AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Charles Perrault (314)


Nastasia-B   30 mai 2013
La Barbe-bleue de Charles Perrault
Il était une fois un homme qui [...] avait la Barbe bleue : cela le rendait si laid et si terrible, qu'il n'était ni femme ni fille qui ne s'enfuît de devant lui. Une de ses Voisines, Dame de qualité, avait deux filles parfaitement belles. Il lui en demanda une en Mariage, et lui laissa le choix de celle qu'elle voudrait lui donner. Elles n'en voulaient point toutes deux, et se le renvoyaient l'une à l'autre, ne pouvant se résoudre à prendre un homme qui eût la barbe bleue. [...]
La Barbe bleue, pour faire connaissance, les mena [...] à une de ses maisons de Campagne, où on demeura huit jours entiers. Ce n'était que promenades, que parties de chasse et de pêche, que danses et festins, que collations : on ne dormait point, et on passait toute la nuit à se faire des malices les uns aux autres ; enfin tout alla si bien, que la Cadette commença à trouver que le Maître du logis n'avait plus la barbe si bleue, et que c'était un fort honnête homme.
Commenter  J’apprécie          600
Nastasia-B   04 juin 2013
La Belle au bois dormant de Charles Perrault
Un Prince jeune et amoureux est toujours vaillant. Il entra dans une grande avant-cour où tout ce qu'il vit d'abord était capable de le glacer de crainte : c'était un silence affreux, l'image de la mort s'y présentait partout, et ce n'était que des corps étendus d'hommes et d'animaux, qui paraissaient morts. Il reconnut pourtant bien au nez bourgeonné et à la face vermeille des Suisses, qu'ils n'étaient qu'endormis, et leurs tasses où il y avait encore quelques gouttes de vin montraient assez qu'ils s'étaient endormis en buvant.
Commenter  J’apprécie          440
Charles Perrault
NathalC   12 octobre 2017
Charles Perrault
Le conte est difficile à croire ; mais tant que dans le monde on aura des enfants, des mères et des mères-frand, on en gardera la mémoire.
Commenter  J’apprécie          420
Charles Perrault
genou   11 juin 2016
Charles Perrault
Il est, j’en suis d’accord, des femmes infidèles,
Et dignes du mépris que ton cœur a pour elles ;
Mais, si de deux ou trois le crime est avéré,
Faut-il que tout le sexe en soit déshonoré ?
Commenter  J’apprécie          380
Nastasia-B   09 septembre 2013
Peau d'Ane de Charles Perrault
De mille chagrins l'âme pleine,
Elle alla trouver sa Marraine,
Loin, dans une grotte à l'écart
De nacre et de Corail richement étoffée.
C'était une admirable Fée
Qui n'eut jamais de pareille en son Art.
Commenter  J’apprécie          340
Nastasia-B   10 septembre 2013
Peau d'Ane de Charles Perrault
Le Prince au gré de son désir
La contemple et ne peut qu'à peine,
En la voyant, reprendre haleine,
Tant il est comblé de plaisir.
Quels que soient les habits, la beauté du visage,
Son beau tour, sa vive blancheur,
Ses traits fins, sa jeune fraîcheur
Le touchent cent fois davantage ;
Mais un certain air de grandeur,
Plus encore une sage et modeste pudeur,
Des beautés de son âme, assuré témoignage,
S'emparèrent de tout son cœur.
Trois fois dans la chaleur du feu qui le transporte,
Il voulut enfoncer la porte.
Commenter  J’apprécie          330
Nastasia-B   06 juin 2013
La Belle au bois dormant de Charles Perrault
Le Prince aida à la Princesse à se lever ; elle était tout habillée et fort magnifiquement ; mais il se garda bien de lui dire qu'elle était habillée comme ma mère-grand, et qu'elle avait un collet monté ; elle n'en était pas moins belle.
Commenter  J’apprécie          320
Nastasia-B   28 mai 2013
Le Chat botté de Charles Perrault
- On m'a assuré encore, dit le Chat, mais je ne saurais le croire, que vous aviez aussi le pouvoir de prendre la forme des plus petits Animaux, par exemple, de vous changer en un Rat, en une Souris ; je vous avoue que je tiens cela tout à fait impossible.
- Impossible ? reprit l'Ogre, vous allez voir.
Et en même temps il se changea en une Souris, qui se mit à courir sur le plancher.
Commenter  J’apprécie          290
Nastasia-B   17 septembre 2013
Contes de Charles Perrault
" Les hommes, disait-il, pour souffrit sont bien nés !
Peste soit du Boudin et du Boudin encore ;
Plût à Dieu, maudite Pécore,
Qu'il te pendit au bout du nez ! "
La prière aussitôt du Ciel fut écoutée,
Et dès que le Mari la parole lâcha,
Au nez de l'épouse irritée
L'aune de Boudin s'attacha.
Ce prodige imprévu grandement le fâcha.
Fanchon était jolie, elle avait bonne grâce,
Et pour dire sans fard la vérité du fait,
Cet ornement en cette place
Ne faisait pas un bon effet ;
Si ce n'est qu'en pendant sur le vas du visage,
Il l'empêchait de parler aisément,
Pour un époux merveilleux avantage,
Et si grand qu'il pensa dans cet heureux moment
Ne souhaiter rien davantage.

