AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Cécile Chomin (102)


Artsclptlibre   09 août 2019
Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin
Il n'y a pas six ou sept merveilles dans le monde ; Il n'y en a qu'une : c'est
l'amour.
Commenter  J’apprécie          160
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Il n’y a aucun obstacle que l’amour ne peut surmonter ! « Ce que l’amour peut faire, l’amour ose le tenter ! » C’est du Shakespeare, messieurs, révisez vos classiques. Et puis franchement, Montpellier-Paris, tu appelles ça un obstacle insurmontable ? Des gens se sont battus pour briser les conventions sociales et épouser celles qu’ils aiment, certains ont renié leur religion, d’autres ont pris les armes, ont traversé des déserts ou franchi des montagnes… Et toi, tu t’arrêtes à cause de sept cents petits kilomètres dans un pays où il y a le TGV ?
Commenter  J’apprécie          100
Fanbooks76   20 décembre 2014
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
– Tiens, Cendrillon, t’as oublié ta pantoufle. Pour ta gouverne, sache que j’aime qu’une femme soit consentante et consciente quand je lui fais l’amour. Tu as peut-être été mal habituée avec tes petits copains de beuverie, mais avec moi, c’est comme ça. Je ne voyais donc aucun intérêt à te toucher hier soir. Cela dit, quand je te vois habillée comme ça, je me dis que les vêtements féminins sont vraiment mal pensés parce qu’il n’y a rien de plus sexy qu’une femme dans votre chemise, surtout si elle est froissée. Alors oui, si tu veux confirmation, malgré ton caractère de merde et ton épuisant sens logique, tu me fais bander et non, ce n’est pas un simple réflexe. Mais bon, je suis un connard, toi, une salope, on va donc chacun gentiment retrouver notre chambre.
Là-dessus, il pose ses lèvres sur les miennes et me claque la porte au nez après m’avoir collé dans les mains mon iPhone et ma robe de la veille, qui a séché en boule toute seule dans son évier. 
Commenter  J’apprécie          90
sld09   03 avril 2018
Rencontre non préméditée de Cécile Chomin
je suis simplement victime de la théorie du binôme. Quand on est deux plus deux, dont deux sont ensemble, qu'est-ce qu'il reste à faire aux deux autres ?
Commenter  J’apprécie          80
Hamisoitil   15 novembre 2014
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
Evidemment.... Y en a qui on été décapités à cause de textos mal interprétés pendant la Révolution française, non ??
Commenter  J’apprécie          80
leslecturessucrees   30 juin 2016
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
Quand tout va mal, mets ton plus beau rouge à lèvre, ta plus belle tenue et affronte ta journée en allant de l'avant et tu verras que tout te réussira.
Commenter  J’apprécie          60
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Dans sa chambre, Sophia nous attend, un magnifique sourire aux lèvres et un bébé encore plus beau dans les bras. Et là, il se passe quelque chose d’exceptionnel : tous les membres de cette famille de tarés se taisent. Au bout de quelques instants, ma mère craque.
– Ma fille, je suis si fière de toi !
C’est bon, elle a donné le signal, la cacophonie Schwartz peut reprendre.
Commenter  J’apprécie          60
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
– Très drôle. J’ai le droit de ne pas avoir envie de rencontrer le grand amour, non ?
– Dans ton cas, je pense même que c’est la nature qui préfère éviter de repeupler la Terre avec ta descendance. Ça doit être pour ça que ce concept t’échappe… 
Commenter  J’apprécie          60
AuboutDVPlumes   29 mai 2015
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
Je me lave les dents, j’enlève ma robe et mon soutien-gorge, je garde juste mon string pour ne pas avoir la sensation d’être nue (un truc que seule une femme peut comprendre, n’est-ce pas ?). Je regarde ma robe : trempée. Je renifle : beurk, j’ai renversé du rosé dessus, ça pue ! Je la mets en boule dans le lavabo avec mon soutien-gorge et je laisse couler l’eau. On verra demain. En attendant, je me traîne dans la chambre et je m’écroule au milieu du lit. La chambre tourne, tourne, tourne de plus en plus vite. C’est horrible mais, heureusement, je sombre aussitôt dans un sommeil sans rêve. Qui dure environ deux minutes.
– Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Qu’est-ce que tu fous là ?
Un dragon est entré dans la pièce et parle directement à l’intérieur de ma tête, c’est forcément ça. Oh putain, ma tête… J’ouvre un œil sans plus trop savoir qui je suis ni encore moins où je suis et, dans un mince filet de lumière qui me vrille le cerveau, je vois Julien, éberlué, au pied du lit.
J’articule une suite de syllabes qui doit à peu près ressembler à « Qu’est-ce que… fous… ma chambre ? »
– Ta chambre ? Ma chambre, oui !
– Hein ?
Je me redresse un peu trop vite. Aïe, ça tourne.
– Quelle heure il est ?
– 2 heures, mais je ne vois pas ce que ça change !
– J’ai pas de chambre ! Enfin, je l’ai perdue.
– Alors tu t’es dit que la mienne serait parfaite ? Je me doutais que tu avais des vues sur moi, mais on a connu des techniques de drague plus subtiles, dit-il avec un sourire qui me semble de plus en plus bizarre.
– Je te répondrais si j’avais pas autant envie de vomir. Mais bon, si tu veux me virer, OK, je préfère dormir dehors avec des chacals !
Je me lève (pour me souvenir trop tard que je suis en string) et retombe sur le lit, non pas gracieusement comme dans un bon film romantique, mais juste comme une merde pleine de rosé.
– Oh là, dit Julien. Vu ton état, je ne te laisse aller nulle part. Je ne voudrais pas être responsable d’une chute dans l’escalier.
– Y a pas d’escalier, dis-je dans un demi-sommeil.
– Justement, fait-il en ricanant. Je te préviens, je ne dors pas sur le canapé, alors tu te pousses. Ma bonne éducation a des limites, moi aussi je suis crevé. Et désolé, mais je ne vais pas te toucher !
– T’es vraiment un gentleman…
Waouh, super dur à prononcer, ce mot !
– Ta gueule, dors et ne ronfle pas.
– Connard…
– Alcoolique…
C’est le dernier mot gentil que j’entends avant de sombrer dans un léger coma éthylique réparateur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MlleBooks36   06 décembre 2018
Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin
- Hugo, je n'ai même pas pris mon portable! C'est nul.
- Pourquoi faire ? Tu veux téléphoner au yéti?
- Non, crétin, pour faire une photo.
- À quoi ça sert? Même avec le meilleur appareil tu ne reproduiras jamais ce que tu ressens, là, maintenant. La fraicheur de ta respiration, le rouge sur tes joues , les poumons en feu d'avoir chaud de l'intérieur et d'aspirer de l'air si froid. C'est ça, la vraie vie. Ce sentiment de bien être après avoir fait un peu de sport et de voir ce paysage à couper le souffle . Ces reflets, ces couleurs, la teinte que prend le lac au lever du soleil, le silence de la foret tout autour... Enregistre, Claire. La meilleure photo, c'est ta mémoire.
Commenter  J’apprécie          50
MlleBooks36   06 décembre 2018
Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin
- Sophie, tu es au téléphone et ... oh, laisse tomber. Je souhaite bien du courage à Manu!
- C'est moi qui vais accoucher et faire passer une pastèque dans mon vagin, alors s'il te plait, ne plains pas la carotte qui a juste parfumé le ragoût !
- La carotte qui a...? Tu sais, Sophie, des fois, tu m'inquiètes.
