AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.08 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1974
Biographie :

Céline Béraud est ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Cachan, agrégée en sciences sociales et docteure en sociologie.

Ses recherches participent d’un retour à l’étude du catholicisme et de ses permanents. L'originalité de sa démarche tient à la diversité des paradigmes mobilisés. Elle croise en effet des problématiques propres à la sociologie des religions, certaines relevant de la sociologie du travail et des professions, d’autres de la sociologie des institutions et d’autres encore d’une sociologie du genre.

2010 "Les 100 mots de la sociologie", PUF, "Que sais-je ?"
2008 "Les courants contemporains de la sociologie"
2007 "Prêtres, diacres, laïcs"
2006 "Le métier de prêtre. Approche sociologique"

Ajouter des informations
Bibliographie de Céline Béraud   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ces dernières années, le catholicisme français a été secoué par une série de scandales : des violences sexuelles ont été exercées sur des enfants et des religieuses, avec le silence et parfois même la protection de la hiérarchie. Ces affaires affaiblissent une institution en voie de minorisation, d'un point de vue tant démographique que culturel et politique. Elles conduisent aussi à poser, de manière tout à fait inédite, la question de l'autorité : l'accès des hommes mariés, voire des femmes, à la prêtrise ; une place plus importante pour les laïcs ; une plus grande collégialité dans la prise de décision. Enfin, c'est le rapport de force interne au monde catholique qui se trouve bousculé. Alors que la mobilisation contre le mariage pour tous avait démontré le dynamisme du pôle conservateur, c'est l'autre pôle, plus réformiste, qui monte aujourd'hui au créneau. Céline Béraud est sociologue, directrice d'études à l'EHESS et membre du Centre d'études en sciences sociales du religieux (Césor). Ses recherches portent sur la question du genre dans le catholicisme, ainsi que sur la place de la religion dans les institutions publiques. Elle a publié "Métamorphoses catholiques. Acteurs, enjeux et mobilisations depuis le mariage pour tous" (avec Philippe Portier, MSH, 2015) et "De la religion en prison" (avec Claire de Galembert et Corinne Rostaing, PUR, 2016). Retrouvez les informations à propos de "Le Catholicisme français à l'épreuve des scandales sexuels" de Céline Béraud sur notre site : http://bit.ly/3uVrT03 Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enzo92320   09 janvier 2021
Les courants contemporains de la sociologie de Céline Béraud
(p.9) A l'université, le prestige des différentes disciplines est inégal. Il est possible d'objectiver cette différence de prestige en s'intéressant aux amis que les étudiants déclarent avoir lors d'une enquête.



Brice Le Gall et Charles Soulié ont posé la question suivante : «Avez-vous des amis dans d'autres disciplines à Paris VIII? Si oui, dans lesquelles ? »



L'homogamie des relations, favorisée sans doute par la proximité spatiale de ces disciplines dans l'université (proximité elle-même sans doute socialement déterminée), paraît ainsi très forte, sachant qu'existent aussi certaines asymétries dans la chose.



Ainsi, quatre économistes disent avoir un ami en cinéma, mais aucun cinéaste n'a d'ami en économie. Dix économistes ont des amis en arts plastiques, mais deux plasticiens seulement ont un ami en économie. Quatre juristes parlent d'un ami en cinéma, mais un seul cinéaste dit avoir un ami juriste.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un quiz pour rire !

Un amiral britannique dit à Surcouf : "Vous, les Français, vous vous battez pour l'argent ; nous, les Anglais, nous battons pour l'honneur !" Que lui répondit Surcouf ?

'Fi donc !'
'Monsieur, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas !'
'C'est vous qui le dite ! '

10 questions
873 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour , histoireCréer un quiz sur cet auteur