AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.31 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Compiègne
Biographie :

Cathy Galliègue a été préparatrice en pharmacie, éducatrice spécialisée, responsable de publications scientifiques, gestionnaire de pharmacovigilance ou encore attachée de presse indépendante.

Elle vit à Cayenne, en Amazonie et a animé une émission quotidienne littéraire sur la chaîne de télévision Guyane 1ère. Elle se consacre désormais à l'écriture.
"La nuit, je mens" publié aux éditions Albin Michel en 2017 est son premier roman.
En octobre 2018, elle publie son deuxième roman, "Et boire ma vie jusqu'à l'oubli", aux Éditions Emmanuelle Collas.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   03 mars 2019
La nuit, je mens de Cathy Galliègue
J’ai pêché la lune dans la piscine. L’amour est partout quand on le ressent au plus profond de sa carcasse. La lune jouait à l’amoureuse qui se fait désirer, et moi, à celle déjà captive. Tout n’est qu’une histoire de reflet.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   04 mars 2019
La nuit, je mens de Cathy Galliègue
Viens, on devient fous. Viens, on devient jeunes.
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   03 mars 2019
La nuit, je mens de Cathy Galliègue
Il ne faut pas croire ce qu’on raconte, l’amour survit aux premiers émois. S’il est véritable, il ne s’éteint pas. Il devient plus solide en se roulant affectueusement dans le quotidien. Comme un chat alangui ronronnant de bien-être, il tisse des liens serrés entre le bonheur, la confiance et la fameuse complicité.
Commenter  J’apprécie          232
Ladybirdy   03 mars 2019
La nuit, je mens de Cathy Galliègue
Mon chien était une adorable aberration. Nous étions faits pour nous comprendre. Faits l’un pour l’autre. Celui-là ne me ferait pas mal à l’amour.
Commenter  J’apprécie          170
denisarnoud   10 juin 2015
Aime moi... comme tu es de Cathy Galliègue
Te souviens tu de ces tous premiers soirs, ceux des gestes élégants, des regards profonds, de ta délicatesse, te souviens tu comme nous nous étions promis de ne pas être les pansements de nos blessures passées ?

Mon pauvre amour, au moment même où nous nous faisions cette promesse, tu était déjà collé sur mon échancrure béante. Tu colmatais, tu protégeais, tu soulageais, j'en oubliais la plaie, je me laissais cicatriser doucement, en confiance entre tes mains expertes.

Tu ne t'en apercevais pas, mais tous ces bienfaits dégoulinaient de mon corps au tien, se répandaient sur tes blessures, je les voyais se refermer, chaque jour moins douloureuses que le précédent, tu lâchais du lest, je distillais des petites doses de bonheur sur tes écorchures, je soufflais sur le mal. Nous nous sommes délicieusement réparés.
Commenter  J’apprécie          100
denisarnoud   10 juin 2015
Aime moi... comme tu es de Cathy Galliègue
Dans une librairie à l'angle de la rue de la Pompe et de la rue de Longchamp, j'ai acheté deux BD et plus loin, à la Maison du Chocolat, un pot de leur fameuse ganache et des biscuits. J'ai marché jusqu'au studio, mes paquets à la main, simplement heureuse d'être aux petits soins de cet homme qui grignotait mes espaces vides, qui construisait des ponts au-dessus de mes gouffres, me restaurait. Il existait, j'avais eu raison d'y croire. il existait
Commenter  J’apprécie          90
denisarnoud   10 juin 2015
Aime moi... comme tu es de Cathy Galliègue
Quand l'être aimé vous manque à ce point, on ne l'emmerde pas pour une cuvette de toilettes pas rabaissée ou un tube de dentifrice laissé ouvert. On savoure les moments ensemble, on est attentif comme au début de l'histoire, on se fait beau, on ne se laisse pas aller à la certitude que l'autre vous appartient pour toujours.

Aucun risque que je voie un jour Tom devant un match de foot, se laissant pousser l'abdomen telle une paupiette de porc, se grattant les couilles dans un jogging en nylon en sirotant une bière.

Finalement, la vie de couple conventionnelle n'était peut-être qu'un laissez-passer pour le laisser-aller. Les départ, les échanges virtuels, le manque, les retours, je les redoutais autant que je les aimais, puisqu'ils alimentaient l'amour à long terme.
Commenter  J’apprécie          70
mlseditions   13 février 2015
La moitié de l'homme en noir de Cathy Galliègue
mon pauvre amour. Au moment même où nous nous faisions cette promesse, tu étais déjà collé sur mon échancrure béante. Tu colmatais, tu protégeais, tu soulageais, j'en oubliais la plaie, je me laissais cicatriser doucement, en confiance entre tes mains expertes.

Tu ne t'en apercevais pas, mais tous ces bienfaits dégoulinaient de mon corps au tien, se répandaient sur tes blessures; je les voyais se refermer, chaque jour moins douloureuse que le précédent, tu lâchais du leste, je distillais des petites doses de bonheur sur tes écorchures, je soufflais sur le mal. Nous nous sommes délicieusement réparés.
Commenter  J’apprécie          70
denisarnoud   10 juin 2015
Aime moi... comme tu es de Cathy Galliègue
Cette femme me plaisait. Elle était une sorte de croisement improbable entre Jessica Rabbit et Belle des champs. Une pin-up parfois déguisée en hippie, avec ses yeux myosotis, sa taille fine, ses hanches marquées, sa longue tignasse safranée, son naturel et sa sophistication. Une sorte de deux en un qui ne déborde ni d'un côté ni de l'autre et qui se fond à merveille en une seule femme, sensuelle, complètement insaisissable et juste à portée de main, fragile et solide, féroce et tendre.
Commenter  J’apprécie          70
LaRousseBouquine   23 avril 2017
La nuit, je mens de Cathy Galliègue
Ecrire, c'est parler dans le noir à quelqu'un qu'on aime très fort.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
62 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur