AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 652 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Washington , le 27/09/1955
Biographie :

Charles Burns est un illustrateur et auteur de bande dessinée.

Il a fréquenté l'Evergreen College, célèbre école d'arts plastiques.

Tout en réalisant quelques strips, il s'essaie à la photographie expérimentale et conçoit un roman-photo. Alors que ses travaux sont refusés par les principaux éditeurs en place, il fait la rencontre déterminante d'Art Spiegelman et de sa femme Françoise Mouly, les responsables de la revue Raw. De 1981 à 1991, il y multiplie les strips, les histoires courtes et les illustrations.

Après avoir collaboré à différentes revues (Taboo, Death Rattle, Heavy Metal, Raw), il s'installe en Italie, de 1984 à 1986. Ce séjour lui permet de se faire connaître en Europe où ses histoires sont traduites et publiées par de nombreux éditeurs. Son talent désormais reconnu, Burns multiplie les illustrations pour différentes revues, magazines, anthologies de bandes dessinées alternatives et pochettes de disques.

Contacté en 1993 par MTV, il collabore à une adaptation en dessin animé des gags de Dog Boy. Il participe également à la scénographie d'une version moderne du ballet Casse-Noisette.

En 1995, il se lance dans la production de "Black Hole", une série éditée par Kitchen Sink et reprise en France en 1998 par les éditions Delcourt.
Usant d'un graphisme extrêmement stylisé, mêlant visions macabres et humour noir, Burns réinterprète à sa manière les grands mythes de l'Amérique conquérante des années 50.

La bande dessinée a été publiée en 12 volumes, de 1995 à 2005. L'intégrale de Black Hole fait partie des "Essentiels d'Angoulême" décernés lors du Festival d'Angoulême 2007.

Il a été nommé illustrateur officiel des couvertures du magazine The Believer dès son lancement en 2003.

En novembre 2010, Charles Burns débute une nouvelle saga de trois opus dont le premier intitulé "Toxic" fait d'explicites références aux Aventures de Tintin d'Hergé. En 2014 est publié "Calavera", le tome 3 de sa série "Toxic". Fin décembre 2014, pour le magazine Télérama, l'album fait partie des "10 meilleures BD de l’année 2014". Il est en Sélection Officielle du Festival d'Angoulême 2015.
la réédition de Black Hole a été nominée aux Eisner Awards 2018.

+ Voir plus
Source : www.bedetheque.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Dans le cadre du FIFIB, rencontre avec Charles Burns autour de son ouvrage "Dédales" aux éditions Cornélius. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2367867/charles-burns-dedales-volume-1 Notes de musique : © YouTube Audio Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
MoonBear   26 mai 2020
El Borbah de Charles Burns
- JÉSUS-CRAPAUD ! Regarde-moi ces abrutis ! Comment peuvent-ils danser sur une musique aussi NULLE ? C'est gerbeux!

Tu balances sur une scène une bande de robots au rabais qui tripotent une paire de magnétos, enfoncent trois boutons sur leurs boîtes à effets... Et ces kids deviennent BARJOTS ! Ils sautent comme si tu leur plantais un fer à souder dans le yin-yang ! Tas de dégénérés !
Commenter  J’apprécie          30
colimasson   11 avril 2012
Black Hole, Tome 6 : Bleu Profond de Charles Burns
Et puis, un jour, je me suis rendu compte que ce machin sur mon visage commençait à guérir et deux mois plus tard, dingue, je suis complètement clean… A glander avec tous ces connards de gens normaux.
Commenter  J’apprécie          80
Gregor   11 novembre 2011
Toxic de Charles Burns
J'avais envie de boire des litres de bière et d'être vraiment saoul. Je voulais oublier qui j'étais... tourner la page... devenir quelqu'un d'autre... (...) Je voulais dire à tous ces petits pseudo punks de rentrer dans leur pavillon chez papa et maman... Je voulais remonter sur scène et atomiser tout le monde par mon éclat et ma flamboyance. (...) Mais j'ai seulement réussi à être très très saoul.
Commenter  J’apprécie          70
colimasson   15 mars 2013
La ruche de Charles Burns
- Ça va ? Je peux… tu veux un verre d’eau ou…

- Hum… Non merci Dougy… Je… je crois que j’en ai fini avec tout ça. Je crois que j’ai déjà bu mon dernier verre d’eau. Il y a bien une dernière fois à tout, non ?

Commenter  J’apprécie          60
colimasson   04 avril 2013
Fleur de peau de Charles Burns
Lorsque John et moi avions échangé nos vœux, j’avais promis d’aimer, d’honorer et de chérir mon mari, et j’étais déterminée à tenir cette promesse ! Après que John soit parti travailler, j’entrepris donc de faire de cette maison un foyer… Un foyer où notre amour pourrait grandir et où John pourrait oublier les douleurs du passé… Mais ce soir-là, à table, nous étions comme des étrangers… Notre conversation sortait tout droit d’un livre de poche bon marché.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   16 mars 2013
La ruche de Charles Burns
Le jour se lève enfin… Peut-être que maintenant je vais pouvoir me rendormir. Parfois, c’est plus facile de dormir quand il fait jour.
Commenter  J’apprécie          60
Gregor   11 novembre 2011
Toxic de Charles Burns
Je serai toujours comme ça. Je ne trouverai jamais la sortie. Emporté par la rivière. Entraîné vers le fond. Je suis sur un radeau, à la dérive, balayé par le courant. Mon radeau croule sous mon bazar. Toutes ces choses dont je ne semble pas pouvoir me défaire.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   11 avril 2012
Black Hole, tome 1 : Sciences naturelles de Charles Burns
C’était comme une horrible partie de chat… On finit par découvrir qu’il s’agissait d’une nouvelle maladie qui n’affectait que les adolescents. On la surnomma la « peste ado » et « la crève ». Les symptômes en étaient aussi variés qu’imprévisibles… Certains s’en tiraient à bon compte –quelques bosses ou une vilaine éruption cutanée –d’autres devenaient des monstres ou il leur poussait de nouveaux membres… Mais quels que fussent les symptômes… Une fois touché, on était « le chat » pour toujours.
Commenter  J’apprécie          40
colimasson   11 avril 2012
Black Hole, Tome 6 : Bleu Profond de Charles Burns
On a le cerveau trop gros… On pense trop et ça nous rend tous dingues. On a hérité de ce merveilleux don d’intelligence et de conscience de soi et on l’a gaspillé… Complètement gâché. On serait heureux si on pouvait vivre une vie simple, s’apprécier les uns les autres et… Enfin, je ne sais pas, moi, vivre dans une ferme et y faire pousser des légumes… Tu vois, revenir à la nature… Mais, hé, fais pas attention à ce que je raconte, pour ce que j’en sais, de tout ça…
Commenter  J’apprécie          40
colimasson   11 juillet 2015
Calavera de Charles Burns
Tu sais ce qui me ferait envie, là ? Un grand bol de chips au fromage… Mmmm… Ou des p’tits beurre avec des maquereaux. J’adore bouffer cette merde.
Commenter  J’apprécie          41
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur