AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 95 notes)

Nationalité : Australie
Né(e) à : Londres , le 01/08/1923
Mort(e) à : Sydney , le 15/05/1985
Biographie :

Carter Brown est le nom de plume adopté par Alan Geoffrey Yates.

Après avoir suivi ses études secondaires à Essex, en 1942, il intègre la Royal Navy, qu'il quitte en 1946 avec le grade de Lieutenant de la Marine Royale Britannique. Il travaille alors pendant près de deux ans comme preneur de son chez "British Acoustic Films", filiale de la Gaumont britannique.

En 1948, Alan Yates émigre en Australie, obtenant sa naturalisation l'année même. Il travaille aux services des Relations Publiques de la compagnie aérienne "Quantas", pour laquelle il rédige aussi les catalogues publicitaires.
Il commence à écrire quelques nouvelles, et début des années 1950, il est contacté par les Éditions Horwitz pour participer à la série "Horwitz Scientific Thriller". Entre 1951 et 1954, ce sont quelques 50 nouvelles qui vont être publiées sous le pseudonyme de Tex Conrad, dans une édition bon marché "Lovely mystery series", allant du genre Policier au Western, de la Romance à l'Horreur.

Dès 1951, avec son roman "A death date for Dolores" publié sous le pseudonyme de Peter Carter Brown, il devient célèbre en Australie.
Entre 1951 et fin 1952, il a déjà écrit une vingtaine de romans, mais c'est en 1953, avec la publication de "Venus Unarmed" qu'il atteint les sommets de la célébrité et cesse de travailler pour se consacrer à l'écriture.

Il devient un prolifique auteur de romans policiers sous le pseudonyme de Peter Carter Brown puis simplement Carter Brown pour satisfaire au goût du marché américain.
Il publie aussi sous son propre nom et utilise d'autres pseudonymes : Caroline Farr (avec Lee Patterson et Richard Wilkes-Hunter), Tom Conway, Paul Valdez.

Ses romans, d'abord destinés au public australien, sont rapidement publiés aux États-Unis aux éditions Signet puis en France, dans la Série Noire des éditions Gallimard à partir de 1959. Il publie plus de 200 romans de 1953 à 1981. Il réalise ainsi plusieurs séries avec divers héros récurrents, généralement des détectives, Al Wheeler, Danny Boyd, Rick Holman, Mavis Seidlitz, Randy Roberts, Larry Baker, Paul Donovan, Mike Farell ou Andy Kane.
Ses ouvrages ont fait l'objet d'une série radiophonique en Australie, ainsi que d'un spectacle musical, "The Stripper", présenté à Sydney en 1982.

Certains de ses livres ont été adaptés au cinéma français dont "Touchez pas aux blondes" (1960), réalisé par Maurice Cloche d'après le roman "A pâlir la nuit".
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (429) Voir plus Ajouter une citation
Pecosa   25 janvier 2021
Le Bikini blanc de Carter Brown
Il y a assez longtemps que je hante Hollywood pour connaitre la bizarrerie et la complexité de ses rites tribaux, et la gamme savante des critères et signes symboliques qui déterminent le standing de chaque individu dans l'industrie du cinéma, mais c'est la première fois qu'il m'arrive de rencontrer un homme qui se tient à la pointe du mât totémique et c'est pour moi une expérience du plus haut interêt.
Commenter  J’apprécie          150
Pecosa   12 février 2018
Zelda la douce de Carter Brown
Maman me disait toujours qu'une fille doit se marier pour l'argent. Regarde ce qui m'est arrivé quand je me suis mariée par amour.
Commenter  J’apprécie          245
Cricri124   01 avril 2018
Bouche, que veux-tu? de Carter Brown
Elle est belle, follement riche et probablement dingue. C’est ce que tout le monde prétend. Elle m’a raconté que son papa, un fier salaud, méditait de zigouiller tous ses enfants pour hériter d’eux. Original, non ? Parait-il que son petit frère y est déjà passé et elle m’a chargé d’aller kidnapper sa petite sœur séquestrée dans une ferme. J’y vais, je trouve la sœur en bonne santé. Pourtant en visitant la porcherie, je tombe sur un cochon - un vrai à quatre patte et avec un groin – en train de dévorer une main d’homme !
Commenter  J’apprécie          172
rulhe   20 juin 2018
Sauvons la farce ! de Carter Brown
- vous ne pouvez pas frapper lieutenant,

c'est plus poli,vous savez.

