AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.81 /5 (sur 70 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Historien de formation, Charles Wright a été plume d'un ministre, éditeur, journaliste, avant de devenir novice dans un monastère cistercien. Il a notamment publié À quoi servent les moines ? (Éditions François Bourin, 2011) et Casanova ou l'essence des Lumières (Éditions Bernard Giovanangeli, 2008, Prix Guizot de l'Académie française).

Source : Amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Charles Wright   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le Chemin des estives : récit Charles Wright Éditions Flammarion Collection Littérature française Ce monde est tellement beauSébastien Lapaque Éditions Actes Sud Collection Domaine français Les Murs BlancsLéa DomenachHugo Domenach Éditions Grasset Collection Littérature française Être père avec saint Joseph : petit guide de l'aventurier des temps postmodernes Fabrice Hadjadj Éditions Magnificat Le Courage de la nuanceJean Birnbaum Éditions du Seuil
+ Lire la suite

Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
ChedevC   14 octobre 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
Au lieu de de légiférer sur l’écriture inclusive ou la fessée aux enfants, les hommes politiques feraient mieux de s’occuper de choses sérieuses, (p 307)
Commenter  J’apprécie          300
ChedevC   20 septembre 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
- Margeride, Aubrac, Causses, Cévennes : les quatre régions qui forme la Lozère sont des solitudes. Ce département est une addition de déserts, dis-je, fasciné.

- Oui, il bat tous les records, mais c’est inversés. C’est le département le moins peuplé de France, avec la plus faible densité au kilomètre carré, le plus petit chef-lieu, la plus petite sous-préfecture. On dirait qu’il s’excuse d’exister, qu’il veut disparaître, ne pas se faire remarquer.

- Ce mauvais élève à d’autres arguments à faire valoir. A l’heure du cloud et de l’homme augmenté, l’irruption de ce désert, avec ses rocailles, ses troupeaux, son silence, nous ramène au point de l’origine. Dans ce royaume du pur espace et du rien, on peut éprouver comme nulle par ailleurs une sorte de conjugalité fabuleuse avec le monde. Une incomparable qualité de solitude, aussi. (p 305/306)
Commenter  J’apprécie          242
fanfanouche24   15 septembre 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
Pourtant, moi non plus, je ne suis pas engagé sur les sentiers de la gloire. A trente-sept ans, admettons-le, le bilan est pâlot: pas de femme, pas d'enfants, pas d'endroit où reposer la tête. En outre, mon compte en banque est faiblard, et je suis propriétaire de rien. Le scooter que je chevauchais à Paris, je l'ai donné à un ami en entrant au noviciat. Et le seul bien qui me reste-une bibliothèque richement pourvue-n'a guère de valeur marchande ou symbolique à l'heure du règne des écrans plats. (p. 57)
Commenter  J’apprécie          120
Plume_   15 novembre 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
"N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi."

E. Cioran
Commenter  J’apprécie          141
philcol   12 août 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
"Pour qui connaît la valeur et aussi la délectable saveur de la solitaire liberté, l'acte de s'en aller est le plus courageux et le plus beau". Je me suis toujours senti de mèche avec les gens qui enferment leurs vies dans une valise et qui s'en vont.
Commenter  J’apprécie          50
charlene_bzh   21 décembre 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
Il a raison : je suis un analphabète de la nature. Décidément, notre progrès marche à reculons. D'un effleurement du doigt, on peut déclencher des processus, mais on ne sait plus nommer l'oiseau qui nous gratifie de son chant.
Commenter  J’apprécie          50
thibautgirardihs   18 juillet 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
Mieux vaut enchaîner les faux pas que de rester immobile. Au fond, il n’y a que deux péchés : celui de ne pas aimer, et celui de s’arrêter, de s’établir, de s’installer…
Commenter  J’apprécie          50
thibautgirardihs   18 juillet 2021
Le chemin des estives de Charles Wright
Tout homme, et surtout le plus pauvre, le plus souffrant, le plus défiguré, est le sacrement du Christ, un ‘autre Christ’, dit saint Jean Chrysostome. Le christianisme est la religion qui voit le visage de Dieu dans le sourire du pauvre. Elle rapatrie dans l’humanité tous les laissés-pour-compte : les paralysés, les handicapés, les désespérés, les clochards, les naufragés…
Commenter  J’apprécie          40
Abeilles   26 mars 2022
Le chemin des estives de Charles Wright
L'avancée dans le dépouillement est une marche lente et difficile. En décidant de ne rien posséder, de vivre au jour le jour sans amasser de réserves, nous nous exposons au mirage du manque. Pourtant, chaque jour, nous renouvelons l'expérience que les choses dont on a besoin arrivent au moment opportun, mais la peur est un tyran impitoyable. (p. 161)
Commenter  J’apprécie          40
cjozroland   05 février 2022
Le chemin des estives de Charles Wright
P 42 – la nuit a tout recouvert d’un grand calme. Le silence est une infirmerie : il apaise les pensées, calme les angoisses. Par la grâce de son baume, l’agitation et l’inquiétude de la journée sont retombées comme la neige dans la boule à secouer.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le quiz des prénoms (niveau facile)

Le titre du recueil de poèmes d'Aragon s'intitule ...

Le Fou d'Anna
Le Fou du Roi
Le Fou d'Elsa
Le Fou d'Estelle

10 questions
4570 lecteurs ont répondu
Thèmes : prénomsCréer un quiz sur cet auteur