AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.06 /5 (sur 233 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à :
Biographie :

Carmen Mola est le pseudonyme collectif signant les thrillers de la trilogie Elena Blanco. Les auteurs, trois scénaristes de la télévision espagnole, se sont réunis pour écrire ces livres, attribués jusqu'à la révélation de leur véritable identité, en octobre 2021, à une femme professeure, Carmen Mola. Les vrais auteurs sont donc Jorge Díaz, Agustín Martínez et Antonio Santos Mercero, plus connus comme scénaristes de télévision. Les auteurs ont remporté le réputé prix Planeta 2021, ce qui les a incités à révéler leur identité en octobre 2021.

Connue pour ses thrillers criminels espagnols ultra-violents mettant en vedette l'inspectrice de police Elena Blanco, Carmen Mola est décrite par son agence comme « la Elena Ferrante espagnole ». Avant la révélation du collectif, le nom Carmen Mola était présenté comme le pseudonyme d'une femme écrivain née à Madrid, proche de la cinquantaine et professeur de mathématiques. L’Institut pour les femmes présidée par l’écrivain féministe Beatriz Gimeno avait d’ailleurs inclus un des livres de Carmen Mola dans sa sélection d'« œuvres féministes ».

La révélation a été critiquée par les militantes féministes, car la supercherie mise en œuvre (faux profil, faux entretiens dans la presse) et le fait d'avoir utilisé une signature féminine ont été jugés par les wokistes comme une manœuvre visant à augmenter les ventes.


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Carmen Mola   (5)Voir plus

étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Do001   26 novembre 2022
La Bestia de Carmen Mola
Le sang ne l'a pas transformée en femme, il l'a transformée en victime. Peut-être est-ce là la véritable métamorphose qui accompagne les menstruations.
Commenter  J’apprécie          10
Do001   26 novembre 2022
La Bestia de Carmen Mola
On ne se rend compte de ce qu'on aime qu'au moment où on le perd
Commenter  J’apprécie          10
Mimeko   23 novembre 2021
La fiancée gitane de Carmen Mola
Il y avait alors deux municipalités, Carabanchel haut et Carabanchel bas. Cet ancien territoire, propriété d'Eugenia de Montijo, l'épouse de Napoléon III, forme aujourd'hui un des quartiers les plus populaires de la ville, comptant plus de deux cent cinquante mille habitants, issus pour la plupart de la classe ouvrière, et beaucoup d'immigrés.
Commenter  J’apprécie          80
tristantristan   11 octobre 2022
Las madres de Carmen Mola
Nieves a toujours été la plus sensée de toutes, celle qui tenait pour évident qu'elle ne serait pas une héroïne, et demanda une affectation tranquille: les archives.
Commenter  J’apprécie          70
Mimeko   12 novembre 2021
La fiancée gitane de Carmen Mola
Pour le moment, les médias n'ont rien publié, mais Rentero ne sait pas combien de temps il pourra les retenir, et donc vous ne devez parler à personne, leur dit-elle. La victime, comme vous le savez déjà s'appelle Susanna Macaya, elle avait vingt-trois ans , elle était à moitié gitane et à moitié gadji et était probablement en train de faire la fête pour enterrer sa vie de jeune fille.
Commenter  J’apprécie          50
collectifpolar   12 septembre 2020
La fiancée gitane de Carmen Mola
Au début cela ressemble à un jeu. Quelqu’un enferme un enfant dans un lieu obscur et celui-ci doit tenter d’en sortir par ses propres moyens. D’abord, il lui faudrait trouver l’interrupteur ; mais l’enfant ne le cherche pas, parce qu’il pense encore que la porte peut s’ouvrir à tout moment.

La porte ne s’ouvre pas.

C’est peut-être aussi un concours de résistance, le gagnant est celui qui reste le plus longtemps silencieux, celui qui ne demande pas d’aide. L’enfant colle l’oreille contre la porte en bois, délabrée. Il entend un bruit assourdissant, une moto qui démarre et s’éloigne. Il comprend alors qu’il est seul. S’il se mettait à crier, il entendrait l’écho de sa voix dans cet espace lugubre, poussiéreux et humide. Mais il a si peur qu’il ne gémit même pas.
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   12 septembre 2020
La fiancée gitane de Carmen Mola
Quand elle sent le coup sur sa tête et le mouchoir qui lui couvre la bouche, elle n’a pas le temps de réagir, il lui restait deux mètres pour arriver à sa porte, elle était déjà en train de sortir la clé de son sac, elle rêvait de se coucher et de vérifier si Cintia avait lu ses messages… Elle sent juste qu’elle perd ses forces, qu’on la traîne et qu’on la porte à l’arrière d’un véhicule, peut-être une fourgonnette. Rien d’autre.
Commenter  J’apprécie          30
galyalain   05 janvier 2022
Le réseau pourpre de Carmen Mola
« Habille-toi doucement, car nous sommes en retard », répète Zàrate dans son for intérieur, comme lui disait sa mère, quand elle le sentait trop inquiet.
Commenter  J’apprécie          40
Cormorobin   30 octobre 2022
La fiancée gitane de Carmen Mola
Tu sais que c'était un grand policier, le meilleur, bien meilleur que cette inspectrice qui semble tout droit sortie d'un film.
Commenter  J’apprécie          40
Sofiert   28 mars 2021
Le réseau pourpre de Carmen Mola
De retour dans la voiture, Elena songe aux paroles de Daniel qui lui semblent terriblement exactes. Le monde est malade de violence. Il y a des gens accro à la violence sous toutes ses formes. Et personne ne s'est encore demandé comment faire pour les soigner.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

200 drôles d'expressions

DÉCLARER FORFAIT Connaissez-vous vraiment cette expression ? Ce forfait n’est ni un crime, ni un prix fixé d’avance. Quel sport lui a donné un tout autre sens ?

Le judo
Les courses hippiques
La natation
La formule 1

8 questions
926 lecteurs ont répondu
Thème : 200 drôles d'expressions que l'on utilise tous les jours sans vraiment les connaître de Alain ReyCréer un quiz sur cet auteur