LES SOUHAITS RIDICULES.
Commenter  J’apprécie          271
Nastasia-B   31 octobre 2012
Le Petit Poucet de Charles Perrault
On ne s'afflige point d'avoir beaucoup d'enfants,
Quand ils sont tous beaux, bien faits et bien grands,
Et d'un extérieur qui brille ;
Mais si l'un d'eux est faible ou ne dit mot,
On le méprise, on le raille, on le pille ;
Quelquefois cependant c'est ce petit marmot
Qui fera le bonheur de toute la famille.
Commenter  J’apprécie          260
LydiaB   15 décembre 2012
Contes de Charles Perrault
Courant toujours bien devant le carrosse, le chat se retrouva,
soudain, face à un immense château que possédait un ogre.
Le plus méchant ogre qu'on puisse
imaginer mais, aussi, le plus riche de tous.
« Monsieur l'ogre, on m'a dit mais j'en doute que vous avez le don de vous
transformer en toutes sortes d'animaux.
Vous en doutez, eh bien, regardez ! »
Et l'ogre se transforma en lion.
De peur, le chat fit un énorme bond jusqu'au toit où il regretta de porter des
bottes, pas très pratiques pour marcher sur les tuiles.
« Oh ! Quelle peur vous m'avez faite. Mais vous pouvez aussi vous changer en toute
petite bête, une fourmi, une mouche, encore plus fort, une souris ? »
Et l'ogre se transforma en une petite souris blanche... et le chat, en bon matou
qu'il était, se jeta, aussitôt, sur la souris et la croqua d'un seul coup de dents.

(Le Chat botté)
Commenter  J’apprécie          250
FranceFidele   19 mars 2017
Contes de Charles Perrault
Rien au monde, après l'espérance, - N'est plus trompeur que l'apparence.
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-B   16 septembre 2013
Contes de Charles Perrault
Une aune de Boudin en fournit la matière.
" Une aune de Boudin, ma chère !
Quelle pitié ! c'est une horreur ",
S'écriait une Précieuse,
Qui toujours tendre et sérieuse
Ne veut ouïr parler que d'affaires de cœur.

