AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.44 /5 (sur 159 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bagdad, Irak , le 28/05/1950
Biographie :

Charles Berbérian est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français d'origine arménienne.

Après plusieurs années passées au Liban, il suit, à l'âge de dix-huit ans, les cours de l’École des beaux-arts de Paris où il fait la connaissance de François Avril. Ses premières bandes dessinées sont publiées dans divers fanzines dans lesquels il développe un style graphique d'abord influencé par Ralph Steadman.

En 1983, il fait la connaissance de Philippe Dupuy, qui, comme lui, collabore à P.L.G. Une de leurs premières réalisations commune consiste en un hommage à Hergé, dans le fanzine Band'à Part n°13 (1983). Leurs signatures (scénario et dessin) deviennent indissociables - leurs premières histoires communes sont reprises dans Les héros ne meurent jamais. En 1984, ils font leur entrée à Fluide Glacial. Ils y réalisent Red, Basile et Gégé (album Graine de voyous) puis Le journal d'Henriette, chroniques amères et tendres d'une petite adolescente timide et complexée. En 1985, ils conçoivent Le petit peintre, un petit ouvrage proposé dans la collection " Atomium ", des éditions Magic-Strip. Deux ans plus tard, ils réalisent Chantal Thomas, un portfolio publié chez Michel Lagarde. Ils figurent au sommaire de Je bouquine et collaborent à plusieurs campagnes publicitaires (pour Canal +, etc.).

En 1990, ils donnent naissance à Monsieur Jean, dans Yéti. Ils conçoivent en 1992 l'iconographie du Guide de l'environnement aux éditions La sirène. L'année suivante, chez ce même éditeur, ils illustrent Tout n'est pas rose, un ouvrage rédigé par Anne Rozenblat (la femme de Berbérian). En 1994, ils réalisent l'une des pièces maîtresse de leur œuvre : Le journal d'un album (L'association) et en 1996 présentent leurs vision de New York (dans New York carnets, Cornélius - suivront Barcelone, Lisbonne, Tanger...).

En 1999, le tome 4 des "aventures" de Monsieur Jean obtient le Prix du Meilleur Album au Festival d'Angoulême. Par leur graphisme d'une grande élégance, par le ton particulier de leurs récits, Charles Berbérian et Philippe Dupuy ont su mettre en scène leur univers très particulier, où se mêlent l'humour et la gravité. En 2008, ils obtiennent le Grand Prix de la Ville d'Angoulême.
+ Voir plus
Ajouter des informations

Charles Berbérian et ses lectures



Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire ?


Postier de Bukowski.

Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Henri Calet.

Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


Celui Qui Revenait de Loin de Philippe Ébly.

Quel est le livre que vous avez lu le plus souvent ?


Les Éthiopiques d`Hugo Pratt ou alors le volume 9 de Gaston par Franquin.

Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


La Recherche du temps perdu de Marcel Proust.

Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


Un privé à Babylone de Richard Brautigan.

Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?


La Princesse et le Président de Valéry Giscard d`Estaing

Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


"Cuando se come aqui?" (Tortillas pour les Dalton par Goscinny et Morris)

Et en ce moment que lisez-vous ?


Je relis Un privé à Babylone de Brautigan.

Charles Berbérian et Christophe Gaultier répondent à Abettik à propos de Tombé du ciel.



Comment s`est fait la rencontre ? via l`éditeur, un festival, un attrait commun votre œuvre respective?


Charles Berbérian : C`est Corinne Bertrand qui nous a présenté, éditrice à l`époque chez Dupuis. Je connaissais et appréciais déjà le travail de Christophe.


Aviez-vous déjà flirté avec la SF?



Charles Berbérian : Oui, j`ai publié chez Cornélius "Cycloman" en compagnie de Grégory Mardon.
Christophe Gaultier : Non et je n`en lis pas.

Y avait-il dès l`écriture du scénario des indications sur l`apparence très classique de l`extra-terrestre ou le choix s`est-il fait au fur et à mesure des recherches graphiques ?


Charles Berbérian : Je pense me souvenir que le choix s`est fait assez rapidement sur une apparence classique assez proche de l`ET de Roswell.
Christophe Gaultier : C`est tout simplement Charles qui m`a fait un croquis. C`est bien pratique de travailler avec un scénariste qui est également dessinateur.

Les planches pleines pages jalonnent le récit, le ponctuent: comment sont liés le découpage des cases et le rythme des récits ?


