull. Il cane più pericoloso del mondo.

traduction:

Quand elle se retourna, elle se trouva en face d'un museau pointu, avec des taches brunes, qui la fixait avec des yeux petits et écartés , comme placés de part et d'autre du front.

"American pit bull" disait une inscription sous la photographie, "the most dangerous dog in the world."

Pit Bull. Le chien le plus dangereux du monde.
Commenter  J’apprécie          71
nadiouchka   26 février 2021
Une affaire italienne de Carlo Lucarelli
- Majani fait le meilleur chocolat du monde, je peux vous en offrir un ?

- Non, merci...

- Un café, alors ? (…)

- Prenez un croissant, ingénieur, ou mieux, un gâteau…
Commenter  J’apprécie          70
LadyDoubleH   04 mars 2018
Le temps des hyènes de Carlo Lucarelli
-- Rien.

-- Dans quel sens, rien ?

-- Dans le sens de rien, annénti, cria, vous comprenez le napolitain ? Ou dois-je vous le dire en… d’où êtes-vous ?

A Putignano, près de Bari, où il était né, on disait nudde, alors qu’à Milan, où il avait grandi, on disait nient’, et certains disaient nagott, mais Colaprico était trop surpris pour penser à ça.
Commenter  J’apprécie          60
Charybde2   11 août 2015
Enquête interdite de Carlo Lucarelli
Il se mit à trembler en se revoyant dans le bureau d’Arenzano, sous le portrait du Duce. « Un bon policier, vice-commissaire Marino, c’est un policier zélé qui respecte la hiérarchie… » Et cet homme voulait le faire passer par dessus le commissaire ? Cette seule pensée, même formulée silencieusement dans sa tête, était déjà une menace de mutation en Sardaigne pour y débusquer les bandits. Dannunzio, qui avait écarté les bras, les laissa retomber le long de son corps.

– Je comprends. Le commissaire n’aimerait pas que la Rimini des vacances du Duce ressemble au Chicago des gangsters. Et moi non plus, du reste, vous pensez bien. Mes salutations, vice-commissaire…

Il tendit la main, la retira aussitôt et ferma les yeux en soupirant.

– Ah ! J’oubliais, on ne se serre pas la main, non, on ne se serre pas la main…

Et il tendit le bras en l’air en claquant des talons.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Laurent Gaudé

En quelle année est né Laurent Gaudé?

1965
1967
1970
1972

10 questions
135 lecteurs ont répondu
Thème : Laurent GaudéCréer un quiz sur cet auteur

.. ..