AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.24 /5 (sur 209 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Göttingen , 1963
Biographie :

Christopher "Chris" Johannes Kraus est un auteur et réalisateur allemand.

Il a démarré une carrière de journaliste et d’illustrateur avant d’étudier à l’Académie allemande du film et de la télévision de Berlin.

Il est l’auteur de plusieurs films (d’abord en tant que scénariste puis en tant que scénariste et réalisateur), qui lui ont valu de nombreux prix.

Son œuvre "Quatre minutes" ("Vier Minuten", 2006) a été couronné de succès dans le monde entier et a été adaptée au théâtre (Théâtre La Bruyère, Paris, 2014).

Outre ses films de fiction, Chris Kraus a également coréalisé un documentaire sur l'écrivain et réalisateur Rosa von Praunheim, "Rosakinder" (2012).

En 2017, la comédie "The Bloom of Yesterday" ("Die Blumen von gestern"), plusieurs fois primée, est sortie en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Chris Kraus est par ailleurs l’auteur de quatre romans. "La Fabrique des salauds" ("Das kalte Blut") est son troisième texte (paru en Allemagne en 2017) et le premier paru en France.
+ Voir plus
Source : https://www.lisez.com/auteur/chris-kraus/134174
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

🔥👨‍🚒 La Petite Librairie, c'est tous les quinze jours ! Vos libraires Gérard Collard et Thomas Raymond vous présentent leurs dernières pépites littéraires. Ils sont accompagnés de chroniqueurs : Jacqueline Pétroz, Didier Debroux, Mélanie Cheymol ou encore Jean-Edgar Casel ! Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! 👨‍🚒🔥 • • Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe et Josée Kamoun aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1008930... • Doggybags, Tome 14 : de Collectif, Neyef aux éditions Ankama https://www.lagriffenoire.com/1013955... • Je m'appelle Lucy Barton de Elizabeth Strout aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1012841... • La Fabrique des salauds de Chris Kraus et Rose Labourie aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1011860... • Belgiques de Jean Jauniaux aux éditions Ker https://www.lagriffenoire.com/?fond=p... • L'éternité, brève de Etienne Verhasselt aux éditions Le Tripode https://www.lagriffenoire.com/1013811... • Paris - Bars & restos planqués de Antoine Besse aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/58204-c... • Paris Restos du Monde de Vanessa Besnard aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/141954-... • A chacun son resto - 120 adresses pour inviter sans se tromper de Vanessa Besnard aux éditions Parigramme • Paris zen & relax de Sophie Herber aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/1015157... • Le thé à Paris de Caroline Da-chavigny aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/1015158... • La Police des fleurs des arbres et des forêts de Romain Puertolas aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1017324... • L'Aviatrice de Paula McLain aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/76336-d... • La Troisième Hemingway de Paula McLain et Florence Hertz aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/138906-... • L'ultime mystère de Paris de Bernard Prou aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1019357... • La Chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan et Françoise Du Sorbier aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1016254... • Vorrh de B. Catling, Alan Moore aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/?fond=p... • Street art de Simon Armstrong et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1014551... • Dates clés de l'histoire de l'art - L'Art en Poche de Lee Cheshire et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/123742-... • Pop Art - L'Art en Poche de Flavia Frigeri et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/123741-... • Surréalisme de Amy Dempsey et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/147730-... • Impressionnisme de Ralph Skea et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1014552... • Art moderne et contemporain - L'Art en Poche de Amy Dempsey et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/123743-... • Apprendre à lire les images - L'Art en Poche de Susan Woodford et Camille Fort aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/123744-... •Les simples de Yannick Grannec aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1012075... •Nous qui n’étions rien de Madeleine Thien et Catherine Leroux aux éditions Phébus https://www.lagriffenoire.com/136494-...

+ Lire la suite

Citations et extraits (127) Voir plus Ajouter une citation
palamede   17 novembre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
Dès dix-neuf quarante-sept, l’organisation juive clandestine Hagana employa des centaines d’armes à feu en provenance des réserves du général Rommel, acheminées à dos de chameau par le Sinaï jusqu’en Palestine. 

Un an plus tard, juste avant le début de la guerre d’indépendance, les Israéliens achetèrent à Prague vingt-cinq des avions Messerschmitt fabriqués pour la Luftwaffe dans les usines Avia, recouvrirent les croix gammées d’étoiles de David et, dans la bonne tradition Messerschmitt, allèrent canarder les Spitfires ennemis (repeints à l’égyptienne). 

Durant les combats acharnés contre la Jordanie, la Syrie, le Liban et les royaumes d’Irak et d’Égypte, des MG42, qu’on appelait aussi « tronçonneuses de Hitler », furent importés en fraude du sud de la France jusqu’en Israël. 

Des pistolets Heckler & Koch furent fournis en masse par les familles de la mafia sicilienne. 

Chez des marchands de canons grecs, on trouva des MP40 en quantité non négligeable. 

En bref : les armes allemandes empêchèrent la défaite des forces israéliennes. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          314
palamede   12 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
 Pour ce qui est des opérations improbables, voire franchement délirantes, les États-Unis occupent la première place du tableau d’honneur international, et de loin. Ainsi, je tiens de Donald Day lui-même que sous son commandement, un service technique entier passa des mois à étudier la possibilité d’incendier Tokyo à l’aide de chauve-souris que l’on serait allé chercher dans leurs cantonnements troglodytiques des Rocky Mountains. Et ce en leur attachant des bombes incendiaires sur le dos avant de les lâcher dans les airs ...
Commenter  J’apprécie          271
palamede   18 novembre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
... la jeunesse est toujours nudité, transparence absolue, tandis que la vieillesse est opaque à tous les regards). 
Commenter  J’apprécie          270
palamede   13 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
Rien n’est plus fiable que le doute. 
Commenter  J’apprécie          280
palamede   23 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
... dès la fondation de cet État, l’Allemagne se retrouva frappée de herem, un interdit rabbinique valable pour l’ensemble de la population, du nouveau-né au vieillard. Tout échange, tout commerce, toute relation avec l’Allemagne furent suspendus. La langue allemande, la musique allemande, l’importation de journaux allemands, de magazines allemands et de livres allemands, la mise en scène de pièces de théâtre allemandes, l’élevage de bergers allemands et jusqu’à la confection de gâteaux allemands furent prohibés en Israël ...  Et l’État défendait à tout Israélien de se rendre dans le pays proscrit, que ce soit pour un enterrement, pour une bar mitzwa, pour voir un proche malade ou même récupérer ses biens volés – aussi la phrase : « Valid to any country except Germany » était-elle tamponnée sur chaque passeport. 
Commenter  J’apprécie          220
palamede   10 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
... ces souvenirs étaient l’objet de ma nostalgie, je le sentais, ces souvenirs d’un autre âge dont nous ne réchappons pas, tous autant que nous sommes. Mais les souvenirs ne sont pas la vie, ils sont la mort de tout ce qui est présentement. 
Commenter  J’apprécie          230
palamede   10 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
La gratitude humaine n’est pas un roc sur lequel construire. 
Commenter  J’apprécie          240
palamede   12 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
 Je sortis docilement mon carnet de croquis de la poche de mon uniforme, pris un crayon et commençai par les yeux. Il faut toujours commencer par là : beaucoup de gens qui ne savent pas dessiner croient à tort qu’on peut commencer par les traits du visage ou par le nez, alors que c’est le début de la fin. Je dessinai des yeux de hyène, car Himmler avait un rire de hyène, un rire perçant qui s’arrêtait net. Il avait de minuscules dents, mais ces dernières allaient devoir attendre. Sous les yeux, je plaçai un groin, un beau groin de cochon, et sous le groin, une moustache, et sous la moustache, une gueule ouverte et toute tordue, comme un museau de vache, dont je fis sortir un peu de foin. Pas de menton pour Himmler, car il n’en avait pas, les oreilles devinrent celles d’un ouistiti, et pour finir, au moment de choisir la silhouette, après avoir hésité entre la carpe et l’hippopotame, je me décidai pour le bon vieux porc domestique, avec ses grosses bajoues. 
Commenter  J’apprécie          210
palamede   16 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
... je compris pourquoi l’homme aimait : il doit le faire parce que c’est le seul espoir, pour chacun d’entre nous, de rester homme malgré tout. 
Commenter  J’apprécie          220
palamede   29 octobre 2019
La Fabrique des salauds de Chris Kraus (II)
... la capitale lettone n’était pas un creuset. Ni un lieu d’assimilation. Non, Riga n’était pas New York. Plutôt Le Cap. Ambiance apartheid. Les nationalités ne se mêlaient pas les unes aux autres. Chaque culture restait enfermée dans son kraal, fonctionnait en autogestion, avait ses propres députés à la Saeima, ses propres écoles, son propre club de sport, oui : il y avait un yacht-club letton, un yacht-club germano-balte et même un yacht-club juif. Les casquettes des écoliers n’étaient pas uniformisées, leur couleur dépendait des origines de leur propriétaire. Comme nous fréquentions l’école allemande, nous avions une casquette verte, les juifs une bleu clair, les Russes une bleu foncé, les Lettons une rouge foncé – rouge calville d’automne, d’après moi (la couleur de leur drapeau) –, et il y avait même des casquettes estoniennes et polonaises. 
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Chris Kraus (II)(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Proverbes 1 (facile)

Qui va à la chasse ….

boit sa tasse
trouve la grâce
perd sa place
glisse sur la glace

10 questions
317 lecteurs ont répondu
Thèmes : proverbesCréer un quiz sur cet auteur