AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.98 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : Afghanistan
Né(e) à : Kaboul , le 20/05/1974
Biographie :

Chékéba Hachemi est une diplomate et auteure.

Elle a fui son pays lors de l'invasion soviétique en 1986 et est arrivée en France à l'âge de 11 ans. En 1996, elle crée l'ONG Afghanistan Libre, dont l'objectif prioritaire est de faciliter l'accès à l'éducation, à la santé et à la formation professionnelle au plus grand nombre de filles et de femmes en Afghanistan.

Après la chute des talibans, Chékéba Hachemi a été la première femme diplomate afghane auprès de l'Union européenne de 2002 à 2005. En juin 2005, elle devient Conseillère en charge des projets prioritaires nationaux à Kaboul auprès du premier vice-président d'Afghanistan.

En mars 2007, en raison d'une augmentation des menaces de mort à son encontre, elle est contrainte de changer de poste et devient Ministre-Conseiller de l'Ambassade d'Afghanistan en France. Témoin de la corruption quotidienne, elle dénonce ces actes en interne, mais finit par donner sa démission au Président Karzaï en dénonçant la corruption du régime en 2009.

Début 2009 avec d'autres partenaires, elle crée l'agence de conseil EpOke, spécialisée dans l'étude, la conception et la réalisation de projets sociétaux pour les acteurs publics et privés.

Elle dirige actuellement le cabinet de conseil CH Consulting, spécialisé dans l'étude et la conception de projets de société concernant la place des femmes dans les entreprises.

Depuis 2018, en tant que Conseillère Stratégie de S.A.R. la Grande-Duchesse de Luxembourg, elle participe à l'organisation d'une conférence internationale "Stand, Speak, Rise Up", qui se tiendra à Luxembourg en mars 2019.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La chronique de Marina Carrère d'Encausse - L'insolente de Kaboul Cette semaine, notre chroniqueuse journaliste Marina Caqrrère d'Encausse, ne vous présentera pas de polar mais un livre bouleversant et passionnant... Celui de Chébéka Hachemi "L'insolente de Kaboul" (éditions Anne Carrière). Regardez... La présentation du livre "L'insolente de Kaboul" par l'éditeur : Chekeba Hachemi est née en 1974 à Kaboul dans une famille bourgeoise et influente. Elle a onze frères et soeurs. Son père était gouverneur, un homme proche du peuple qui est mort quand elle avait deux ans mais qui a toujours incarné son modèle. A l'âge de onze ans, alors que sa mère décide que leur tour est venu de fuir l'occupation soviétique, Chekeba se trouve séparée d'elle et va traverser la passe de Khaibar avec un passeur menaçant. Onze jours de terreur, dans les montagnes, qui lui ouvriront les yeux sur la réalité de la violence de l'occupation russe. En 1999, Chekeba décide qu'il est temps de rencontrer ce Massoud pour lequel l'association qu'elle a créée, trois ans plus tôt, récolte des fonds en vue d'ouvrir des écoles dans le Panshir. Elle redécouvre son pays plongé dans la guerre et devient proche du célèbre commandant, qui voit en elle une aide précieuse pour sensibiliser la communauté internationale à la lutte contre les talibans. En septembre 2001, Massoud est assassiné, les tours tombent, les talibans sont défaits ; Chekeba entre dans Kaboul libéré et devient la première femme diplomate afghane en poste à Bruxelles. En 2005, elle est nommée conseillère auprès ...
+ Lire la suite
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Pixie-Flore   19 juin 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Ce livre retrace mon parcours. Si j'en ai entrepris l'écriture, c'est avec l'espoir que ma vie, les combats auxquels j'ai participé, les erreurs que j'ai commises, mes petites victoires et mes échecs ont quelque chose à dire sur l'Afghanistan. Parce qu'il s'agit d'un témoignage, les quelques enseignements que contient cet ouvrage ne peuvent prétendre qu'à être parcellaires et personnels. Mon gage est ma sincérité. Ma limite, c'est moi-même.
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-Flore   20 juin 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Et puis, en mars 2001, les Bouddhas sont tombés. Ces deux statues monumentales excavées dans la montagne surplombent la vallée de Bamiyan, au centre de l'Afghanistan, depuis quinze siècle. Leur pilonnage à l'artillerie agit immédiatement comme une sirène d'alarme et sonne l'heure d'une véritable prise de conscience internationale: les talibans sont donc une menace ! Au début, je suis énervée par l'émoi général. Les Japonais sont offensés ? Je le comprends. Mais l'Occident ? Qu'est ce qui se joue ici ? Les bouddhas font partie du patrimoine de l'humanité. Cette notion de ''patrimoine commun" est-elle donc si forte ? Les images de femmes lapidées dans le stade de Kaboul le sont-elles moins ? Il aurait fallu classer la femme au patrimoine de l'Unesco, on aurait gagné du temps.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-Flore   19 juin 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Mon père disait que la France offrait un rêve au monde et que l'on peut partager un rêve comme on embrasse un idéal. Sans doute pensait-il que l'identité des grands pays se définit plus sûrement dans les valeurs évoquées par leur nom que dans l'appartenance à quelques arpents de terre.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Flore   21 juin 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Ici, on n'évoque que les soucis qui ont une solution; les autres, la tristesse, la mémoire des morts, restent une conversation entre soi et Dieu.
Commenter  J’apprécie          50
livresdu82   12 juillet 2015
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Des parents avides d'offrir une éducation à leurs enfants. Des femmes courageuses qui, chaque jour, affichent leur désaccord avec les talibans et risquent leur vie, uniquement pare qu'elles travaillent. Des journalistes, des institutrices, qui comptent chaque semaine les morts dans leurs rangs.
Commenter  J’apprécie          30
la_fleur_des_mots   10 janvier 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Du haut de mes onze ans, cette traversée de la passe de Kaibar m'ouvre les yeux sur le sort de notre pays. A Kaboul, nous subissons l'occupation. Dans ces montagnes, je découvre la guerre. L'horreur d'une famille massacrée, des cadavres jalonnant les sentiers, des maisons en cendres.
Commenter  J’apprécie          30
lesleoneries   02 mai 2018
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
En Afghanistan, il ne faut jamais prendre à la légère le mot "déshonneur", même dans une famille d'intellectuels de Kaboul. Je suis trop jeune pour le formuler ainsi, mais la lèpre qui ronge notre pays n'a rien à voir avec la religion ; il existe un mal insidieux plus pervers que l'occupation des Russes, qui détruit nos familles : la peur du qu'en-dira-t-on.
Commenter  J’apprécie          10
livresdu82   11 juillet 2015
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Les bouddhas font partis du patrimoine de l'humanité. Cette notion de "patrimoine commun" est-elle donc si forte? Les images des femmes lapidées dans le stade de Kaboul le sont-elles moins? Il aurait fallu classer la femme au patrimoine de l'Unesco, on aurait gagné du temps.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore   20 juin 2013
L'insolente de Kaboul de Chékéba Hachemi
Il n'y a pas pire trahison qu'une paix sanglante après une longue guerre juste.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur des classiques connus

Victor Hugo:

Atlantide
Notre-Dame de Paris
La mer rouge

20 questions
9182 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur