AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , 1948
Biographie :

Celia Godkin est professeur, zoologue et illustratrice botanique,

Elle s’est inspirée d’une histoire vraie exemplaire pour évoquer, avec son album implacable "L'île du loup : Fable écologique",
la fragilité d’un écosystème.

Source : l'école des loisirs
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
milamirage   10 octobre 2012
L'île du loup : Fable écologique de Celia Godkin
Il était une fois une île.

C'était une île avec des arbres et de l'herbe,

et toutes sortes d'animaux.

Il y avait des souris, des lapins et des cerfs, des écureuils,

des renards et plusieurs sortes d'oiseaux.

Pour manger et pour leur bien-être, tous ces animaux

avaient besoin de plantes et d'autres animaux.

Certains mangeaient de l'herbe et des plantes ;

certains mangeaient des insectes ; certains mangeaient

d'autres animaux.

Les animaux de l'île se portaient bien.

Il y avait à manger pour tous.
Commenter  J’apprécie          130
milamirage   16 octobre 2012
L'île du loup : Fable écologique de Celia Godkin
Les lapins avaient faim.

Les renards avaient faim.

Les souris avaient faim.

Même les cerfs avaient faim.

Toute l'île avait faim.

Les hiboux s'envolèrent jusqu'à la grande forêt à le recherche de souris.

Ils survolèrent la famille de loups qui errait sur la rive d'en face.

Les loups étaient maigres et affamés, eux aussi.

Ils n'avaient pas trouvé de territoire de chasse,

car il y avait déjà d'autres familles de loups dans la grande forêt.

Ces loups-là ne voulaient pas partager avec eux.

Commenter  J’apprécie          120
milamirage   14 octobre 2012
L'île du loup : Fable écologique de Celia Godkin
Il y avait maintenant beaucoup de cerfs sur l'île, qui mangeaient

de grandes quantités d'herbe et de feuilles.

Jusqu'alors, la famille de loups avait limité la population de cerfs,

parce que les loups mangeaient les cerfs.

Sans loups pour les chasser, les cerfs étaient maintenant trop nombreux

sur l'île pour la quantité disponible de végétaux.
Commenter  J’apprécie          110
milamirage   23 octobre 2012
L'île du loup : Fable écologique de Celia Godkin
Le loup est comme nous : il préfère éviter les efforts. Quand il chasse, il s'en prend aux animaux les plus faciles à attraper : les jeunes, les malades, les faibles et les vieux. Non seulement il empêche que les proies ne deviennent très nombreuses, mais, en tuant les animaux malades il empêche aussi les épidémies. Aussi surprenant que cela paraisse, le loup est un animal indispensable aux autres animaux, même à ceux qu'il mange !

[partie finale : pour en savoir plus]
Commenter  J’apprécie          90
milamirage   21 octobre 2012
L'île du loup : Fable écologique de Celia Godkin
La famille de loups traversa ce pont de glace

et s'en revint dans son ancien territoire.

Les loups étaient affamés

quand ils arrivèrent sur l'île.

Ils y trouvèrent beaucoup de cerfs

affaiblis et malades. Ils les mangèrent

et laissèrent en paix les cerfs

encore vigoureux.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La tête sous l'eau - Emeline

Comment s’appelle le personnage principal ?

Antoine
Jeff
Bastien
Alain

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : La tête sous l'eau de Olivier AdamCréer un quiz sur cet auteur