AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.83 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1958
Biographie :

Catherine Sauvat est une écrivaine et journaliste française d'origine autrichienne.

Elle a longtemps vécu entre Paris et Vienne.

Documentariste et biographe, notamment de Robert Walser (1989), Stefan Zweig (2006), Arthur Schnitzler (2007), Alma Mahler (2009) et plus récemment de Rainer Maria Rilke (2016), elle a également publié des ouvrages sur la culture et l'architecture des grandes capitales européennes (Venise, Vienne et Prague).

Sur Robert Walser, elle est aussi coauteur d'un documentaire réalisé en 1996 avec le cinéaste Pierre Beuchot pour la série télévisée "Un siècle d'écrivains" (France 3).

Avec "L'homme à la fourrure" (Dargaud, 2019) elle signe son premier scénario de bande dessinée.

Elle collabore également à Marie-Claire Maison et Maisons Côté Est.
+ Voir plus
Source : http://www.bibliomonde.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine Sauvat   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Anne Simon a reçu en 2004 le prix Jeunes Talents au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême... Quinze ans et une dizaine d'albums plus tard (dont les biographies dessinées de Freud, Marx et Einstein), l'artiste continue d'éblouir de son talent et propose cette année, avec Catherine Sauvat au scénario, une nouvelle biographie dessinée, celle de Sacher-Masoch (qui donna, bien malgré lui, son nom au masochisme), dans L'homme à la fourrure ! Découvrez l'album : http://www.dargaud.com/bd/Homme-a-la-fourrure-L
+ Lire la suite
Podcast (2) Voir tous


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
deuxmotspassant   09 novembre 2019
Rilke de Catherine Sauvat
Les choses ne sont pas toutes aussi tangibles et exprimables qu'on voudrait la plupart du temps nous le faire croire; la plupart des événements sont indicibles, ils se déroulent dans un espace où jamais un seul mot n'a pénétré ; et plus indicibles encore que tout le reste sont les oeuvres d'art , mystérieuses existences dont la vie demeure, tandis que la nôtre passe.
Commenter  J’apprécie          111
jvermeer   17 novembre 2020
De Bruges à Amsterdam de Catherine Sauvat
*****



La Hollande est imbibée d’eau, l’eau monte du sol, de la mer, l’eau unit le sol et la mer au ciel qu’on n’aperçoit jamais qu’à travers son voile impalpable que l’or du soleil, l’argent de la rosée, la pâle émeraude des flots teintent simultanément ou tout à tour. – Élie Faure



***
Commenter  J’apprécie          90
Sphilaptere   18 mai 2019
L'homme à la fourrure de Catherine Sauvat
Telle est donc la morale de cette histoire : qui se laisse fouetter mérite d'être fouetté.
Commenter  J’apprécie          104
marlene50   05 décembre 2016
Rilke de Catherine Sauvat
Marie Texis décrit de son côté un homme distingué aux manières parfaites, timide et fort modeste, petit avec un long nez et un menton fuyant, mais surtout avec des yeux bleus incroyables.

Elle est une fois de plus surprise par ce qu'elle appelle sa laideur vite oubliée grâce à son charme et son rire presque enfantin.



Mais d'autre part, si vous n'étiez aussi désespéré, vous ne sauriez probablement pas écrire de façon aussi merveilleuse.

Donc, soyez désespéré !
Commenter  J’apprécie          30
LabiblideVal   11 octobre 2016
Rilke de Catherine Sauvat
Elle a évidemment remarqué son attirance pour le luxe et la richesse, lui qui prêche le dénuement et la simplicité. Tout comme il éprouve depuis toujours une affection immodérée pour la noblesse et la mondanité contre laquelle il ne cesse d'opposer sa quête de solitude et de retraite.
Commenter  J’apprécie          30
marlene50   05 décembre 2016
Rilke de Catherine Sauvat
Rainer qui s'est déjà séparé de sa femme est capable de la considérer comme son alter-ego, une complice et une artiste à part entière ... à condition, qu'elle ne vienne pas empiéter sur sa liberté.



Il se comporte comme un enfant qui lutte pour être le préféré et ne supporte pas de partager.



A travers l'admiration qu'il leur voue, il élabore une théorie de l'amour "intransitif" ou de l'amour sans réciprocité, transcendé par l'absence ou le rejet de l'autre.
Commenter  J’apprécie          20
LabiblideVal   06 octobre 2016
Rilke de Catherine Sauvat
Les légendes se repaissent volontiers d'une telle fin: un poète amoureux des roses dont le sort se voit scellé par une épine prosaïque.
Commenter  J’apprécie          30
LabiblideVal   11 octobre 2016
Rilke de Catherine Sauvat
L'honnêteté le force toutefois à reconnaître son décalage: "Mais avec le temps, je me méfie de plus en plus de ce monstre que je suis, qui ne s'est jamais préoccupé d'un être quelconque de façon aussi torturante et constante que de lui-même. Un monstre si horrible a- t- il seulement le droit de parler de ce qui se joue entre les êtres, et les met en conflit?"
Commenter  J’apprécie          20
Enya75   29 août 2018
Stefan Zweig et Vienne de Catherine Sauvat
On n'était pas un vrai Viennois sans cet amour de la culture, sans ce don de joindre le sens du plaisir à celui de l'examen critique devant ce plus sain des superflus qu'offre la vie.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_   14 octobre 2020
L'homme à la fourrure de Catherine Sauvat
Les manteaux de fourrure sont habités par de vieilles peaux.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La rivière à l'envers, tome 1

Que Tomek sort-il de son placard ?

Une image de kangourou
Une peluche
Un appareil photo
Un livre

18 questions
562 lecteurs ont répondu
Thème : La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur cet auteur