AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 03/04/1981
Biographie :

Caroline Boidé est un écrivain français.

"Comme un veilleur attend l’aurore" (2008) est son premier roman.

Elle est lauréat de plusieurs prix notamment Prix Européen Calliope 2013, Prix de poésie Vénus Khoury-Ghata 2015.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le 28 mai, nous devions être sur la scène de la Maison de la Poésie de Paris pour célébrer notre anniversaire... Comme les circonstances ne le permettent pas, pour fêter malgré tout leurs 10 ans, les Éditions Bruno Doucey ont proposé à 10 poètes de se réunir pour un récital numérique ! Avec Katerina Apostolopoulou, Stéphane Bataillon, Caroline Boidé, Marion Collé, Nassuf Djailani, Hélène Dorion, Bruno Doucey, Hala Mohammad, Damien Paisant, Murielle Szac.
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
gteisseire2   17 janvier 2012
Les Impurs de Caroline Boidé
Les Juifs et les Arabes se fréquentaient beaucoup à cette époque. Ils partageaient leurs appartements, leurs fêtes, leurs tables, leurs vies en somme, au risque d’être intrusifs parfois, alors Malek ne se cachait pas pour venir me retrouver. Si elle avait voulu tenir nos rencontres absolument secrètes, elle ne l’aurait pas pu car la vie se déroulait dehors en Algérie, dans les rues, sur les perrons, devant les vitrines des magasins, où il y avait toujours des rassemblements de familles et de vieillards, à causer au creux des portes. C’était le cas devant les fenêtres de mon atelier comme partout ailleurs.
Commenter  J’apprécie          40
pgremaud   02 mai 2018
Kaddish pour l'enfant à naître de Caroline Boidé
Tu glisses du visage

cueilleur des baies mûres



Tes dents impriment des jardins de frissons



Dans l'enclos

une tige mime une rose

éclate dans un cri



Corps tant de fois aimé

je connais ta texture



(Vénus Khoury-Ghata)
Commenter  J’apprécie          30
pgremaud   01 mars 2018
Kaddish pour l'enfant à naître de Caroline Boidé
Ma belle, tu pleures de mon départ, tu me voudrais à toi, ne plus quitter ta terre d'élection

Mais je ne suis que ta piste d'envol, ma douce,

Une passeuse, des doigts effleurant ta joue,

Sa vie ne propre, un trésor que tu amasseras toi aussi

Les joues chaudes de désir

Du haut de ton petit corps, tu le devines déjà que la vie est taillée pour toi



Alors coupe, Amour, où ça te chante



(Caroline Boidé)
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson   14 février 2012
Les Impurs de Caroline Boidé
Notre amour devint une eau souterraine à protéger ; ses sillons pénétraient profondément en moi et ne laissaient rien qui fût sous son empire.
Commenter  J’apprécie          20
pgremaud   01 février 2018
Kaddish pour l'enfant à naître de Caroline Boidé
Notre lignée a tenu à un fil

Juifs miraculés du siècle passé

A nos pieds, la mort a coupé net sa course

Elle s'est figée sur le sol en fermant ses paupières

Alors cet enfant va naître

Il n'y aura pas de négation à mon titre

Le Kaddish ne sera pas la prière des enseuillés

Mais odyssée

Vapeurs de myrrhe

Déroute sans frein

Fruit sorti de l'abîme

(Caroline Boidé)
Commenter  J’apprécie          10
pgremaud   29 janvier 2018
Kaddish pour l'enfant à naître de Caroline Boidé
Une histoire de mères et de filles

Une jeune femme est entrée, une fleur de sourire éclatant mangeait son visage. J'ai à peine eu le temps de deviner son ventre arrondi de future mère, elle s'est assise autour de la table avec nous. Une femme plus âgée est arrivée, porteuse de plats aux saveurs orientales, qu'elle avait mijotés avec affection pour nous, pour elle.

A les voir ensemble, on aurait juré mère et fille, fille et mère. "C'est ma fille en poésie", a dit fièrement Vénus Khoury-Ghata en nous présentant Caroline Boidé. La tendresse se lisait dans leurs regards; "je me vois jeune en elle, avec toutes ses angoisses de ne pas parvenir à écrire et son désir de vivre par et pour les mots", m'a confié la romancière libanaise qui nous recevait ce jour de septembre 2015. "Notre amitié est un cadeau si précieux pour moi", m'a glissé la jeune poète française.

(Murielle Szac, dans sa préface)
Commenter  J’apprécie          00
pgremaud   16 janvier 2018
Kaddish pour l'enfant à naître de Caroline Boidé
Lorsque l'arbre pleure toute sa sève

qu'il se frappe le tronc pour exprimer ses remords

qu'il se traîne à genoux autour de son écorce

il faut lui parler le langage d'avril

lui dire : l'automne est une invention.

(Vénus Khoury-Ghata)
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson   14 février 2012
Les Impurs de Caroline Boidé
« Dans la loi de nos pères, Malek et moi étions des pestiférés, des impurs. Pour eux notre union était une malédiction. »
Commenter  J’apprécie          10
mimipinson   14 février 2012
Les Impurs de Caroline Boidé
les Juifs et les Arabes se côtoyaient depuis des siècles, bien avant le XIXe siècle et l’arrivée des Français.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
191 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur