AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.18/5 (sur 95 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1960
Biographie :

Catherine Lafaye Latteux est auteure d'ouvrages pour la jeunesse.

Titulaire d'un baccalauréat scientifique, elle a été institutrice pendant quinze ans dans l'académie de Grenoble, jusqu'en 2000.

Depuis 2007, une cinquantaine de titres dont quelques romans illustrés mais surtout des albums jeunesse, genre qu'elle affectionne particulièrement, est parue chez différents éditeurs : Frimousse, Pour Penser, Little Urban, Anna Chanel, Lumignon, ZTL, Editions du Père Fouettard, Beluga, Editions des Braques, Langue au chat, Chours, Editions du Bouquin etc.

"Il était une fois sous la lune" (2007), Prix littéraire sélection Benjamin, est son premier album publié. Pour la seule année 2012 elle a donné plus de cinq ouvrages. Elle est l'auteur d'une trentaine d'albums ou courts romans.

Elle aime également à revenir auprès des enfants et jeunes adolescents en animant rencontres et ateliers d'écriture pour partager sa démarche de création.

Catherine Latteux est membre de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.

Mère de trois enfants, elle habite à Ploeren en Morbihan.

son site : http://www.catherine-latteux.fr
page Facebook : https://www.facebook.com/catherine.latteux.5
+ Voir plus
Source : http://www.catherine-latteux.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine Latteux   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Sur la piste des chimères | Bande annonce de l'album


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Mais voilà qu'un samedi,
poursuivant un pickpocket
qui dans sa poche avait fait cueillette,
Monsieur Matuvu emprunte
pour la première fois la rue des fossés fleuris.
Commenter  J’apprécie          200
" Mais au fil des jour, de cette cage dorée, prison de l'esprit et horizon bouché, l'oiseau désire s'envoler...
S'échapper."
Commenter  J’apprécie          180
Car dans ce pays où souffle la légende, chacun tremble à l'idée de croiser, quand l'heure vient à se dérégler, le messager de la mort alors que nul au sein du foyer ne l'attend encore.
Commenter  J’apprécie          150
Un autre soir, elle voulut voir les montagnes enneigées et dévaler
les pentes toutes poudrées.
Pour faire vibrer son cœur, il l'emmena alors là où la terre est vêtue de son grand manteau blanc, au royaume des hauteurs.
Au clair de lune, d'infimes fragments d'étoiles scintillaient
de mille éclats.

Elle savourait ces instants de pure merveille, à l'abri du soleil.
C'était si beau qu'elle ne disait pas un mot.
Commenter  J’apprécie          130
Depuis que ses nouveaux voisins de palier étaient arrivés,
leurs volets restaient fermés ou leurs rideaux tirés.
Dans le quartier, les gens s'interrogeaient :
- Savez-vous qui ils sont ?
- Non, aucune idée. Il y a une enfant à ce qu'il paraît.
Lui aussi était intrigué. Pourquoi vivaient-ils ainsi cachés ?
Commenter  J’apprécie          100
Dehors, ils allèrent de quartier en quartier. Ils s'amusèrent le long des trottoirs, pareils à des funambules.
Puis encore et encore, ils dansèrent. Encore et encore, ils chantèrent.
Même la lune, pleine de ces morceaux de rêve, entra dans la ronde. Heureuse de sortir de sa bulle, la fillette rit, elle rit à en pleurer.
Commenter  J’apprécie          90
Jour après jour, il revint frapper à sa porte.
Elle était toujours là.
Chaque fois, il attendait qu'au dehors l'azur brunisse puis
ouvrait doucement les volets, faisant signe à la lune d'entrer.
L'astre de nuit, complice, adoucissait les ombres,
éclairait les murs de lueurs pâles.
Devant eux se dessinait un théâtre imaginaire où les deux enfants, telles des silhouettes de papier, jouaient sur la scène de leurs rêves.
Commenter  J’apprécie          80
Cependant aux yeux de son père aimant, elle n'est encore qu'une enfant. Il faut attendre, être patiente. Mais à l'instant présent, elle perçoit l'avenir comme trop lent à venir.
Commenter  J’apprécie          30
Adieu navets, radis et topinambours : tout aura disparu au petit jour.

C'est fort regrettable mais je le laisse faire, trop heureuse de crayonner une première Chimère.
Commenter  J’apprécie          30
Au seuil d'Avril, enfin voilà
le vrai soleil qui se réveille !
C'est l'heure à laquelle en bas
sur la terre au sortir de l'hiver,
deci delà, des bourgeons de velours
éclosent sous un ciel troubadour.
Damoisaile se presse d'accrocher
ses créations au fil des saisons.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Catherine Latteux (140)Voir plus

Quiz Voir plus

Avec le temps va, tout s'en va...

bouillon d’onze heures

Lait de poule
Pisco sour
breuvage empoisonné
laitage servi au brunch

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..