Charles Berbérian : C`est Christophe qui est le maître d`œuvre visuel et graphique. Cela dit , nous discutons ensemble du rythme de lecture et du déroulé de certaines séquences. Mais c`est Christophe qui tient absolument le crayon.
Christophe Gaultier : C`est de la métrique ça, mais je suis incapable de l`expliquer.

Comment se prend la décision sur ce découpage ?


Christophe Gaultier : On essaye qu`en bas de page la scène soit bouclée. le scenario de
Charles est réglé comme du papier à musique, je n`ai eu aucun mal à le découper.

Et sur le format de la BD elle-même: est-ce à l`éditeur de s`adapter aux dimensions originales des pages ? Est-ce une étape dans les discussions entre le scénariste et le dessinateur, préalables au début de l`écriture ?


Charles Berbérian : Nous tenions à ses pleines pages insérées dans le récit, du coup un format pas trop grand s`imposait. En cours de route, on s`est dit que finalement, un format plus grand serait peut-être pas mal, mais notre éditeur, Alain David, a maintenu l`idée de départ et il a eu raison.
Christophe Gaultier : Avec Futuro on discute du format puis on s`accorde.

"Tombé du ciel" laisse une place au silence, mais il y a des passages chantés, les bruits, les bruitages .... quelle attention avez-vous porté au son ?


Charles Berbérian : Certains dessins sont des sons, je le crois sincèrement, et je pense que Christophe aussi. Vous y êtes apparemment sensible. Nous ne sommes donc pas seuls.

Uderzo a eu quelques soucis de droits d`auteur et semble avoir été considéré comme un simple illustrateur. Au delà de l`aspect financier qui pèse souvent sur les éditions des albums d`Asterix, n`y a-t-il pas là une négation de ce qui fait la BD ?


Charles Berbérian : Je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens de cette question. En ce qui concerne Uderzo, j`admire l`auteur et le dessinateur. Et je ne parle pas uniquement d`Asterix, mais également d`Oum Pah Pah et Tanguy et Laverdure. Uderzo a eu des soucis de droits d`auteur ? (NDLR : plus d`infos ici )

Quelques indications pour la suite: une date de sortie, combien de tomes, des révélations ?


Charles Berbérian : le volume deux, où l`on pourra lire le fin mot de l`histoire, paraîtra cette année-ci. Mais encore une fois, c`est Christophe qui tient le crayon, donc c`est lui qui a le dernier mot à ce sujet.
Christophe Gaultier : 2e et dernier tome à la fin du printemps. Boris a une famille.

Questions de Abettik que vous pouvez retrouver sur son blog à cette adresse !


étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

CHARLOTTE PERRIAND, UNE VIE DE CRÉATION Par Charles Berberian & Albin de la Simone Accompagnés de Sophie Bernado (basson), Marcelo Giuliani (basse) & Anne Gouverneur (violon) Charlotte Perriand (1903-1999) est une architecte qui a travaillé avec Le Corbusier, Jean Prouvé et Pierre Jeanneret. Elle a marqué l'histoire du design contemporain grâce à des créations que tout le monde connaît sans savoir forcément qu'elle en était l'auteure. La lecture d'extraits de son livre autobiographique sera accompagnée de dessins tirés de la BD Charlotte Perriand, une architecte française au Japon et de dessins faits en direct sur scène par Charles Berberian. Albin de la Simone a quant à lui choisi une douzaine de chansons de son répertoire pour dresser un portrait en musique de l'artiste. Un événement organisé dans le cadre de BD 2020. Le jeudi 12 mars 2020 - 20H00

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   29 octobre 2017
Tombé du ciel, Intégrale de Charles Berbérian
[ première soirée au restau ]

- la jeune femme : Tu crois au mariage ? T'as été marié, non ? Moi, je crois au mariage, tu comprends ? J'ai déjà 25 ans. Enfin, bientôt, dans deux ans. J'ai besoin de quelque chose de stable. Je veux des enfants. T'en as, toi, des enfants ?

