AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.31 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1970
Biographie :

Catherine Marx est écrivaine et traductrice.

Elle est auteure de livres consacrés à la sexualité, aux tabous sociaux, aux rapports de pouvoir et aux questions de genre. Ouverte à la différence et fascinée par celle que manifestent les êtres humains, elle se passionne pour tout se qui touche à l'intime et au relationnel pour finalement revenir sur ce qui nous rapproche.

Elle est la traductrice du livre "Mars et Vénus font la paix" de John Gray.

Auteure de "Nid d'Eve, Nid d'Adam" (éditions Tabou, 2012), Catherine Marx développe dans "Moralopolis" (éditions Tabou, 2012) certains de ses thèmes de prédilection : la liberté de disposer de son corps face à la médecine et au pouvoir politique, sans oublier l'influence majeure et délétère d'un féminisme radical venant miner les rapports hommes-femmes pour finalement saper les fondements de la liberté et restreindre l'idée du bonheur.

Elle dénonce les dérives d’un féminisme qui essentialise son discours en forgeant nos identités sur le modèle binaire de la victime et du bourreau.

Elle réside en Belgique.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine Marx   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
isajulia   27 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
Le porno n'est pas le problème, le problème c'est la pauvreté sexuelle et émotionnelle des gens qui le regardent. Et cette pauvreté, c'est la société qui la crée et l'entretient. Qu'on arrête de faire comme si la sexualité était sale, qu'on en parle aux enfants quand ils posent des questions, qu'on leur parle de l'érotisme, du plaisir et du respect de l'autre plutôt que de laisser la télé ou Internet faire à eux seuls leur éducation. C'est là que le bât blesse... On est coincés du cul, pétris de morale, incapables de parler des choses de la vie aux enfants qui s'y intéressent (...). Le porno, c'est pas le reflet de la réalité, c'est l'expression fantasmée d'une certaine forme de réalité.
Commenter  J’apprécie          241
isajulia   28 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
Je crois que la prostituée est plus proche de la sainte que de la putain puisque justement elle apporte du bonheur à son prochain.
Commenter  J’apprécie          241
isajulia   16 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
Je suis persuadée que c'est uniquement à partir du moment où on accepte nos différences, peu importe leur origine, qu'on parvient à réaliser à quel point on se ressemble, qu'on peut se rapprocher les uns des autres pour un mieux-vivre ensemble.
Commenter  J’apprécie          150
lecassin   10 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
Je ne suis pas sure que la censure, les lois qui réduisent nos libertés, surtout dans le domaime de l'intime, oeuvrent pour un monde meilleur.
Commenter  J’apprécie          130
isajulia   15 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
C'est marrant les souvenirs... On ne garde en mémoire qu'une vision assez floue des gens qu'on a perdus de vue. Et puis, il suffit de les voir quelques années plus tard pour que le cerveau effectue un traitement sommaire de cette représentation mentale surannée et la rendre plus fidèle à l'apparence qu'ils avaient.
Commenter  J’apprécie          120
lecassin   19 février 2015
Les différents visages de la prostitution, débat citoyen de Catherine Marx
Le respect des libertés, c’est d’abord se reconnaître le droit à la différence. Exiger que tout le monde adhère aux principes qu’on a érigés comme représentatifs du Bien, c’est du totalitarisme.
Commenter  J’apprécie          80
odin062   07 octobre 2013
Moralopolis de Catherine Marx
Aveuglés par la haine, ils croient que la guerre doit se mener sur le terrain du genre. [...] L'ennemi c'est la bêtise et elle n'a pas de sexe! [...] Qu'on cesse donc de penser au masculin ou au féminin! Ce qu'on a dans la culotte ne devrait pas être synonyme de devoirs spécifiques, ni de droits préférentiels! [...] Vivre ensemble bordel! Vivre ensemble dans une fraternité humaine fondée sur le respect de l'altérité et où le rôle de chacun n'est pas prédéterminé en fonction de son sexe!"
Commenter  J’apprécie          60
Missbouquin   18 décembre 2012
Moralopolis de Catherine Marx
« sur le terrain des idées, et mobiliser des individus de toutes conditions sociales et de tous genres ! l’ennemi c’est la bêtise, et elle n’a pas de sexe ! »
Commenter  J’apprécie          60
odin062   12 octobre 2013
Moralopolis de Catherine Marx
- En clair, il vaut mieux croire une menteuse et envoyer à la mort un innocent que de jeter le doute sur la parole de véritables victimes et de laisser des coupables en liberté?

- Tout à fait! C'est exactement cela! Et il est évident que nous avons tout à y gagner! Les petits dommages collatéraux de cette politique sont toujours regrettables, j'en conviens, mai la paix sociale et la sécurité des femmes sont à ce prix.
Commenter  J’apprécie          50
Missbouquin   18 décembre 2012
Moralopolis de Catherine Marx
« c’est assez hallucinant qu’après avoir renversé une dictature, on ne parvienne pas à faire mieux qu’en instaurer une autre, tout aussi étouffante et irrespectueuse que la précédente, mais dont les victimes et les bourreaux ont échangé leurs places. »
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tintin : 24 Albums - 24 Questions

Dans Tintin au Pays des Soviets, comment Tintin s’évade-t-il de sa cellule de prison ?

En prenant le garde par surprise
En scaphandre
Milou vole les clefs
Il ne d’évade pas, on le libère

24 questions
297 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd belge , bd aventure , tintinCréer un quiz sur cet auteur

.. ..