AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.83/5 (sur 83 notes)

Biographie :

Cassie Dandridge Selleck est née et a grandi en Floride.
Diplômée en création littéraire, elle se consacre à l'écriture depuis le succès de son roman"La couleur du silence".

Indignée par la mentalité ségrégationniste toujours présente aux Etats-Unis, ses écrits sont le témoignage d'une Amérique clivée. "La couleur du silence" est en cours d'adaptation au cinéma et a déjà fait l'objet d'une suite.

Ajouter des informations
Bibliographie de Cassie Dandridge Selleck   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
- Ca devient de pire en pire, hein ? Ma maman disait c'était mal de mentir et elle avait raison. C'est ce que je dis aussi à mes enfants. Une fois que t'as dit un mensonge, tu es obligé de continuer à en dire d'autres pour que le premier tienne debout.
Commenter  J’apprécie          140
Il est curieux d’observer combien facilement nous considérons comme allant de soi des choses qui, en réalité, s’inscrivent dans une vision du monde influencée par la couleur de notre peau.
Commenter  J’apprécie          70
C'était typique des gars du Sud. Ils pouvaient être méchants comme des teignes et capables des pires atrocités, mais ils étaient polis avec les dames.(P.95)
Commenter  J’apprécie          60
Je ne priais pas souvent. Mes parents étaient méthodistes. J'avais toujours eu l'impression qu'il ne fallait pas déranger Dieu avec des broutilles. Il suffisait de réciter un Notre Père le soir, le bénédicité à table et de mêler sa voix aux prières à l'église. Mais alors que je contemplais le frêle vieillard qui avait pris si grand soin de mes fleurs et ne m'avait jamais rien demandé, je ne pus m'empêcher d'appeler le Seigneur à mon secours.
Commenter  J’apprécie          30
Nous nous balançâmes tous les trois en silence dans nos fauteuils. Quand j'y pense, je suis stupéfaite de voir avec quelle rapidité peuvent basculer des vies entières. Parfois, il suffit d'un mot lâché au détour d'une phrase pour provoquer un drame et changer la vision que vous avez de vous-même. Et en un clin d’œil, vous voilà commettant une action dont vous ne vous seriez pas crue capable.
Commenter  J’apprécie          30
Blanche n'endossa plus jamais sa blouse blanche de domestique. Quand je lui demandai de ne plus la mettre, elle ne posa pas de question. Avec sa franchise coutumière, elle me dit simplement :
- Je peux changer de tenue, Miz Ora, mais pas de couleur de peau. Les gens croient ce qu'ils veulent.
Commenter  J’apprécie          30
- De quel monde vous parlez, Miz Ora? Qu'est-ce qui arriverait à ma fille… quoi? Á toute la famille… si j'allais trouver la police?
Je m'apprêtais à la contredire quand elle continua :
- Je vais vous dire, moi, ce qui arriverait. Ils l'emmèneraient mon bébé à l'hôpital et feraient leur boulot, sauf qu'elle, elle comprendrait rien. Elle aurait l'impression qu'ils lui refont la même chose que l'autre. Et pendant ce temps…
- Blanche.
Pendant ce temps, cria-t-elle presque, ils se conduiraient devant elle comme si elle pigeait rien de ce qu'ils disaient, mais elle, elle entendrait tout. Elle s'entendrait traiter de menteuse, même s'ils se servaient pas du mot. Et à cause d'eux, elle se sentirait sale, parce que c'est ce qu'ils penseraient d'elle, qu'elle est sale.
Commenter  J’apprécie          20
Je venais de comprendre que Blanche avait eu raison à propos de Ralph Kornegay et que j'étais une imbécile. J'avais passé tant d'années de ma vie au milieu des gens bien élevés, que je confondais la politesse des manières et la politesse du coeur. Même si on n'entend plus ce mot en public, cela ne signifie pas qu'il n'est pas prononcé en privé
Commenter  J’apprécie          20
- Il y a certaines choses pour lesquelles cela vaut la peine de faire un effort.
Commenter  J’apprécie          30
Blanche avait raison. Un mensonge en appelle une ribambelle d'autres. Non seulement on doit se le répéter jour après jour, mais on est obligé de l'embellir, si bien qu'on finit soi-même par perdre de vue la vérité. J'ai menti chaque jour, chaque heure, chaque instant, le remords se révélant aussi suffocant qu'une couverture en laine en plein été.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Cassie Dandridge Selleck (94)Voir plus

Quiz Voir plus

La ferme des animaux ( G. Orwell )

Comment s’appele Le plus vieux cochon qui apparaît au début du livre ?

Brille babil
Ancien cochon
Sage l’ancien

8 questions
439 lecteurs ont répondu
Thème : La ferme des animaux de George OrwellCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..