AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.01 /5 (sur 191 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rouen , le 06/07/1967
Biographie :

Carole Duplessy-Rousée est une romancière française.

Diplômée en géographie tropicale, elle est professeur de lettres et d’histoire-géographie à Sotteville-lès-Rouen.

Membre de la Société des auteurs de Normandie et du jury du Prix des romancières, elle a publié une dizaine de romans gui ont séduit toujours davantage de lecteurs.

En 2015, le club France Loisirs a sélectionné "Le Silence d'Amarine" qui a connu un beau succès au catalogue.

Après 6 mois d'avant-première chez France Loisirs en 2018, "Demain, peut-être" sortira en avril 2019 aux éditions De Borée.

son site : http://www.caroleduplessy-rousee.com/


Ajouter des informations
Bibliographie de Carole Duplessy-Rousée   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Carole Duplessy-Rousée nous offre un petit moment d'auteur où elle revient sur son nouveau roman, Il est temps d'aimer. L'occasion de parler de son histoire et de son héroïne charismatique. En exclusivité chez France Loisirs https://bit.ly/IlestTempsdaimer

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
sld09   05 octobre 2022
La pluie attendra de Carole Duplessy-Rousée
Il aurait aimé que sa Bretagne ne soit pas trop envahie… "Il ne faut pas dire que c’est beau, sinon ils vont tous venir ici !"
Commenter  J’apprécie          40
ktylauney   19 mai 2016
Ce mec et moi ? Tu rêves ! de Carole Duplessy-Rousée
"Et si j’avais changé ?

— Toi ? Changé ?

Et elle éclata de rire. Elle sortit de la salle de bain, une vingtaine de minutes plus tard, habillée, prête à partir. Enzo était toujours couché. Elle ne jeta pas un regard vers lui lorsqu’elle attrapa son sac.

— À bientôt ! clama-t-elle en s’approchant de la porte.

— Tu m’emmerdes, Léa. Tu ne comprends rien.

Et comme elle partait, il cria :

— Tu m’emmerdes, tu entends?"
Commenter  J’apprécie          70
ETOILEE   11 mai 2013
Trois dames de coeur et atout pique de Carole Duplessy-Rousée
2 février 1946



Je sais que tu n'es plus.

Le facteur m'a apporté une lettre. J'ai deviné son contenu avant même de l'avoir ouverte. Mes yeux restent secs, je ne sais pas pourquoi. Je voudrais pleurer. On m'écrit qu'après des mois passés sur le front de l'Est, en Hongrie, à Varsovie, puis en Prusse Orientale, tu es revenu vers Berlin an mars 1945, avec la division à laquelle tu appartenais, que tu as participé à cette ultime bataille...Dans laquelle tu as trouvé la mort...Et que ton corps repose à Berlin. Je voudrais tout nier... Mais c'est sans doute vrai sinon tu serais déjà là, auprès de nous...Et pourtant, je te sens tout près de moi...Si...Si...
Commenter  J’apprécie          60
Isanne14   07 janvier 2016
Place des tilleuls de Carole Duplessy-Rousée
Une chanson, c'est toujours un souvenir. Elles traversent le temps et sont éternelles.
Commenter  J’apprécie          70
ETOILEE   08 février 2013
L'Orchidée de Carole Duplessy-Rousée
- Est-ce que Clémence, Eliott et moi, nous sommes des erreurs ?

Marie reçoit la question comme on reçoit une gifle. Elle répond à son fils avec véhémence.

- Non, et je t'interdis de le penser. Jamais je n'ai regretté de vous avoir eus, et je crois que votre père ne le regrette pas non plus. Vous avez été désirés.

- Oui, mais maintenant ? Tu serais libre si on n'était pas là.

- Je ne serai pas celle que je suis, si vous n'étiez pas là. Je vous ai, je vous élève, et vous me faîtes grandir aussi. Vous m'apportez peut-être plus que je vous donne. Je vous aime tous les trois plus que tout au monde. Et c'est la seule chose dont tu doives te rappeler, quoi qu'il arrive.
Commenter  J’apprécie          40
ktylauney   19 mai 2016
Place des tilleuls de Carole Duplessy-Rousée
Il monta dans sa voiture en songeant à Gabriel et il pouffa. Que dirait le personnel si on savait que lui, Stanislas Hessler, gynécologue, obstétricien, chirurgien réputé, était appelé ma poule par son meilleur ami ?
Commenter  J’apprécie          50
ETOILEE   06 avril 2013
Trois dames de coeur et atout pique de Carole Duplessy-Rousée
Il ne faut pas dire des choses comme ça ma belle ! murmura doucement Liz. La vie n'est pas que désillusions...La preuve, elle m'a permis de te rencontrer. Tu es la petite-fille que je n'ai pas eue. Au crépuscule de mon existence, que pouvais-je espérer de mieux ? J'ai eu un gentil mari mais rien de passionnel entre nous, j'ai eu un amant le temps d'un éclair et je n'ai jamais pu avoir d'enfant...Maintenant, tu es là...Quel bonheur ! Je n'y croyais plus ! C'est comme si le ciel t'avait parachutée sur ma route ! Un cadeau béni des Dieux !
Commenter  J’apprécie          30
Isanne14   05 janvier 2016
Place des tilleuls de Carole Duplessy-Rousée
J'étais seul, face à Paris, à ses lumières, quand les senteurs de mon pays m'ont coupé le souffle.Jamais, avant ce moment, je n'avais pressenti ce que voulais dire exister...
Commenter  J’apprécie          40
HermineBretonne   27 juillet 2019
Toutes les dernières fois de Carole Duplessy-Rousée
Toutes les dernières fois de #CaroleDuplessyRousée.

Une magnifique toile de fond, l'Ardèche; une famille unie où un secret révélé remet tout en cause; les terribles décisions prises par le régime franquiste; font de ce roman un moment de lecture différent, fort en émotions, et en rebondissements.

UN INCONTOURNABLE !
Commenter  J’apprécie          30
ETOILEE   08 février 2013
Fleur et Lola de Carole Duplessy-Rousée
Il remarqua tout de suite son regard étincelant derrière ses lunettes. Des yeux de la couleur des marrons glacés, songea-t-il, quand le sucre se cristallise sur le fruit et qu'il lui donne cet aspect scintillant comme le givre...
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les créatures imaginaires

Créature de la nuit, je suce le sang de mes victimes pour me nourrir. Je peux me métamorphoser en chauve-souris, en loup, en chat ou en chien quand je ne me dissipe pas en une traînée de brouillard. Les miroirs ne reflètent pas mon image et je ne projette aucune ombre. Je crains la lumière du jour et le meilleur moyen de m'anéantir est de m'enfoncer un pieux dans le cœur ou de me décapiter. Un de mes représentants le plus célèbre est le Comte Dracula.

Le zombie
Le vampire
Le poltergeist
Le golem

10 questions
437 lecteurs ont répondu
Thèmes : imaginaire , fantastique , fantasy , créatures fantastiques , créature imaginaire , littératureCréer un quiz sur cet auteur