AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.85 /5 (sur 249 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1975
Biographie :

Caroline Dorka-Fenech est une écrivaine française née en 1975.
Diplômée de lettres modernes et de l’Atelier scénario de la FEMIS, elle travaille consécutivement en tant que lectrice de scénarios, script doctor et enseignante.
Diplômée de lettres modernes et de l’Atelier scénario de la FEMIS, Caroline Dorka-Fenech a travaillé comme lectrice de scénarios, script doctor et enseignante.

Rosa dolorosa est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Caroline Dorka-Fenech   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

📚 Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech aux éditions Livre de Poche 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1100519... • 📚 Mademoiselle Coco et l'eau de l'amour de Michelle Marly et Dominique Autrand aux éditions Pocket 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1104920... • 📚 Romy et les lumières de Paris : une Biographie romancée sur la rencontre entre Romy Schneider et Alain Delon de Michelle Marly et Astrid Monet aux éditions Fleuve 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1104926... • 📚 Peindre la pluie en couleurs de Aurélie Tramier aux éditions Livre de Poche 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1104367... • • • 🐝 Chinez & découvrez nos livres coups d’coeur dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 lagriffenoire.com • 📺 Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • 👀 Notre Newsletter 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel •

+ Lire la suite

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
CoccinelleDesLivres   20 septembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Ce fut comme si, envahie par le blanc, chacun de ses membres s’était mis à basculer dans un monde sans forme, sans nom. Un monde où elle et lui seraient devenus deux méduses dans une étendue de mer lumineuse comme une lune. Deux méduses se rapprochant et se frôlant et scintillant. Deux méduses blanches, s’enlaçant sans prendre peur. Deux spectres. Deux seigneurs. Traversés par des courants qu’ils n’auraient cessé de choisir eux-mêmes, ignorant les autres. Ignorant tous les autres. La mère et le fils, uniquement.
Commenter  J’apprécie          280
Jean-Daniel   18 mars 2021
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Aux fenêtres, les linges pendus paraissaient en lambeaux. Et, à cette heure-ci, il n'y avait personne. Seuls les Messina passaient sous les fils électriques fragiles et noirs qui couraient d'une façade d'immeuble à l'autre, composant une toile d’araignée funèbre au-dessus d'eux.
Commenter  J’apprécie          221
michfred   14 novembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Devant elle, Lino paraissait avoir décidé de se laisser mourir, et elle dut rassembler ce qu’il lui restait de force pour lui parler sans faiblir. Puisque, à voir la désolation de ses yeux, de ses mains, elle n’avait soudain plus aucun doute. Elle savait. Et c’était comme si ses entrailles l’avaient toujours su.
Commenter  J’apprécie          180
jeunejane   08 octobre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Nouvelle visite au parloir. Lunettes noires. Robe noire. Rosa contemplait son fils amaigri qui lui parlait d'une voix tuberculeuse.

- Tu peux enlever tes lunettes ? Ça me rappelle quand tu t'engueulais avec l'autre, là, ...mon père...quand j'étais gosse.
Commenter  J’apprécie          140
Arwen78   01 janvier 2021
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Mais dans les escaliers qui menaient à son appartement, seule, embrumée par le joint d'Hassan fumé trop vite, au bord du vertige, les souvenirs de ce qui s'était passé vers midi, sur ces marches, se mirent à l’envahir. L'enlèvement de son fils. Les cris lancés. Les corps empoignés. Tout semblait avoir eu lieu à une époque déjà lointaine. Les portes des voisins étaient toujours closes, elle les dépassa en accélérant. Elle ouvrit son appartement et alluma la lumière du salon. Il était sans dessus dessous. Elle préféra éteindre. Rester un instant là dans la pénombre, immobile.
Commenter  J’apprécie          90
LECTRICE_AFFAMEE   17 novembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
La nuit, surgis des souterrains, d'étranges oiseaux avaient dépecé les nuages. Et l'orage dévoré, à l'aube, avait déporté ses murmures.
Commenter  J’apprécie          40
jeunejane   08 octobre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
Elle savait que son fils buvait, souvent et trop. Elle savait qu'il fumait des joints, souvent et trop. Qu'il ait pu tenter la cocaïne, elle l'avait déjà envisagé. Elle ignorait qu'il était capable d'aller en acheter, seul.
Commenter  J’apprécie          30
Christlbouquine   02 novembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
S’il était une chose dont elle était certaine, c’était que Lino n’était pas un monstre. Son fils était cet être lunatique mais attentionné pour lequel elle s’était toujours dévouée. Il était celui qui l’inspirait. Pour lui, pour qu’il soit fier, elle avait tout tenté pour éviter de reproduire la lente dégradation maternelle dont elle avait été le témoin, enfant. Pour lui, pour qu’il ne se sente jamais seul, elle s’était acharnée à devenir cette bonne maman qu’elle aurait voulu avoir. Une maman présente. Une maman vivante.
Commenter  J’apprécie          20
michfred   14 novembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
– Je t’ai dit que ma mère s’en va demain ?

– Déjà ?

– Je l’ai menacée de la foutre à l’hospice si elle continuait à se plaindre.

– Tu l’as menacée ?

– Elle méritait la fessée, crois-moi.

– …

– Quoi, je te choque, Rosa ? Quand elle fait chier, ça sort tout seul.

– Je n’aimerais pas que mon fils parle de moi comme ça.

– Ça ne risque pas.

– Pourquoi tu dis ça ?

– Tu fais tout pour que Lino t’adore, non ?

– Ça te gêne que je m’occupe de mon fils ?

– Non… Ce serait bien que tu l’oublies des fois.
Commenter  J’apprécie          22
LECTRICE_AFFAMEE   17 novembre 2020
Rosa dolorosa de Caroline Dorka-Fenech
D’apparence sereine, elle invitait le financier à se figurer ce que cela faisait de se laisser hypnotiser par une douzaine de méduses encloses dans un aquarium, dans le hall d’un hôtel, de cet hôtel, là. La ronde des méduses derrière le verre, dans l’eau, parmi bulles et courants. Leurs tentacules flottant comme des fourreaux de fantômes.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Chiffres à tout va , bene

Ce jeu se joue avec 3 dés , le meilleur score est

quatre as
666
421
111

16 questions
10 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur