AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.04 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1989
Biographie :

Céline Chevet est designer graphique, nouvelliste et romancière.

Elle est titulaire d'un master en sciences et ingénierie à l'École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM) - Besançon (2008-2013) et d'un master en science des biomatériaux à Tokyo Denki University- Saitama (2011-2013). Elle est également diplômée en design de l'École de Condé à Lyon.

Ayant exploré des domaines aussi variés que la peinture, la cérémonie du thé et le théâtre lors de ses années universitaires à Tokyo, la littérature reste cependant sa passion première avec plusieurs manuscrits à son actif dont certains se voient publiés en 2017 : "Manège en cage" dans l’anthologie "Entre rêves et irréalité" aux Éditions Arkuiris, "Le ventre" aux Éditions Juno et "Le bois des ombres" aux Éditions Lune Écarlate.

En 2018, elle publie "La fille qui tressait les nuages" aux Éditions Chat Noir.

page Facebook : https://www.facebook.com/celinechevetauteure/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
carnetplume   24 septembre 2018
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Finalement, le temps déchire les âmes comme le vent étire les nuages jusqu’à ce qu’ils ne soient plus que des lambeaux. C’est pour ça que j’aime les tresser, j’ai l’impression de les rendre plus robustes aux aléas du temps. J’ai tort ?
Commenter  J’apprécie          60
Mikasabouquine   27 novembre 2018
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
- Regarde le soleil s'étendre à l'infini,

Les perles du temps en égratignent l'azur

Lorsque la flèche crève les nuages.

Mais ne perdons pas espoir,

De nos mains noueuses, nous en ferons des oiseaux

Tressons les nuages!
Commenter  J’apprécie          50
cristalya   14 septembre 2019
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Il y avait des rires. Les rires des enfants, les rires des oiseaux, les blagues des poissons qui faisaient sourire la mer et les bateaux des pêcheurs qui s'esclaffaient en tanguant.
Commenter  J’apprécie          30
Allaroundthecorner   23 novembre 2018
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Tel un pacte, nos silences dans le vent, notre culpabilité malmenée par les embruns, le pardon entre nos paumes, nous avions scellé ce qui devait l’être.
Commenter  J’apprécie          30
Allaroundthecorner   22 novembre 2018
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Finalement, le temps déchire les âmes comme le vent étire les nuages jusqu’à ce qu’ils ne soient plus que des lambeaux.
Commenter  J’apprécie          30
FungiLumini   23 mars 2020
Les chaînes du silence de Céline Chevet
Mensonges ! Ne vivons plus dans l'illusion. Il n'y a ni Dieu ni Diable ; l'Homme n'est qu'un animal parmi les autres. Et à ceux qui prônent que le vampire est son antagoniste, détrompez-vous. Il est son maître.
Commenter  J’apprécie          20
Chrisbookine   12 janvier 2019
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Mais l'on n'est jamais aussi égoïste que lorsqu'on est amoureux.
Commenter  J’apprécie          30
Clem_YCR   07 décembre 2018
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Mais nous avons l'habitude de payer. Nous, les femmes, nous payons toujours pour l'égoïsme des hommes. Au foyer, au travail, au front. Les siècles n'arrangent rien.
Commenter  J’apprécie          20
FungiLumini   23 janvier 2019
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Nous sommes un. Dans la vengeance. Dans l’amour. Dans l’amitié. Dans la rage. Dans le désespoir. (…) Nous, les femmes, nous payons toujours pour l’égoïsme des hommes. Au foyer, au travail, au front. Les siècles n’arrangent rien. Alors, nous ne regrettons pas. Ni moi. Ni elle. C’est notre seule liberté.
Commenter  J’apprécie          10
armand7000   05 octobre 2019
La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Je voulais tenir sa main. Je voulais entendre son rire, car seul son rire, désormais, était en mesure de combler le vide qui me rongeait le cœur. Alors, j’appelais son nom, doucement, passionnément puis je le criais, je le grognais, je le pleurais jusqu’à en écorcher chaque lettre.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Naruto Shippuden

Comment s’appelle le meilleur ami de naruto ?

Madara
Naruto
Sasuke
Kakashi

11 questions
183 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur