AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.93 /5 (sur 165 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 08/06/1964
Biographie :

Réalisatrice, productrice, actrice, et écrivaine française

Elle est la fille de l'actrice Sophie Grimaldi.

En 1986, Caroline Grimm commence sa carrière dans la chanson, avec la sortie de son tube La Vie sans toi. Disque d'or. Reste plus d'un an au Top 50.

Entre-temps, parallèlement à des études de littérature, Caroline Grimm a tourné pour le cinéma et la télévision. Elle poursuit son activité de comédienne : elle incarne Makren dans Pasodoble (1988), elle tourne dans Pacific Palisades (1990) dans le rôle de Marion. En 1992, elle joue Léone dans le film Prêcheur en eau trouble de Georges Lautner, avec Claude Brasseur. En 1994, elle tourne Les Filles du Lido avec Line Renaud et Francis Huster. En 1997, elle tourne dans un épisode des Bœuf-carottes intitulé La Manière forte, où elle interprète le rôle de Sandrine.

Caroline Grimm a l'idée d'une émission de lectures en musique des grands textes de la littérature érotique. Elle produit et présente sur France Inter toutes les nuits en direct, pendant quatre étés, une émission intitulée La Nuit Caroline de 1996 à 2000.

Au début de l'année 2000, elle sort un livre érotique intitulé "La Nuit Caroline", en référence à l'émission de radio qu'elle a animée.

En 2009, Caroline Grimm publie une biographie d'Olympe de Gouges, première féministe de l'histoire, intitulée "Moi, Olympe de Gouges".
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Caroline Grimm   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LA CHRONIQUE DE GÉRARD COLLARD - COFFRET LITTÉRATURE FRANÇAISE GRAND FORMAT


Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation

On ne guérit jamais de ses blessures d’enfance... L’important c’est ce qu’on en fait !

Commenter  J’apprécie          280

Jersey, ces trente dernières années, s’est agrandie en bétonnant sur la mer, des immeubles modernes et froids ont remplacé les traditionnelles maisons en granit de Saint-Hélier. L’ile ... est devenue une immense boîte aux lettres pour les sociétés du monde entier, plus riches les unes que les autres, et qui veulent toutes échapper à l’impôt dans leur pays. Ce que je trouve parfaitement indécent en temps de crise. Évidemment, ce modèle économique est largement soutenu par Londres.

Commenter  J’apprécie          240
Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre.

Winston Churchill
Commenter  J’apprécie          250
Quelle insondable absurdité que la guerre...
Commenter  J’apprécie          211

Toi, tu ne possèdes même pas un chevalet et c'est tant mieux. Les dimensions de ce nouvel atelier, la hauteur de plafond te permettent de t'attaquer enfin aux véritables grands formats, en peignant sur des draps tendus à même les murs.

Commenter  J’apprécie          180

L'angoisse ne nous a offert aucun moment de répit, la sourde angoisse d'avoir donné la vie à des enfants qui demain seront nos ennemis, parce qu'ils sont nés du mal, nés de l'engeance d'un nazi. Regretterons-nous un jour de les avoir laissés vivre ?

Cette angoisse-là nous terrasse, nous abandonne pantelantes. Comment vivre avec ?

C'est ainsi que, peu à peu, notre plan a pris forme. Un suicide préparé avec soins. (p. 229)

Commenter  J’apprécie          140

C'est ton nouvel ami Blaise Cendrars (...)

Votre amitié est foudroyante, riche et ensoleillée. Tu aimes son esprit ardent, plus sensible qu'aucun autre à ta peinture, à ton ivresse créatrice. Ses poèmes font miroir à tes tableaux. Il est toujours juste. Le français est sa langue maternelle, bien qu'avec toi il parle couramment le russe, ce qui te réchauffe l'âme et rend vos conversations passionnantes. Cendrars est le seul autorisé à débarquer de nuit dans ton atelier. (...)

L'amitié de Cendrars, les poèmes qu'il te dédie, son soutien en plein cubisme, sont une chance et un soulagement. (p. 42)

Commenter  J’apprécie          120

On nous a laissé le choix de partir pour l'Angleterre nous aussi ou de rester dans nos maisons. Moi je voulais qu'on suive Papa sur le continent, mais Maman a dit pas question, on est en sécurité sur l'île, si Churchill a désarmé Jersey, il sait ce qu'il fait, c'est que les Allemands ne risquent pas de nous attaquer, on est trop petits, on n'intéresse personne. Papa a opiné du chef. "Ecoute ta mère, Victoire. Moi aussi, je préfère savoir mes deux enfants en sécurité avec leur mère ici. Et puis pour aller où ?"

Commenter  J’apprécie          120

Aux yeux de ce ministre audacieux [Malraux ], courageux, tu représentes la modernité malgré ton grand âge. Il ne pouvait te faire de plus beau cadeau pour ton anniversaire. Nous sommes le 7 juillet 1964, aujourd'hui tu as soixante-dix-sept ans. (...)

Dans le Tout-Paris, on critique déjà Malraux pour son mépris des dorures et des moulures du Second empire et son choix d'un peintre aux couleurs criardes. Tu veux leur prouver qu'ils ont tort. Une fois le plafond amovible installé, le public comprendra, plus personne ne voudra le démonter, ils auront sous les yeux ta déclaration d'amour à la France. Tu ne vises qu'à mettre en valeur ce chef-d'oeuvre, ce merveilleux écrin pour la musique et la danse qu'est l'opéra Garnier. (p.11)

Commenter  J’apprécie          110

TES TOILES, CES EXTENSIONS DE TOI-MEME, authentiques fruits de ton âme, subissent la haine des nazis. Celles de tes premières années à Paris, autrefois acclamées par la presse et les collectionneurs allemands, sont aujourd'hui conspuées, remisées dans des caves, et pour certaines brûlées en place publique. Tes Juifs verts, violets et rouges surgissant de terre, jouant du violon ou volant dans les airs, sont moqués, raillés, souillés, victimes, symboliques de la catastrophe qui s'annonce. Et ce sont mille clous plantés dans ta chair.

(p. 193)

Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur

Quiz Voir plus

Nos Etoiles Contraires

Quel est le nom de famille de Hazel?

Winchester
Grace Lancaster
Griggs Clandler
Riegle

11 questions
683 lecteurs ont répondu
Thème : Nos étoiles contraires de John GreenCréer un quiz sur cet auteur