AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.57/5 (sur 188 notes)

Nationalité : Irlande
Né(e) à : Cork , 1990
Biographie :

Caroline O'Donoghue est une auteure et journaliste.

Elle anime également le podcast "Sentimental Garbage".

Diplômée de University College Cork, elle tient une chronique hebdomadaire dans The Irish Examiner et collabore régulièrement avec Prospect, Grazia et Lonely Planet.

Elle a écrit deux romans pour les adultes, notamment "Promising Young Women" (2018), qui a reçu un accueil très favorable en Irlande, et "Scenes of a Graphic Nature" (2020).

"All Our Hidden Gifts" (2021) est son premier roman pour adolescents.

Caroline O'Donoghue vit à Londres.

son site : https://www.czaroline.com/
Twitter : https://twitter.com/czaroline?lang=fr
Instagram : https://www.instagram.com/czaronline/?hl=fr

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Caroline O`Donoghue   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

All Our Hidden Gifts by Caroline O'Donoghue | Book trailer


Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Je la suis dans l'escalier, au rythme des photos d'enfance de Roe et Lily. Roe, tout petit, avec les oreilles décollées. Lily, minuscule, avec de grands yeux mi-clos, endormis. Quelques-uns de ces clichés ont été pris par ma mère, au fond de notre jardin. Sur l'un d'eux, Lily et moi sautons par-dessus un arroseur de jardin. Il y a très peu de photos récentes de Roe ou Lily. J'imagine que les parents se lassent de prendre des photos quand leurs enfants cessent d'être des enfants.
Commenter  J’apprécie          160
"_Vous vous rappelez ce qu'a dit Sylvia ? reprend-elle. Ce sont les émotions humaines qui créent les fantômes et les démons. Si ça se trouve, ça marche aussi en sens inverse ? La colère et l'animosité ont engendré la Gouvernante, et à présent la Gouvernante génère de la colère et de l'animosité ? Aaron, lui, ne ferait que...canaliser tout ça ?
_Je crois plutôt que c'est juste un connard, nuance Roe."
Commenter  J’apprécie          150
"Une fois de plus, les paroles de Sylvia me reviennent : on génère des esprits et des fantômes quand nos émotions n'ont nulle part ailleurs où aller. C'est à ça que ressemble la Gouvernante d'Harriet. Une mare où la haine vient s'accumuler."
Commenter  J’apprécie          150
- Purée ! Mais comment des gens avec d’aussi bonnes notes que les vôtres peuvent être aussi bouchés ! C’est une métaphore.
- Roe n’est pas équipé pour capter les métaphores, il est protestant.
- Hé !
Commenter  J’apprécie          140
- Donc si on le laisse sans défense contre ceux qu'il fuit, ça pourrait lui être fatal. Or si nous lui infligeons du mal, ce mal se retournera contre nous, multiplié par trois.
- Je croyais que c'était un dicton de bonnes femmes, ça, intervient Fiona.
- Les bonnes femmes sont les seules personnes que j'écoute, réplique Manon avec une ébauche de sourire.
Commenter  J’apprécie          130
Je me demande à quelle fréquence elle se lave les cheveux. Non pas qu'elle soit sale, mais elle n'aime pas son corps. Elle vit malgré lui. Si elle pouvait n'être qu'un cerveau conservé dans un bocal de formol, passer son temps à lire et dessiner, elle serait bien plus heureuse.
(p. 37)
Commenter  J’apprécie          130
"Tout ce en quoi les gens croient ensemble est réel. Une énergie intense, passionnée, concentrée sur un point précis créera toujours quelque chose."
Commenter  J’apprécie          130
- Il était génial depuis toujours. Toi aussi. Mais un mec qui est lui-même, ça te faisait peur, tu n’osais même pas le voir. Quand tu as arrêté de chercher à être comme tout le monde, tu as vu les avantages qu’il y a à être différent.
Commenter  J’apprécie          110
Rien de tel que la mort pour te faire comprendre que l'opinion que tes parents peuvent avoir de toi n'a aucune importance.
Commenter  J’apprécie          110
Il y a des années de ça, [nous] avions regardé un documentaire sur les sectes. (...)
Je ne m'en souviens plus tellement, à part qu'il y avait bel et bien l'interview d'un ancien gourou connu pour recruter des adolescentes. Le journaliste lui a demandé comment il s'y prenait. Simple, a répondu le type. Il se contentait d'approcher des groupes de filles dans les centres commerciaux, de se focaliser sur l'une d'elles et de lui dire qu'elle avait de beaux yeux.
« Si elle répondait 'merci', ou si elle riait, je passais mon chemin, avait-il expliqué. Par contre, si elle tentait de détourner le compliment, ou si elle baissait les yeux, je lui demandais son numéro. Parce que ce genre de filles, c'est celles qui ont un vide en elles. »
(...) La faculté des gourous à repérer des individus qui ont un vide en eux. Le détail qui leur permettra de les contrôler.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs de Caroline O`Donoghue (217)Voir plus

Quiz Voir plus

Charade littéraire (récréatif)

Mon premier est à la fois une note de musique et (en grammaire) une conjonction

sol
la
si

7 questions
27 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..