AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.19/5 (sur 167 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Compiègne
Biographie :

Cathy Galliègue a été préparatrice en pharmacie, éducatrice spécialisée, responsable de publications scientifiques, gestionnaire de pharmacovigilance ou encore attachée de presse indépendante.

Elle a vécu à Cayenne, en Guyane et y a animé une émission quotidienne littéraire sur la chaîne de télévision Guyane 1ère.

De retour en Bourgogne, près de Saulieu, elle se consacre désormais à l'écriture.
"La nuit, je mens" publié aux éditions Albin Michel en 2017 est son premier roman.
En octobre 2018, elle publie son deuxième roman, "Et boire ma vie jusqu'à l'oubli", aux Éditions Emmanuelle Collas.
En octobre 2020, Contre nature sort au Éditions du Seuil.

Avril 2023, 4ème roman à paraître aux Éditions Les Presses de la Cité.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Cathy Galliègue   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Après des débuts professionnels dans le monde scientifique, en passant par la télévision en tant que présentatrice sur la chaîne de télévision Guyane 1ère, Cathy Galliègue se consacre désormais à l'écriture. L'occasion de découvrir son profil atypique en vidéo ! Pour découvrir son dernier ouvrage, Contre nature, aux éditions du Seuil, c'est par ici : https://bit.ly/3aTdWYw #CathyGalliegue #Roman #Litterature #LitteratureEtrangere #ParolesdAuteurs #interviewGibert #GibertMonLibraire #EditionsduSeuil Nous suivre sur Facebook : Facebook.com/GibertOfficiel Nous suivre sur Instagram : instagram.com/GibertOfficiel

+ Lire la suite

Citations et extraits (108) Voir plus Ajouter une citation
Je déterre les morts, je les exhume à mains nues, je me couche contre eux et leur froideur me tient chaud. Je me roule dans leur terre, je refuse leur absence et je ne trouve l’apaisement que dans mes nuits d’ivresse.
Commenter  J’apprécie          352
Maman dansait quand le reste du monde gesticulait. Moi, petite fille, je rêvais d’être elle, un jour. Mais je crevais surtout d’amour pour elle. Quand l’élégance incarnée danse devant vos yeux, elle emporte avec elle le papier crépon, elle en fait de la dentelle, de la soie sauvage, et vous jette dans les yeux des oiseaux de paradis, des bals viennois, des tempêtes, des folies, de la joie et de la langueur. Elle savait faire cela, maman.
Commenter  J’apprécie          302
J’ai pêché la lune dans la piscine. L’amour est partout quand on le ressent au plus profond de sa carcasse. La lune jouait à l’amoureuse qui se fait désirer, et moi, à celle déjà captive. Tout n’est qu’une histoire de reflet.
Commenter  J’apprécie          270
Il ne faut pas croire ce qu’on raconte, l’amour survit aux premiers émois. S’il est véritable, il ne s’éteint pas. Il devient plus solide en se roulant affectueusement dans le quotidien. Comme un chat alangui ronronnant de bien-être, il tisse des liens serrés entre le bonheur, la confiance et la fameuse complicité.
Commenter  J’apprécie          252
Lorsque viendra le printemps,
si je suis déjà mort,
les fleurs fleuriront de la même manière
et les arbres ne seront pas moins verts qu'au printemps passé.
La réalité n'a pas besoin de moi.

Fernando Pessoa
Commenter  J’apprécie          240
Viens, on devient fous. Viens, on devient jeunes.
Commenter  J’apprécie          250
Nous nous sommes mariés et j'ai enfilé son nom comme une deuxième peau, une nouvelle identité qui me lavrait peut-être de l'abandon.
Commenter  J’apprécie          210
Le bonheur étant une notion directement rattachée à l'avis général, chacun entretient ses petites frustrations et en tire, si ce n'est du bonheur, la satisfaction d'être bien comme il faut.
Commenter  J’apprécie          200
Je suis entrée par la mauvaise porte et bien trop jeune dans le chaos d’une époque qui ne compte plus ses vaincu, qui ne se retourne même plus sur leurs dépouilles et les pousse du pied, hors de la vue.
Commenter  J’apprécie          180
Mon chien était une adorable aberration. Nous étions faits pour nous comprendre. Faits l’un pour l’autre. Celui-là ne me ferait pas mal à l’amour.
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Cathy Galliègue (177)Voir plus

Quiz Voir plus

La Sphinx mystère (2) ... 👼🏻 🦋

Une Sphinx en Or ! Elle s'est engagée pour la protection des animaux dans un groupe de femmes ( ...❓..., Jessie, Sissi, Morgane, Sophie, et quelques autres) : Les Vigies.

lorette
vanessa
lucile
justine
diane

1 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : sphinx , Devinettes et énigmes , jeux de langage , cache-cache , paradis , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}