AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.9 /5 (sur 544 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 08/12/1968
Biographie :

Christian De Metter est un auteur de bandes dessinées, ainsi que guitariste dans le groupe "les Brigitte". Il a fait ses études dans une école de dessin publicitaire, qu'il quitte rapidement. Il vit de petits boulots de maquettistes et de dessins pour la presse et, malgré tout, pour la pub.
Il débute dans la bande dessinée après avoir travaillé comme dessinateur dans la presse rock. Sa première B.D. s'intitule "Emma"; elle fut tout d'abord éditée aux éditions Triskel (2000) puis rééditée par Soleil Productions. On lui doit d'autres titres tel que "Dusk" paru aux éditions "Les Humanoïdes Associés", ou encore "Swinging London".

2004 : Il publie Le sang des valentines pour lequel il reçoit en association avec Catel Muller, le prix public du meilleur album lors du 32e festival d'Angoulême 2005.

Il réalise une adaptation du best seller de Dennis Lehane, "Shutter Island", pour lequel il reçoit le prix des libraires en 2009 ainsi que le Prix Mor Vran de la BD par le jury du Goéland Masqué. La même année, il reçoit le Grand Prix du festival Des Planches et des Vaches pour l'ensemble de son œuvre.

En Octobre 2015, Christian de Metter a réalise une adaptation BD du très beau roman (prix Goncourt) de Pierre Lemaitre "Au revoir là-haut".
En 2018, il s'affirme avec Nobody, thriller psychopathe chez Noctambule.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_De_Metter
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Second volet du Vidéo-Blog Grif''GRAPHE sur le salon BD de Montargis: 3 interviews-dédicaces de dessinateurs talentueux et polymorphes, qui ont le vent en poupe: -Christian de Metter dont on connait les adaptations de polars très noirs chez Rivages-Casterman : pour l'heure, il abandonne le picturalisme pour faire retour sur le trait : un trait incisif comme à la pointe d'un couteau - l'occasion également de renouveler le genre Western. -Kokor qui rend hommage à Beuville, Morris et Gus Bofa ('Excusez du peu!) : le critique n'a plus rien à faire: l'auteur est entré en osmose avec ses pairs et pourtant en parallèle, il propose la caméra un trait vif et Kokoresque à nul autre pareil -même si on le décrypte mieux...- -Riff Rebs' ou la "Défense et illustration" de l'adaptation littéraire, à condition que cette "re-création" soit l'occasion de propositions visuelles fortes, donc faite avec ses tripes et pas sur injonction éditoriale.Sabre de Bois, frères de la côte, buvons à la santé de Jack London et Pierre Mac Orlan ! Ca bouge, ça s'agite et ça cogite dans la BéDé : Montargis le Festival animé par Arnaud Floc'h le reflète bien !

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
Ydamelc   07 janvier 2018
Couleurs de l'incendie (BD) de Christian De Metter
On peut faire souffrir quelqu'un qu'on aime, mais quelqu'un qu'on n'aime pas... Non, c'est bas.
Commenter  J’apprécie          350
jeranjou   05 octobre 2013
Piège nuptial de Christian De Metter
- Tu vas me larguer, pas vrai ?

- Dis pas de conneries.

- C'est pas des conneries, c'est écrit sur ta tronche. c'est ta technique.

Tu baises et tu te casses.

Salaud ! (en s'en allant)
Commenter  J’apprécie          321
Verdorie   01 juillet 2014
Rouge comme la neige de Christian De Metter
- j'avoue que je ne vous comprends pas. Si vous voulez récupérer le cheval c'est pour partir avec et nous laisser... Alors pourquoi nous avoir sauvés de [...] ?

- je marche à l'instinct. Mais vous savez, dans ma vie j'ai sans doute plus souvent sauvé que tué. Mais on ne juge que le mal dans ce monde, on n'fait jamais la balance.
Commenter  J’apprécie          310
marina53   18 avril 2015
Le sang des valentines de Christian De Metter
A croire qu'il faut frôler la mort pour comprendre la beauté de la vie.
Commenter  J’apprécie          310
marina53   02 août 2015
Rouge comme la neige de Christian De Metter
C'est l'Amérique, Georges. Si tu gagnes, tu as tout. Si tu perds, t'as rien. C'est comme ça, c'est un pays pour ceux qui ont des couilles. 
Commenter  J’apprécie          270
Verdorie   01 juillet 2014
Rouge comme la neige de Christian De Metter
- vous avez connu mon père ?

- George ? Oui. Très bien même. D'ailleurs c'est marrant mais la dernière fois que je l'ai vu, il neigeait aussi. C'était à Wounded Knee.

- vous étiez à la bataille de Wounded Knee ?

- la bataille ? Ah non, Wounded Knee, c'était tout sauf une bataille.

C'était un massacre.
Commenter  J’apprécie          220
marina53   09 septembre 2020
Couleurs de l'incendie (BD) de Christian De Metter
De tout ce que vous possédez, c'est encore votre liberté qui a le plus de prix.
Commenter  J’apprécie          180
Under_the_Moon   12 février 2016
Marilyn : De l'autre côté du miroir de Christian De Metter
- Il n'y a aucune raison valable pour que cet animal meure ainsi, si ce n'est la cruauté de l'Homme. La mort devrait arriver quand on est vieux, pas quand on est jeune et...

- C'est comme ça. C'est la vie. C'est sa fragilité qui la rend si belle et intense.
Commenter  J’apprécie          150
Under_the_Moon   26 avril 2014
Le sang des valentines de Christian De Metter
- C'est comment la guerre ? Vous avez tué des gens ?



- Non et j'en suis fier. Deux jours de guerre... Veni, vedi et j'ai pris un gros obus sur le gueule.

Commenter  J’apprécie          151
marina53   09 septembre 2020
Couleurs de l'incendie (BD) de Christian De Metter
Ce sont les morts qui se chargent de réunir les vivants.
Commenter  J’apprécie          152

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..