AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.69 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Caroline Fabre-Rousseau a fait des études d’anglais et d’allemand en Hypokhâgne, puis à la Sorbonne. Elle a passé plusieurs semestres en Allemagne (Bonner Universität).

Elle a travaillé en entreprise, puis s’est consacrée à l’enseignement, avant d’intervenir pour des organismes de séjours linguistiques (Calvin Thomas, Kaplan).

Elle joue également beaucoup de piano. Elle a animé pendant deux ans Des Vies de jazz, émission de radio consacrée aux destins extraordinaires de grands noms du jazz, sur RCF Maguelone Hérault, puis pendant un an, une chronique hebdomadaire intitulée Like musical

Elle publie son premier roman "C'était malgré nous" en 2012.

Elle habite Montpellier avec son mari et ses 4 enfants depuis 1998.

son site: http://voieoff.tumblr.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Caroline Fabre-Rousseau   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Caroline Fabre-Rousseau - C'était malgré nous www.passion-bouquins.com Blog littéraire alternatif 23e salon du livre de Colmar 2012 Entretien avec Caroline Fabre-Rousseau qui nous parle de son roman C'était malgré nous.

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MllePeregrine   11 juin 2016
La belle-soeur de Victor H. de Caroline Fabre-Rousseau
_ Je me moque bien des artistes et de la peinture! Que vais-je devenir seule, loin de vous? Qui me bordera le soir dans mon lit? Qui m'embrassera le matin pour me réveiller? et qui jouera avec Zoé?

_ Ma chère Julie, tu n'es plus une enfant, tu as dix ans à présent. Il te faut une solide éducation, qui te mette à l'abri des surprises de l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          80
manoloula   22 août 2018
En coulisses de Caroline Fabre-Rousseau
Quelques jours plus tard, je compose le texte qui ouvrira le spectacle : « Au

commencement »

Au commencement ...

Ils naissent nus, sans fard.

Ils ne savent pas marcher

Ils ne savent pas parler

Ils se nourrissent de leur mère

Ils ne savent qu’aimer

Ils ne sont rien.

Puis…

Ils grandissent et ils apprennent

à marcher, à parler, à s’habiller,

à lire, à calculer, à obéir, à acquérir, à conquérir.

Ils quittent leur mère.

Ils n’ont rien. (…)

J’enregistre Au Commencement et Un Quart d’heure avant la nuit dans le studio de Niko peu de temps avant la résidence de création. Niko me prévient : « Je vais tordre ta voix, triturer le texte, ne sois pas affolée. »
Commenter  J’apprécie          20
manoloula   02 mars 2015
Café zébré, thé à la menthe de Caroline Fabre-Rousseau
Aux abords de la médina, les rues grouillaient de monde.

J’avançais plus difficilement que dans les larges avenues de la ville nouvelle, dont le plan conçu par les Français avait permis le déploiement de milliers de manifestants anti-Français. J’avais d’abord poussé mon vélo devant moi, je le portais à présent comme un bouclier, rasant les murs pour ne pas être emporté

par le fleuve humain.

Près de Bou Ameur, j’ai compris que la folie s’était emparée de toute la population meknassie, quand j’ai vu s’avancer les femmes.
Commenter  J’apprécie          20
Caroline Fabre-Rousseau
fabre_rousseau   02 mars 2015
Caroline Fabre-Rousseau
Elle pensa à sa grand-mère. A ses yeux vides, à son modeste appartement, où des plats à tagine étaient suspendus aux murs de la salle à manger, comme des tableaux. A sa chambre monacale : au-dessus de son lit, ni crucifix, ni vierge, mais le tableau d'une fatma serrant dans ses bras un jeune enfant. Elle était enveloppée d'une djellaba blanche, d'où émergeait le visage voilé. L'artiste avait exagéré les plis lourds du vêtement, les marquant de reflets bleutés. Le voile, lui, était d'une légèreté extrême et soulignait la délicatesse des sourcils aux arcades bombées, d'où émergeaient des yeux sombres. Tout convergeait vers ces prunelles farouches et douces. La mère protégeait son enfant avec passion. Elle faisait de ses bras croisés un trône sacré, comme les vierges des primitifs, et de ses yeux une forteresse sauvage et redoutable.
Commenter  J’apprécie          10

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Naruto : Tome 1 à 27

Quel est le nom de famille de Sakura ?

Uchiwa
Uzumaki
Haruno
Sarutobi

15 questions
236 lecteurs ont répondu
Thème : Naruto, tome 1 : Naruto Uzumaki de Masashi KishimotoCréer un quiz sur cet auteur