Commenter  J’apprécie          50
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Et depuis quand une femme sait ce qu’elle veut ? râle le commissaire. Ah, ces superflics, vous ne craignez rien face aux méchants, mais devant une femme… de vrais bleus…
Commenter  J’apprécie          50
KateLine   19 mai 2016
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
Entre deux accolades et félicitations, Julien semble complètement perdu. Pour une fois, je ne peux que le comprendre et je reste immobile et muette. C’est comme ça que font les chats, non ? Si je ne bouge pas, il ne me verra peut-être pas.
C’est con, un chat. 
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Girl   23 décembre 2018
Laisse tomber la neige ! de Cécile Chomin
C’est pas vraiment un ours, en fait. Il est en bas de pyjama et torse nu en train de se laver les dents. Je retire : pas de poils en abondance à l’horizon. Au contraire. Je n’avais pas vu ce corps, sous le pull informe qu’il avait hier soir ! J’avais bien senti que c’était ferme quand je m’étais cognée contre lui, mais les abdos que je vois sont hors concours, comparés avec ceux de la majorité des gars que je côtoie. Non, je rectifie : avec tous, en fait. Je n’en connais aucun autre comme lui. Juste un léger duvet sur le torse et un corps parfait. Immense, large et… et parfait.
Commenter  J’apprécie          40
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Il faut que j’arrête d’appeler ma famille le soir, ça me traumatise pour la nuit.
Commenter  J’apprécie          40
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Maman et Maïa se précipitent dans leur chambre et en ressortent quelques minutes plus tard, prêtes à partir. Le mystère des femmes : pourquoi quand elles le veulent ça leur prend trois minutes alors que le reste du temps elles mettent au moins une heure ?
Commenter  J’apprécie          30
KateLine   20 mai 2016
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Votre sœur est venue voir Lydia l’année dernière et à eu eu la bonne idée de parler de vous un soir au bar où on buvait un verre avec mon éditeur, Jules, qui a une mémoire un peu particulière. C’est donc naturellement que votre nom lui est revenu quand il a eu cette idée à la con de m’inscrire au programme « Adopteunflic.com ». 
Commenter  J’apprécie          30
Hamisoitil   23 mars 2015
Hot Love Disaster de Cécile Chomin
Quel stéréotype pourri : flic, veste, bière. On dirait un film. Manque juste son révolver. Waouh, en pensant à son arme, j'ai presque une bouffée d'excitation ! Ou alors c'est la chaleur. Je regarde un peu mieux le type et me dis que oui, en fait, c'est sûrement plutôt la chaleur. J'enlève mon manteau et le pose sur un tabouret avant de me hisser dessus. Il aurait pu choisir une table, ce con. C'est bien un mec pour choisir un tabouret : une fois là-dessus, on est perchées, le dos droit, et quand on croise les jambes, ça fait tourner toute l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30
Fanbooks76   20 décembre 2014
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
– Chéri, tu te rends compte de la chance qu’on a ? Elle est moulante et pourtant on ne devine même pas que je suis enceinte ! Du coup, on pourra attendre la fin du week-end pour l’annoncer à tes parents.
La vendeuse blêmit, Julien m’adresse un sourire crispé et nous sortons après les politesses d'usage
Commenter  J’apprécie          30
Fanbooks76   20 décembre 2014
Hot Love Challenge de Cécile Chomin
Le serveur dépose une carafe d’eau et l’addition devant Julien.
– Que lui as-tu dit ex-ac-te-ment, Julien ? dis-je en détachant chaque syllabe.
Julien prend tout son temps pour sortir le sucre de son papier et le faire tomber dans la tasse. Il remue le liquide sans un bruit avant de relever les yeux et les planter dans les miens en souriant.
– Juste que ma femme enceinte avait des bouffées de chaleur et des montées d’hormones qui la rendaient complètement nymphomane mais que j’apprécierais qu’il laisse ses hormones à lui de côté et qu’il t’ignore un peu s’il ne veut pas avoir mon poing dans la gueule. 
Commenter  J’apprécie          30



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..