- je suis bien content que ce soit vous,et non pas un de mes plus affreux cauchemar

brusquement matérialisé,je lui déclare en

toute sincérité.qu' est ce qui se passe?

- je vais mon travail, tout simplement,

lieutenant, et je vous parie a cinq contre un

que vous ne pouvez pas en dire autant.

- écoutez, avec deux balles dans le crane,

le gars est mort. il faut être docteur pour

s, en apercevoir?

- ça aide, dit il.
Commenter  J’apprécie          140
belette2911   27 octobre 2013
Dites-le avec des pruneaux! de Carter Brown
- Vous ne pouvez vraiment pas penser à autre chose ? demanda Annabelle Jackson avec un soupir excédé.

- Je ne sais pas, répondis-je. Je n'ai jamais essayé.

- La prochaine fois que je prends un taxi avec vous, Al Wheeler, lança-t-elle en cherchant son souffle, je mets un soutien-gorge en duralumin !
Commenter  J’apprécie          70
belette2911   27 octobre 2013
Dites-le avec des pruneaux! de Carter Brown
- Est-ce que vous vous rendez compte que c'est le deuxième dollar que je gaspille pour vos beaux yeux, Annabelle Jackson ? Et vous ne daignez même pas venir jeter un petit coup d'oeil à mon appartement !

- Vous oubliez le taxi, répondit-elle d'un air candide. À moins que le chauffeur ne vous ait payé sa place de voyeur ?
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   25 juillet 2016
Le fol amour de Mavis de Carter Brown
C’est comme ça que Cora Korina regarde Gregory Peck dans le film, quand elle lui explique qu’en réalité elle n’est pas la fille du marchand de cacahuètes du coin, mais une millionnaire, propriétaire du gisement pétrolier où il travaille et de trente-neuf autres par-dessus le marché. Alors, au moment où Gregory récolte ce regard incendiaire, il se dégonfle, comme qui dirait, et déclare qu’après tout il se fiche pas mal qu’elle ait trente millions de dollars. Il l’épousera quand même, na !
Commenter  J’apprécie          50
rulhe   05 juillet 2017
Du soleil pour les caves de Carter Brown
lavers convoque al .

- al , vous savez que la Californie a le plus

de cinglé au mètre carré?

- je suis d, accord,chef .

- il y en a un nouveau, il se fait appeler le

prophète. il s'est installé à trente kilomètres de la ville, au sommet du mont chauve.

- il vend une lotion capillaire?

- ce qu'il vend, c'est le culte du soleil, et il

le vend fort bien. ils a attiré la haut une

flopée de gens de la haute et je n'aime pas ça. vous allez monter la haut ce soir

histoire de jeter un coup d'oeil.

- pourquoi ce soir?

- parce que nous sommes vendredi, la

soirée la plus propice de la semaine. il

veux construire un temple au sommet de la montagne. et ça va coûter cent mille dollars et beaucoup de gens ont déjà

casqué.

- vous voulez que je l, oblige à restituer le fric .

- il s, agit vraisemblablement d'une vaste

escroquerie. je tiens à être fixé là dessus

et je vous charge de me renseigner.

- je vais lui demander, qu' est ce que je fais s, il me dit non?

- quand c'est une femme qui vous le dit,

vous n'êtes jamais embarrassé. alors

mettez votre expérience en pratique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
belette2911   27 octobre 2013
Dites-le avec des pruneaux! de Carter Brown
- Et vous vous demandez pourquoi une fille hésiterait à monter chez vous ? Vous êtes le seul garçon que je connaisse qui vous palpe avec ses yeux !
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   25 juillet 2016
Le fol amour de Mavis de Carter Brown
En fait, je suis dans la mélasse jusqu’au cou. Je ne sais plus de quel côté me tourner, ni sur quel pied danser, ni à quel saint me vouer. Bref, dans l’impasse, la vraie, celle dont les hommes politiques, les journalistes, les diplomates nous rebattent les oreilles !
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouver le polar avec du geek dedans ...

Très facile, je suis une trilogie de Stieg Larrson qui a été prolongée à sa mort. Lisbeth Salander est une geekette qui aide le journaliste Mikael Blomkvist dans ses enquêtes . Mon titre est ...

Les ombres de la toile
M, le bord de l'abîme
Millenium
Sous les vents de Neptune

13 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , informatique , geek , humourCréer un quiz sur cet auteur