AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 104 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Chris Simon est auteur du théâtre, des nouvelles et scénarios.

Franco-américaine de New York, elle vit en France depuis 2009.

En 2011, elle se lance dans l'aventure ebook et auto-publie "La couleur de l'œil de Dieu", l'année suivante "Le baiser de la mouche" puis en octobre 2012 son premier roman "Ma mère est une fiction" paraît aux éditions Publie.net.

blog:
http://lebaiserdelamouche.wordpress.com/


Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Les éditons La Bourdonnaye seront présentes lors du Festival "Etonnants voyageurs" de Saint-Malo du 22 au 25 mai 2015. On amène toute l'équipe avec nous : Benoît de la Bourdonnaye notre directeur, Laurent Bettoni notre directeur littéraire, Stéphanie Vecchione la responsable de la communication, Stéphanie Chaussade (alias Choupi) et les écrivains bien sûr : Thierry Berlanda, Chris Simon, Antonia Medeiros, Isabelle Bouvier, et Philippe Duchateau. Alors pourquoi passer nous voir sur le stand du MOTIF? Parce qu'on est cool bien sûr mais aussi parce que nous vous avons réservé plein d'animations. Suivez l'évènement en direct sur : - Facebook : https://www.facebook.com/labourdonnaye - Twitter : https://twitter.com/LaBourdonnaye - Google + : https://plus.google.com/+Labourdonnaye/posts - Instagram : https://instagram.com/editions_labourdonnaye/
+ Lire la suite

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
kateginger63   03 janvier 2018
Brooklyn Paradis, tome 1 de Chris Simon
Dénicher dans une poubelle, sur un coin de trottoir, un objet beau ou simplement en état de marche, la rassurait. L'objet trouvé lui donnait l'impression d'avoir de la chance, que tout était encore possible et lui offrait l'irrésistible folie de croire en elle depuis sa première trouvaille.
Commenter  J’apprécie          80
manue14   18 novembre 2016
Mémorial Tour de Chris Simon
Mon mari n’intervient plus dans la préparation des valises, la seule fois où il l’a fait, c’était pour notre voyage de noces et cela avait fini en pugilat. Nous nous étions insultés, notre première engueulade de couple. Depuis, il me laisse l’entière responsabilité des bagages, même s’il lui arrive d’ajouter quelques objets personnels dans sa valise à la dernière minute. Il sort de la cuisine un torchon à la main.

- Tu ne veux pas me dire où on va ?

- Puisque c’est une surprise, lapin.

- Oui mais tout de même, cela m’aiderait à faire nos bagages.
Commenter  J’apprécie          60
DrunkennessBooks   19 juin 2014
Pentatracks de Chris Simon
On n’écrit jamais en silence. Je veux dire par là que l’on n’écrit jamais sans écho en soi et sans résonnance profonde. Quel auteur oserait dire que les choses de l’intérieur n’ont pas de voix ? Qu’elles ne se font pas entendre – une harmonie, un murmure, un souffle, un silence – à celle ou celui qui écrit. Mais comme les voix et les mélodies venues des profondeurs de l’être ne semblent pas suffire (et pourtant…), il faut donc à certains – dont je fais partie – le chant, l’instrument, le volume.
Commenter  J’apprécie          40
GuyMontag   05 juillet 2016
Mémorial Tour de Chris Simon
Cet attrait pour le désastre, la mort, m’interroge, mais ce qui m’interroge le plus est le fait que les lieux de mémoire deviennent des lieux de tourisme de masse qui mélange les genres. Les images de touristes en short buvant du coca-cola ou se prenant en selfie dans ce qu’il reste des couloirs de la mort à Auschwitz est sinon indécent, du moins surréaliste.

Dans un article dans Télérama de 2011, le philosophe Alain Finkielkraut déplorait que le camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau soit devenu « le Djerba du Malheur », un lieu où le tourisme de masse vient brouiller le message originel, celui du souvenir : « On ne peut aujourd’hui sacraliser Auschwitz sans profaner Auschwitz […] Seulement, à partir du moment où on érige Auschwitz en temple de la mémoire, on en fait une destination touristique […] Nous sommes des proies consentantes de la grande malédiction touristique. Et c’est terrible, parce qu’il n’y a pas de coupable […] Je me dis qu’honorer les morts, respecter ces lieux, c’est aujourd’hui ne plus s’y rendre. » On se dit qu’il est difficile parfois de faire la différence entre tourisme morbide et tourisme mémoriel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Alcapone   26 décembre 2012
Le baiser de la mouche de Chris Simon
Entre les cochons et les assassins, il y a un océan qui porte des chaussures. Ce jour est arrivé. Il faut partager nos souliers... Qui va marcher dessus ? Qui va marcher dessous ? Que décider ? p. 82. Nature morte aux dorades
Commenter  J’apprécie          40
Alcapone   26 décembre 2012
Le baiser de la mouche de Chris Simon
La mouche réécrit. Je suis noire et têtue, je pue et je ponds, seulement, je vole et ma vue est kaléidoscopique. Je n’efface pas cette fois-ci. Je lui réponds. Je suis rose et timide, je marche sur deux pattes et je pète. La mouche rit, elle se frotte les pattes arrière de contentement. Je m’appelle Chris et je suis poète. La mouche me regarde longtemps à cause de son prisme. Puis elle se déplace sur l’écran de gauche à droite. Je m’appelle Noami. p.23. Le baiser de la mouche
Commenter  J’apprécie          30
LeParfumdesMots   02 janvier 2018
Brooklyn Paradis, tome 1 de Chris Simon
"— On a tout, non ? Et s’il nous manque quelque chose, on peut le commander en un clic et se le faire livrer dans les vingt-quatre heures.



— Ce n’est pas la même chose. J’aime chasser, mais au lieu de chasser la biche en forêt, je chasse les objets en milieu urbain. C’est certainement plus inoffensif."
Commenter  J’apprécie          30
chevalierortega33   01 septembre 2019
Brooklyn Paradis, tome 1 de Chris Simon
Elle portait la robe imprimée d’une amoureuse éperdue surmontée d’une brassière à cristaux qui scintillaient sous les rayons du soleil matinal, collection printemps-été de son couturier favori, Miuccia Prada. Les jambières de foot vertes en laine rayée et les sandales de bateau à bouts en caoutchouc excitèrent Fatsy, qui avait les moyens de s’offrir les créations de la couturière, mais à cause de sa taille gigantesque se trouvait dans l’impossibilité de voyager jusqu’en Italie pour le sur-mesure, aucun siège d’avion n’était suffisamment large.
Commenter  J’apprécie          20
LeParfumdesMots   02 janvier 2018
Brooklyn Paradis, tome 1 de Chris Simon
"— Chérie, ton accumulation au sous-sol vient de me coûter mille dollars.



— Réjouis-toi, mon cœur. Si je faisais du shopping chez Bloomingdale’s, ça te coûterait dix fois plus."
Commenter  J’apprécie          30
bibliobleue   04 novembre 2012
La couleur de l'oeil de Dieu de Chris Simon
Elle-même reconnaissait une matière les yeux fermés comme le vigneron nommait les cépages d’une gorgée sans regarder la bouteille. C’était une histoire de connaissances, d’écoute, d’intuition. Les tissus parlaient comme les arbres, les fleurs, les plantes, les animaux, les personnes. Tout parlait dans le monde, mais peu écoutaient ce bavardage incessant.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mémorial tour" de Chris Simon.

Qui est Sushi ?

un chien
un chat
un poisson

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Mémorial Tour de Chris SimonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..