AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.29 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Ecrire est pour moi plus qu'une passion, c'est un besoin quasi compulsif.
Les idées viennent parfois à partir d'une sensation, d'une phrase, d'une situation. Certaines s'envolent, d'autres tournent en boucle, d'autres enfin se développent jour après jour. C'est de ces dernières que j'essaie de tirer un écrit, une histoire.
Ecrire a longtemps été pour moi un "plaisir personnel", je ne diffusais pas mes écrits, tout au plus quelques proches y avaient accès. Et puis petit à petit est venue l'envie de faire partager, d'embarquer d'autres personnes dans mes fictions, de procurer à d'autres ces sensations que je peux éprouver en lisant certains ouvrages (je lis beaucoup, là aussi de manière parfois compulsive, incapable de refermer l'ouvrage avant la dernière page).
Après la phase "compulsive" d'écriture, prise sur le vif, écrite avec les émotions, vient la phase de remise en forme, de travail de recherche d'informations (parce que même pour un ouvrage de fiction, j'aime à ancrer les situations dans une réalité géographique, sociale ou autre). Cette partie là est minutieuse, elle ne visa pas à tout chambouler de ce qui a été écrit dans la phase précédent mais à l'enrichir et la compléter. Parfois, au cours des recherches, ce sont d'autres idées qui émergent, donnant matière à une suite.
Certaines idées restent à l'état virtuel, d'autres finissent par prendre forme... Ce fut le cas avec mon roman "Tuer n'est pas vivre".

Vous pouvez en découvrir davantage sur moi sur mon site : https://www.charlotteadamromanciere.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Giraud_mm   20 juin 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
La suite fut tellement machinale qu’il avait l’impression de fonctionner uniquement par réflexes, comme en pilotage automatique. Il avait à peine ouvert la porte que déjà il avait sorti le pistolet muni d’un silencieux qu’il portait sur lui. Encore une fraction de seconde, le temps de refermer la porte, de braquer simultanément son arme sur l’homme qui se trouvait derrière le bureau et qui venait de relever la tête, et c’était déjà fini. Comme toujours, il avait atteint sa cible exactement là où il avait visé ; à cette distance, c’était presque trop facile. Il n’y avait même pas eu de challenge, pas de quoi lui provoquer une montée d’adrénaline ou un sentiment de succès là où tant d’autres auraient échoué. Il toucherait la somme du contrat, point.
Commenter  J’apprécie          40
CharlotteADAM   31 mars 2019
Tuer n'est pas vivre, tome 2 : La mort dans les veines de Charlotte Adam
Wade prit place en face de son interlocuteur. Parrish devait avoir la cinquantaine, il avait une certaine prestance, ses traits étaient réguliers, pourtant son visage paraissait figé, comme s’il contrôlait la moindre de ses expressions.



— Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai besoin que vous éliminiez ma femme.



Wade attendit la suite. Les affaires privées de ses clients ne l’intéressaient pas, mais cette fois il avait besoin de savoir si Parrish était potentiellement le commanditaire du contrat sur Marina.



— Je paye vingt mille dollars, précisa Parrish. Par contre j’ai besoin que ce soit fait rapidement, très rapidement.



— J’imagine que vous êtes en mesure de me communiquer les éléments qui me permettront de vite la trouver.



— Naturellement. Ceci étant, je ne veux pas que ce soit fait à notre domicile commun, pour des questions d’ordre pratique.



Parrish se leva, il semblait gérer l’affaire comme il l’aurait fait d’un marché avec un client.
Commenter  J’apprécie          00
CharlotteADAM   02 avril 2019
Tuer n'est pas vivre, tome 2 : La mort dans les veines de Charlotte Adam
Wade prit place en face de son interlocuteur. Parrish devait avoir la cinquantaine, il avait une certaine prestance, ses traits étaient réguliers, pourtant son visage paraissait figé, comme s’il contrôlait la moindre de ses expressions.

— Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai besoin que vous éliminiez ma femme.

Wade attendit la suite. Les affaires privées de ses clients ne l’intéressaient pas, mais cette fois il avait besoin de savoir si Parrish était potentiellement le commanditaire du contrat sur Marina.

— Je paye vingt mille dollars, précisa Parrish. Par contre j’ai besoin que ce soit fait rapidement, très rapidement.

— J’imagine que vous êtes en mesure de me communiquer les éléments qui me permettront de vite la trouver.

— Naturellement. Ceci étant, je ne veux pas que ce soit fait à notre domicile commun, pour des questions d’ordre pratique.

Parrish se leva, il semblait gérer l’affaire comme il l’aurait fait d’un marché avec un client.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   03 septembre 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
— Comme si tu ne faisais que de la cuisine italienne ! s’agaça Marina. Avec toutes les relations que tu as dans le milieu, tu pourrais gagner beaucoup d’argent autrement.

— J’ai des principes ! coupa Tony d’un ton sévère. Il y a certaines choses que je me refuse à faire. La drogue par exemple… »

Marina leva les yeux au ciel.

« Des principes, pfff… T’es de la mafia, Padre, ne l’oublie pas !

— De mon temps il y avait des règles, des valeurs. Il y avait les types fréquentables et les autres. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Pour du fric, tout le monde fait n’importe quoi, avec n’importe qui. Mais comme tu l’as rappelé, j’ai encore de l’influence et je suis tout à fait capable de faire disparaître ton Mike si je le revois traîner par ici ! »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 décembre 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
Il la sentit se blottir davantage contre lui. Depuis quand n’avait-il pas vécu un moment pareil ? Très longtemps, aussi loin que remontait sa mémoire… Il n’avait qu’à se laisser faire, de toute façon il n’était pas en état de faire autre chose. Lui qui détestait d’habitude se sentir vulnérable prenait cette fois plaisir à la situation. C’était un étrange mélange de douleur et de bien-être, une sorte d’abandon total, en confiance. Marina savait tout de lui, il ne lui avait jamais rien caché de ses activités même s’il évitait de lui en parler en détail. Et là, elle prenait soin de lui, peut-être même était-ce un peu plus…
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   03 septembre 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
Tu suis tes propres règles, tu te fais respecter, tu n’as de comptes à rendre à personne. Bon, de temps en temps à tes commanditaires mais…

— Tu parles, je suis coincé dans ce mode de vie qui n’en est pas un, je risque ma tête presque tous les jours, j’ai dû renoncer à tout espoir d’avoir une vie normale…

— Me fais pas croire que tu te rêvais employé de bureau, marié avec quatre gosses ! coupa Marina. Tu aimes les risques, l’adrénaline. Ça se voit.

— T’imagines même pas les sacrifices que ça implique ce genre de vie. Toi tu as le restaurant, de la famille, des amis… Tu ne vois même pas ta chance ! Moi je suis seul.
Commenter  J’apprécie          00
CharlotteADAM   31 mars 2019
Tuer n'est pas vivre, tome 3 : Le sang d'un assassin de Charlotte Adam
Une enquête s’imposait. Ironie du sort, il se retrouvait cette fois dans le rôle du détective, afin de savoir qui avait profité de son crime pour en couvrir un autre… En tentant de faire passer le tout pour une tragédie conjugale. La situation l’exaspérait, il avait l’impression de s’être fait manipuler, même si, en l’occurrence, le second assassin n’était probablement qu’un opportuniste. N’empêche, l’individu s’était servi de la scène qu’il avait soigneusement mise en place pour satisfaire ses propres besoins. Et pour le moment, ça lui coûtait dix mille dollars, la moitié de son contrat.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   03 septembre 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
— Et t’as été tellement rapide, la façon dont t’as supprimé les hommes de Pinker c’était…

— C’était quoi ? lança-t-il froidement. T’as trouvé ça excitant ? Je viens de tuer quatre types et on a failli y passer tous les deux ! Mais putain Marina redescend sur terre, on n’est pas dans un film !

— Je voulais juste dire que t’es… doué.

— Ouais, je suis doué pour tuer, confirma-t-il. Voilà ce que c’est le quotidien du meilleur tueur de New-York : une soirée dans un bar sordide qui se finit avec quatre cadavres au sol, ça te fait rêver ?? »

Elle ne répondit rien, soudain très mal à l’aise.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 décembre 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
Elle était jolie, pas idiote et avait beaucoup d’humour, mais là aussi il avait rompu, simplement parce que la relation s’installait dans le temps. Tôt ou tard des liens se seraient créés, des questions gênantes auraient été posées, une erreur aurait été commise. Il réalisa qu’aucune de ses partenaires n’avait jamais insisté quand il leur faisait comprendre que c’était fini. Souvent il n’avait même pas besoin de le dire, c’était implicite ; il ne devait pas attirer les femmes qui recherchaient une histoire sérieuse. Il s’efforça de revenir à l’instant présent.
Commenter  J’apprécie          00
Miss_Huakinthos   08 août 2018
Tuer n'est pas vivre, tome 1 : Le prix du crime de Charlotte Adam
Wade esquissa un sourire. L’avantage avec Marina c’était qu’elle prenait ce genre de mésaventure comme si cela allait de soi… Il ne connaissait pas beaucoup de jeunes femmes qui seraient passées dans la préparation d’un repas italien au soin d’une blessure par balle, sans paraître plus dérangées que ça par la situation.
Commenter  J’apprécie          00

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Charlotte Adam Voir plus
Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouver le polar avec du geek dedans ...

Très facile, je suis une trilogie de Stieg Larrson qui a été prolongée à sa mort. Lisbeth Salander est une geekette qui aide le journaliste Mikael Blomkvist dans ses enquêtes . Mon titre est ...

Les ombres de la toile
M, le bord de l'abîme
Millenium
Sous les vents de Neptune

13 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , informatique , geek , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..