- l'homme quadra : ... [ au serveur : ] Je veux bien un café. [ à la fille : ] Tu veux un café ?
Commenter  J’apprécie          174
Ziliz   30 octobre 2017
Tombé du ciel, Intégrale de Charles Berbérian
[ un gendarme sur le terrain ]

- Allo. Nous avons un fourgon attaqué, une moto abandonnée et 3 morts. [...] 3 morts. 3, comme la guerre de Troie.
Commenter  J’apprécie          161
Ziliz   30 octobre 2017
Tombé du ciel, Intégrale de Charles Berbérian
- Nous avons relevé des traces de pas sur le champ... Et nous retrouvons les mêmes autour du lieu de l'accident et surtout... surtout : autour de votre maison !

- Ce n'est pas la mienne, c'est celle de mes beaux-parents.

- Où sont-ils ?

- En Floride avec mon fils.

- Pourquoi ?

- Ils sont victimes d'une organisation internationale spécialisée dans le lavage de cerveau.

- Hein !?!? Quelle organisation ?

- Disneyland.
Commenter  J’apprécie          134
petitsoleil   21 avril 2020
Charlotte Perriand de Charles Berbérian
Nous vivons une époque dangereuse et magnifique …

dans laquelle s'enlacent désespérément la fin d'un monde …

et la naissance d'un autre



(Fernand Léger à Charlotte Perriand, avant son séjour au Japon 1940-1942)
Commenter  J’apprécie          122
Ziliz   15 novembre 2017
Cinérama : les meilleurs plus mauvais films de Charles Berbérian
[ Charles, enfant, va voir au cinéma avec ses parents 'L'affaire de l'Iris sanglant' ]

Le lendemain, j'eus droit à une mise au point.

- Tu sais, fils, dans la vie, les filles ne passent pas leur temps à se dévêtir devant des tueurs en série.

- Oui papa. Au cinéma, on voit des choses qui n'existent pas. Comme par exemple les Aristochats. En vrai, les chats ne font pas de la musique.

- Exactement. Seulement, la vie a aussi ses mystères. Et tu les découvriras au fur et à mesure en grandissant.

Un de ces mystères, je supposai à l'époque, fut cette drôle de sensation ressentie pendant que je regardais Edwige Fenech à l'écran. Une sensation certainement à l'origine de mon intérêt pour le cinéma.

(p. 30)
Commenter  J’apprécie          100
GabySensei   06 janvier 2015
Tombé du ciel, Intégrale de Charles Berbérian
- Tu peux lui faire confiance, il a passé l'âge de faire des conneries.

- On n'a jamais passé l'âge de faire des conneries.



(P 98)
Commenter  J’apprécie          90
deuxquatredeux   14 janvier 2018
Petit traité de philosophie - A la dérive de Charles Berbérian
- Si je meurs avant toi, est-ce que tu... tu... tu me... euh... mangerais ? Tu pourrais le faire ?

- Ben... C'est-à-dire-que... C'est pas comme si on était vraiment amis ?... Oh la laa ! Fais pas la gueule ! Au moins, je ne te mange pas vivant !



"On voit qu'un ami est sûr quand notre situation ne l'est pas."

Marcus Tullius Cicéron



L'autre - p. 43
Commenter  J’apprécie          60
deuxquatredeux   13 janvier 2018
Petit traité de philosophie - A la dérive de Charles Berbérian
- C'est curieux, en général, les pingouins sont de gauche et toi, tu es un pingouin de droite.

- Quoi ? Moi ?

- Je ne fais pas de politique ! Je ne suis même pas sûr d'être un pingouin !

- Ça, c'est bien une mentalité de pingouin de droite.



"Le moi n'est pas maître en sa propre maison."

Sigmund Freud



La justice et le droit - p. 19
Commenter  J’apprécie          60
Asil   01 juin 2012
Sacha de Charles Berbérian
- Elle a tellement l'air désespéré quand elle le prend dans ses bras ...

- Et qu'est ce que tu vas faire ? Lui couper les bras ?
Commenter  J’apprécie          60
GabySensei   06 janvier 2015
Tombé du ciel, Intégrale de Charles Berbérian
Il n'y a qu'en Bretagne qu'une famille de Martien peut passer inaperçue.



(P213)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Charles Berbérian (517)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-49689

Chacun des 7 enfants adoptés par le riche excentrique Reginald 'Monocle' Hargreeves est appelé par son numéro d'ordre et, parfois par un prénom ou un surnom. Ainsi, le n°1, Luther, doté d'une force musculaire impressionante, est-il surnommé ..#.. après avoir vécu quelques années à la surface de la Lune.

Moonface
Spaceboy
Rocketman

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , fantastique , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..