LES SOUHAITS RIDICULES.
Commenter  J’apprécie          230
Nastasia-B   01 juin 2013
Cendrillon de Charles Perrault
Lorsqu'elle avait fait son ouvrage, elle s'allait mettre au coin de la cheminée, et s'asseoir dans les cendres, ce qui faisait qu'on l'appelait communément dans le logis Cucendron. La cadette, qui n'était pas si malhonnête que son aînée, l'appelait Cendrillon ; cependant Cendrillon, avec ses méchants habits, ne laissait pas d'être cent fois plus belle que ses sœurs, quoique vêtues très magnifiquement.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-B   24 octobre 2012
Riquet à la Houppe de Charles Perrault
Il n'y a rien, Madame, qui marque davantage qu'on a de l'esprit, que de croire n'en pas avoir, et il est de la nature de ce bien-là, que plus on en a, plus on croit en manquer.
Commenter  J’apprécie          210
Nastasia-B   05 juin 2013
La Belle au bois dormant de Charles Perrault
Après les cérémonies du Baptême toute la compagnie revint au Palais du Roi, où il y avait un grand festin pour les Fées. On mit devant chacune d'elles un couvert magnifique, avec un étui d'or massif, où il y avait une cuiller, une fourchette, et un couteau de fin or, garni de diamants et de rubis. Mais comme chacun prenait sa place à table, on vit entrer une vieille Fée qu'on n'avait point prié parce qu'il y avait plus de cinquante ans qu'elle n'était sortie d'une Tour et qu'on la croyait morte, ou enchantée. Le Roi lui fit donner un couvert, mais il n'y eut pas moyen de lui donner un étui d'or massif, comme aux autres, parce que l'on n'en avait fait faire que sept pour les sept Fées. La vieille crut qu'on la méprisait, et grommela quelques menaces entre ses dents.
Commenter  J’apprécie          201
Nastasia-B   27 mai 2013
Le Chat botté de Charles Perrault
Le plus jeune n'eut que le Chat. Ce dernier ne pouvait se consoler d'avoir un si pauvre lot : " Mes frères, disait-il, pourront gagner leur vie honnêtement en se mettant ensemble ; pour moi, lorsque j'aurai mangé mon chat, et que je me serai fait un manchon de sa peau, il faudra que je meure de faim. "
Commenter  J’apprécie          200
Nastasia-B   27 octobre 2012
Riquet à la Houppe de Charles Perrault
- Si la chose est ainsi, dit la Princesse, je souhaite de tout mon coeur que vous deveniez le Prince du monde le plus beau et le plus aimable ; et je vous en fais le don autant qu'il est en moi.
La Princesse n'eut pas plus tôt prononcé ces paroles, que Riquet à la houppe parut à ses yeux l'homme du monde le plus beau, le mieux fait et le plus aimable qu'elle eût jamais vu. Quelques-uns assurent que ce ne furent point les charmes de la Fée qui opérèrent, mais que l'amour seul fit cette Métamorphose.
Commenter  J’apprécie          200
Nastasia-B   29 octobre 2012
Riquet à la Houppe de Charles Perrault
La Reine (...) eut quelques moments après un bien grand chagrin, car la seconde fille dont elle accoucha se trouva extrêmement laide. " Ne vous affligez point tant, Madame, lui dit la Fée ; votre fille sera récompensée ailleurs, et elle aura tant d'esprit, qu'on ne s'apercevra presque pas qu'il lui manque la beauté. "
Commenter  J’apprécie          190
Liliz   09 octobre 2014
Le Chat botté de Charles Perrault
- Ne vous affligez point, mon maître, vous n'avez qu'à me donner un sac, et me faire faire une paire de bottes pour aller dans les broussailles, et vous verrez que vous n'êtes pas si mal partagé que vous croyez.
Quoique le maître du chat n'y croyait guère, il lui avait vu faire tant de tours de souplesse, pour prendre des rats et souris, comme quand il se pendait par les pieds, ou qu'il se cachait dans la farine pour faire le mort, qu'il ne désespéra pas d'en être secouru dans sa misère.
Commenter  J’apprécie          170



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les Contes de Perrault : Morales

La curiosité malgré tous ses attraits, Coûte souvent bien des regrets ; On en voit tous les jours mille exemples paraître. C'est, n'en déplaise au sexe, un plaisir bien léger ; Dès qu'on le prend il cesse d'être, Et toujours il coûte trop cher.

Le Petit Poucet
Riquet à la houppe
Cendrillon
Les Fées
Les Souhaits Ridicules
Peau d'Ane
La Barbe bleue
Le Petit Chaperon rouge
La Belle au bois dormant
Le Chat botté

16 questions
184 lecteurs ont répondu
Thème : Contes de Charles PerraultCréer un quiz sur cet auteur