AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.76 /5 (sur 638 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 27/04/1986
Biographie :

Catherine Webb est une romancière britannique de fantasy et de science-fiction.

Elle écrit également sous les pseudonymes de Kate Griffin et Claire North.

Elle fait ses études à Godolphin and Latymer School et à London School of Economics.

Elle baigne depuis son enfance dans le monde de l’édition entre une mère auteur et un père, Nick Webb, l'éditeur. C’est donc tout naturellement qu’elle écrit son premier roman, "La Guerre des rêves" (Mirror Dreams) à l’âge de 14 ans. Celui-ci sera publié deux ans plus tard, en 2002.

Elle continuera ensuite par une série jeunesse contant les aventures d’Horatio Lyle (2006-2010) avant de se tourner vers une fantasy plus adulte avec le cycle de "Matthew Swift" (2009-2012), paru sous le pseudonyme Kate Griffin.

"Les quinze premières vies d'Harry August" (The First Fifteen Lives of Harry August, 2014) est son premier roman publié sous le pseudonyme Claire North.

Elle a obtenu son diplôme de la Royal Academy of Dramatic Art en 2010 et continue en parallèle d’écrire.

Elle travaille également comme concepteur d'éclairage au théâtre et vit à Londres.

son site : https://www.kategriffin.net/
Twitter : https://twitter.com/clairenorth42?lang=fr

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine Webb   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

The women of Greek mythology are often, in stories, left behind. Penelope, wife of Odysseus, remains in Ithaca to rule while her husband goes to fight in the Trojan War. Daphne, pursued by Apollo, becomes a laurel tree, stuck forever in one place. Claire North and Claire Andrews find inspiration in these women in their latest books, out on September 6th: North's Ithaca, from Redhook; and Andrews's Blood of Troy, from Jimmy Patterson.


Citations et extraits (135) Voir plus Ajouter une citation
HordeDuContrevent   10 janvier 2023
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
L’aube se lève dans les rues de Venise. Sa lumière grise baigne les îles de la lagune, traverse les ateliers endormis de Murano puis l’orgueilleuse Place Saint-Marc, bâtie pour défier l’ambition byzantine, longe les eaux paisibles du Grand Canal jusqu’à atteindre San Polo, où se révèlent les trésors de Thene.
Commenter  J’apprécie          397
ninosairosse   30 novembre 2016
Les quinze premières vies d'Harry August de Catherine Webb
L'homme a appris à sculpter avec les outils de la nature, mais il n'a aucune vision de l'oeuvre qu'il est en train de créer.



p411
Commenter  J’apprécie          382
HordeDuContrevent   12 janvier 2023
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
Nous marchons un peu en silence. La cité se resserre autour de nous ; nous nous écartons de plus en plus du Grand Canal, des rues passantes de la ville, pour visiter des voies sombres, des voies étroites, les ruelles et les cavernes formées par les maisons en saillie ; nous traversons des cours d’eau trop étriqués pour les gondoles mais trop larges pour être qualifiés de caniveaux, nous dépassons des sanctuaires consacrés à des saints en pleurs et des héros martyrs, des braseros autour desquels se rassemblent les mendiants et les dames de la nuit frigorifiées pour réchauffer leurs doigts blanchis. Nous marchons, nous marchons à travers des rues qui ne changent jamais, où le sang est aussi vieux que la pierre, le sang d’antiques familles dont les grands-parents ont été nourris par l’eau de la lagune qui aspergera un jour le front du nouveau-né destiné à porter le même nom dans la même maison, la même rue de cette cité figée qu’est Venise. Nous marchons et nul ne connaît notre importance ni notre force, nul sauf ceux qui savent et en qui nous saluons des inconnus familiers, des amis méconnus. Nous marchons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
ninosairosse   24 novembre 2016
Les quinze premières vies d'Harry August de Catherine Webb
Le passé est le passé. Tu es vivant aujourd'hui, c'est tout ce qui compte. Tu ne dois pas oublier, parce que tes souvenirs sont ton identité, mais tu ne dois pas non plus nourrir de regrets. Jamais. Regretter ton passé, c'est rejeter ton âme.



