AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.17 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Theberton Hall , le 19/08/1843
Mort(e) le : 20/01/1926
Biographie :

Charles Montagu Doughty (19 août 1843 - 20 janvier 1926) est un poète, écrivain et grand voyageur anglais.

Né à Theberton Hall dans le Suffolk, il est surtout connu pour son récit de voyages en deux volumes, Travels in Arabia Deserta. Son influence au départ fut minime, mais petit à petit il devint la référence en matière de récit de voyage, aimé autant pour son style que pour son contenu. T.E. Lawrence, dit Lawrence d'Arabie, fortement marqué par la lecture de l'Arabia deserta qui lui avait inspiré le désir de découvrir l'Orient dès sa jeunesse, motiva dans les années 1920 sa réédition avec une introduction écrite par lui-même. Dès lors le livre a été réédité plusieurs fois en langue anglaise.

Il s'agit d'un récit des voyages de Doughty dans les déserts d'Arabie et de ses découvertes. Il est écrit dans un style plutôt extravagant et maniéré basé sur la Bible du roi Jacques, mais avec des tournures surprenantes et intrigantes.

+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Charles Montagu Doughty   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
tristantristan   29 février 2020
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Quant aux hommes bien posés, aux cheikhs surtout, laisser là leurs anciennes femmes et passer à de plus jeunes est leur coutume courante; autrement, ils ne seraient pas musulmans.

p.113
Commenter  J’apprécie          70
tristantristan   01 septembre 2018
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Un pauvre bédouin s'était joint à nous dans la plaine; il nous suivit, poussant son âne, et il fut tout heureux de recevoir de mes mains, pour son déjeuner, une poignée de dattes de Teyma.
Commenter  J’apprécie          60
tristantristan   27 mars 2020
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
(...) à cette école d'observation humaine infinie, ils apprennent à tenir des propos opportuns. Celui-ci émaillait les siens de dictons, cette sagesse de l'illétré
Commenter  J’apprécie          60
tristantristan   18 janvier 2020
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Un ambassadeur, disait-il, est un homme envoyé mentir à l'étranger pour son pays.
Commenter  J’apprécie          60
tristantristan   29 février 2020
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Zeyd était un cheikh du désert, basané et même presque noir, de taille et d'âge moyens; son rude visage portait la trace des morsures de la faim. Un teint si sombre ne plaît pas aux Arabes qui, dans ces hauts pays, sont plus rougeâtres que bruns. Il croient que le noir indique le sang vil des races d'esclaves; aussi, à leurs yeux, tout ce qui est crépu et annelé passe-t-il pour une difformité. On se rappellera, à ce propos comment, dans le Cantique des Cantiques, l'amante excuse le teint basané de sa beauté: "Je suis noire, mais je suis belle, fille de Jérusalem, comme les tentes du bédouin, comme les tapis de Salomon". Le noir, privation de lumière, c'est la teinte de la mort (mawt-el-aswad) et, par analogie, celle des calamités et des maux: le coeur de l'insensé ou du méchant est réputé noir (kalb-el-aswad).

pp. 74,75
Commenter  J’apprécie          20
tristantristan   29 février 2020
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Les bergers se mettent en route; les femmes du harem (pluriel de horma, femme) prennent place sur leurs montures avec leur bagage.

p.92
Commenter  J’apprécie          30
liberliger   18 novembre 2012
Arabia Deserta de Charles Montagu Doughty
Les Sémites n'ont pas de place pour les demi-tons, pour les nuances, dans la portée de leurs regards. Ce peuple s'en tient aux couleurs primaires, spécialement au noir et au blanc ; il voit toujours le monde sur une ligne droite. peuple rempli de certitude, méprisant le doute, cette moderne couronne d'épines des autres hommes. Un sémite ne saurait comprendre nos difficultés métaphysiques, les questions que nous nous posons à nous-mêmes. Il ne connaît que ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, ce qu'on croit et ce qu'on ne croit pas ; toutes nos hésitations, nos réserves, nos distinguo lui sont étrangers.

[...]Leurs pensées passent avec la plus grande facilité d'un extrême à l'autre. Ils se meuvent spontanément dans les superlatifs.[...] Ils excluent tout compromis et poursuivent la logique de leurs idées jusqu'à l'absurde, sans voir rien d'incompatible entre leurs conclusions opposées.

[...)Leurs convictions procèdent de l'instinct; leurs actes, de l'intuition. Ce qu'ils fabriquent le plus, ce sont les croyances. Ils ont monopolisé les religions révélées, découvrant toujours un antagonisme entre le corps et l'esprit, et plaçant l'accent sur l'esprit.



Introduction de T.E. Lawrence (1921).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Charles Montagu Doughty (12)Voir plus


Quiz Voir plus

Petit Pays

Comment s'appelle le père de Gabriel ?

Martin
Mathieu
Michel
Mohammed

50 questions
1689 lecteurs ont répondu
Thème : Petit pays de Gaël FayeCréer un quiz sur cet auteur