AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Titulaire d'un Master 2, Lettres Modernes Appliquées (édition) à Université Paris Sorbonne (Paris IV) (2012-2014), Charlotte Monnier est éditrice freelance.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
letilleul   07 février 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Ils ont gardé mon téléphone.

On avait rendez-vous à onze heures du matin. C’était un mercredi. Je l’attendais depuis longtemps, ce rendez-vous. Maman aussi, mais papa un peu moins. Maman s’était tellement battue pour l’obtenir. Je l’entendais se bagarrer pendant des heures à l’autre bout du fil et depuis deux semaines. En fait, je crois que c’est surtout ma sœur qui a tenu à ce qu’on le prenne, ce rendez-vous. Elle s’appelle Marine. Vous n’allez pas tarder à en savoir un peu plus à son sujet. Je l’adore, mais elle ne me facilite pas toujours l’existence.

Au bout du fil, maman ne tombait jamais au bon moment, jamais dans le bon service ni sur le bon répondeur. Elle soupirait, disait : « C’est pas croyable, c’est pourtant pas la mer à boire que de parler à un humain. » Et puis, elle ne savait pas s’il fallait presser la touche 2 ou 3. « Ils vont nous rendre cinglés à la fin. Est-ce qu’on peut parler à quelqu’un encore ici ou c’est plus possible ? On vit vraiment dans un monde de fous ! »

Puis elle raccrochait en prononçant des mots en suisse-allemand, parce que maman est née là-bas et que je m’en souviens principalement quand elle s’énerve. Enfin, « là-bas ». C’est pas si loin non plus, on reste en Suisse, mais quand même. Là-bas, ils ont une langue qui chante beaucoup et qu’on ne parle nulle part ailleurs. C’est peut-être pour ça que je la comprends bien, cette langue : parce que j’aime la musique et qu’elle m’aide à savoir quand maman chante la mélodie de la colère.



L’écran affichait donc exactement onze heures zéro zéro quand ils ont pris mon téléphone. Mme Lepoivre m’a dit : « Celui-là, on va le garder, d’accord ? Éteins-le complètement et on te le rendra après tout ça. »



Après tout ça. Ouais. À ce moment-là, je crois qu’elle-même ne savait pas ce que « tout ça » allait devenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Gr3nouille2010   21 janvier 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Je lui ai fait la liste de toutes les questions qui me bouchaient la vue et l'horizon. 《Quand est-ce que j'allais enfin pouvoir retrouver ma famille ? Est-ce que j'allais pouvoir les revoir un jour ? Comment est-ce que ça allait se passer pour Kévin ? Pourquoi Jill ne progressait pas ? Qu'est-ce ce que je foutais là ? Qu'est ce qu'on voulait de moi ? Qu'est-ce que je faisais mal ? Pourquoi je ne savais pas vivre ? Pourquoi mon coeur était si lourd et mon poids si léger ? 》 Je ne comprenais pas.
Commenter  J’apprécie          10
blondesNlitteraires   17 février 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Dehors, on m'avait demandé si j'avais des envies de "scarification". J'avais dû poser la question :

- C'est quoi, la scarification ?

On m'avait expliqué. C'est quand la douleur intérieure est si puissante qu'on cherche à la soulager en se blessant à la surface. C'est écrire sur sa peau ses idées noires et faire saigner son corps avec les griffes du cœur.
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010   21 janvier 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Il n'y a rien de pire que d'aller mal dans un environnement positif. On se sent encore plus mal, encore moins à sa place.
Commenter  J’apprécie          20
Capridegh   27 avril 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
J'ai vite compris qu'en supprimant mon corps, ses formes et ses contours, je supprimais aussi les traces de ma féminité. En plus de ça, je supprimais aussi ce qui me rendait désirable et tout ce qui faisait que, par exemple, le prof de gym me tournait autour.
Commenter  J’apprécie          00
Capridegh   27 avril 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
Tout était mélangé : sauce, pâtes, viande, légumes et légumes verts. Mon assiette ressemblait à un champ de bataille sur lequel je n'avais pas du tout prévu de me battre.
Commenter  J’apprécie          00
Capridegh   27 avril 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
J'étais ravie d'avoir échappé à l'obligation de m'émerveiller de l'arrivée du printemps. Il n'y a rien de pire que d'aller mal dans un environnement positif.
Commenter  J’apprécie          00
Capridegh   27 avril 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
C'était quand même un peu curieux de commencer une hospitalisation pour anorexie par un repas en commun.
Commenter  J’apprécie          00
Capridegh   27 avril 2020
Je ne voulais pas vous faire pleurer de Charlotte Monnier
"Ça dure combien de temps, sept kilos, madame Lepoivre ?" Elle ne le savait pas non plus.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les personnages du Trône de fer (Game of thrones) (niveau moyen)

Garçon intrépide et agile, je rêve de devenir chevalier. Mais ma curiosité m'amènera à revoir mes ambitions et à développer d'autres dons... comme celui de zoman ! Qui suis-je ?

Jojen Reed
Bran Stark
Jon Snow

10 questions
121 lecteurs ont répondu
Thème : Le Trône de Fer, Intégrale 1 : A Game of Thrones de George R.R. MartinCréer un quiz sur cet auteur