p211
Commenter  J’apprécie          320
LaBiblidOnee   20 janvier 2023
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
Venise est un joyau de contradictions. Installés au bord de la lagune, vous et moi, nous observons le clair de lune plissé sur les eaux, sous un ciel piqueté d’étoiles. Comme les craquements des bateaux parviennent à nos oreilles, le parfum des poissons qui rissolent dans les poêles à nos narines, comme nous entendons les rires lointains et sentons la chaleur qui s’échappe d’une porte ouverte, nous comprenons que cette belle cité est sans conteste le paradis, et nous nous émerveillons de la grandeur des oeuvres humaines. 



Pourtant retournons-nous. Qu’y-a-t-il à présent là qui ne représente une menace ? Les ruelles trop sombres, les murs trop rapprochés, l’eau qui vous lèche les pieds, affamée, assoiffée de sang. Combien d’os ont-ils été dépouillés de toute chair par les poissons aux larges yeux qui échappent aux asticots et à la canne à pêche pour se gorger en de plus verts pâturages ? Combien des corbeaux nichant dans les plus hautes tours ont-ils, lors d’une nuit d’hiver gelée, fondu du ciel pour arracher un oeil fixe à un cadavre qui, le lendemain, n’aura pas de nom à inscrire sur sa pierre tombale ? Beauté et sang : le sang sublime-t-il la beauté ? La peau est-elle plus pâle lorsqu’elle est inondée de rouge ? Ou est-ce le sang lui-même qui est beau : les hommes flamboient sans doute plus fort lorsqu’ils savent risquer d’être noyés le lendemain.



Mais la vérité la plus terrible est peut-être la suivante : dans une cité aussi soumise aux marées que Venise, il est simplement trop difficile de trouver amour, loyauté et vérité ; on investit donc son coeur en d’autres vertus - passion, beauté, poésie et chanson -, en s’imaginant les ombres de la première aussi grandioses que l’amour lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
HordeDuContrevent   10 janvier 2023
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
Venez.

Observons ensemble, vous et moi.

Nous écartons les brumes.

Nous prenons pied sur le plateau et effectuons une entrée théâtrale : nous voici ; nous sommes arrivés ; que fassent silence les musiciens, que se détournent à notre approche les yeux de ceux qui savent. Nous sommes les arbitres de ce petit tournoi, notre tâche est de juger, restant en dehors d’un jeu dont nous faisons pourtant partie, pris au piège par le flux du plateau, le bruit sec de la carte qu’on abat, la chute des pions. Pensiez-vous être à l’abri ? Croyez-vous représenter davantage aux yeux du joueur ? Croyez-vous déplacer plutôt qu’être déplacé ?

Comme nous sommes devenus naïfs.
Commenter  J’apprécie          307
Ellane92   12 juin 2015
Les quinze premières vies d'Harry August de Catherine Webb
Pour l'essentiel, ce que nous savons faire de mieux avec le temps, c'est le perdre.
Commenter  J’apprécie          250
JustAWord   22 avril 2022
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
Une loyauté achetée avec de l'argent ne dure que jusqu'à l'offre suivante.
Commenter  J’apprécie          240
ninosairosse   19 novembre 2016
Les quinze premières vies d'Harry August de Catherine Webb
Je venais de me lancer dans la quête traditionnelle de l'ignorant qui s'efforce de comprendre sa situation en tentant de communier avec une quelconque divinité dans le secret de son âme.

Je tenais là le même raisonnement que tous les kalachakras, ceux qui voyagent à travers leur propre histoire.



P106
Commenter  J’apprécie          220
HordeDuContrevent   12 janvier 2023
La maison des jeux, tome 1 : Le serpent de Catherine Webb
Trop facile, trop facile pour un joueur, perdu dans sa propre astuce, d’oublier les mouvements des autres astucieux !
Commenter  J’apprécie          223

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura