AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Caroline Giraud (12)


l-opulence-de-la-nuit   04 mai 2020
Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi de Caroline Giraud
Et je crois, au fond de moi, que le pardon est ce qu'il y a de plus haut et de plus noble, et qu'on ne peut rester indifférent à la grandeur.
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuit   02 juillet 2020
Cendres d'art de Caroline Giraud
Elle voulait retourner dans l'ignorance, en même temps elle avait l'impression que tout un monde s'était ouvert en elle, le monde du passé et ses mystères qui était, par ailleurs, formellement interdit, puisque tout ce que pouvait empêcher l'avenir de se déployer devait être banni.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   02 juillet 2020
Cendres d'art de Caroline Giraud
Je suis heureux d'une autre façon que la vôtre, et qui est peut-être meilleure... Je suis heureux avec les livres et la musique.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   02 juillet 2020
Cendres d'art de Caroline Giraud
Le bonheur était la priorité, après le progrés. Le malheur avait disparu, toute forme de souffrance était lointaine, et voilà qu'on entendait un son inconnu qui reversait des émotions disprues.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   05 mai 2020
Candeur infernale de Caroline Giraud
J'étais prête à l'attacher, à l'emprisonner, à le'torturer, à le tuer s'il essayait de partir.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   05 mai 2020
Candeur infernale de Caroline Giraud
Jamais je n'aurais pensé qu'un portrait aussi blanc aurait pu déchaîner ainsi les pires noirceurs de mon âme.
Commenter  J’apprécie          10
lesecondsouffle   11 août 2019
La loi de Gaia de Caroline Giraud
"Je ne sens à quel point je t'aimais que lorsque je te laisse partir".
Commenter  J’apprécie          10
ViviBlack   31 octobre 2017
Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi de Caroline Giraud
Il est difficile de porter plainte lorsqu’on est coupable d’être une victime.
Commenter  J’apprécie          10
Sempiternelle   03 novembre 2017
La loi de Gaia de Caroline Giraud
Ne pas être un monstre ne signifie pas qu’on est complètement innocent.
Commenter  J’apprécie          00
ViviBlack   31 octobre 2017
Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi de Caroline Giraud
Le malheur la dégoûtait autant qu’il lui faisait peur. Le psychologue, c’est l’homme des malheureux.
Commenter  J’apprécie          00
ViviBlack   31 octobre 2017
Les étudiantes fauchées ne prennent pas le taxi de Caroline Giraud
Ils ne la croient pas parce que c’est trop facile d’accuser les autres. C’est trop facile de venir se plaindre après avoir tout fait pour subir.
Commenter  J’apprécie          00
ViviBlack   31 octobre 2017
Fleurs sur béton de Caroline Giraud
L’entreprise avait toujours été le lieu du mensonge, de la tromperie, des coups-bas, des rumeurs, du stress, de la mauvaise concurrence, et moi, si paisible au milieu des maux, je n’avais jamais rien vu.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le sumo qui ne pouvait pas grossir êtes vous incollable?

Comment s'appelle le personnage principal?

Jun
Pau
Jules
Pun

9 questions
55 lecteurs ont répondu
Thème : Le sumo qui ne pouvait pas grossir de Eric-Emmanuel SchmittCréer un quiz sur cet auteur