AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.58 /5 (sur 12 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Tervuren , le 12/12/1922
Mort(e) à : Buizingen , le 20/08/1979
Biographie :

Christian Dotremont, né le 12 décembre 1922 à Tervuren en Belgique, et mort le 20 août 1979 à Buizingen, est un peintre et un poète belge, célèbre pour ses logogrammes.

Né dans une famille de lettrés catholiques, il fut élevé par les Jésuites tandis que sa mère publie aux Editions Degrelle. A Paris en 1941 il participe aux activités du groupe surréaliste (par intérim ),La Main à Plume créée par Jean-François Chabrun et Noël Arnaud .Devient un animateur sans faille avec ses deux amis. À Bruxelles fonde le groupe surréalisme révolutionnaire belge en 1947. En 1948, il crée le groupe CoBrA avec Karel Appel,Constant,Corneille,Jorn et Joseph Noiret et rédige le manifeste antithéorique :"La cause est entendu" . Ses logogrammes, par lesquels la poésie s'improvise à travers la création graphique sont de véritables poèmes à regarder. Sa source d'inspiration est la calligraphie . Christian Dotremont propose de « voir » l'écriture plus que de la lire. Il s'agit d'ailleurs d'une écriture libre exprimant « son cri » et/ou « son chant » et dans tous les cas il propose son texte en clair sous le logogramme. Le mouvement CoBrA cesse dès 1951, pour cause de la maladie des deux protagonistes: Jorn et Dotremont ; ainsi, CoBrA, véritable laboratoire d'expériences artistiques, servira ensuite à l'éclosion des individualités. Cependant Christian Dotremont, animateur, théoricien, commentateur et secrétaire général du mouvement durant ses trois années d'existence, restera pour les membres du groupe un lien entre eux. Ses idées influenceront l'Internationale situationniste. Christian Dotremont travaillera avec Guy Debord , qui sera son maître et son guide pour l'art du cinéma. Christian Dotremont est mort le 20 août 1979 à Buizingen, il est inhumé dans le village de Maredret en Belgique.

Le fonds « Christian Dotremont » a été déposé à l'IMEC.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Christian Dotremont   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Christian DOTREMONT – Une Vie, une Œuvre : écrire les mots comme ils bougent (France Culture, 2002) L’émission "Une Vie, une Œuvre", par Michel Cazenave, diffusée le 21 avril 2002 sur France Culture. Invités : Pierre Alechinsky, Frédéric Baal, Anne Beyers, Michel Butor, Jacques Calonne, Luc de Heusch et Ann West.

Podcasts (1)


Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   18 mai 2022
Abrupte fable de Christian Dotremont
Les trois forêts







extrait 3



J’étais seul l’autre nuit, — à regarder la forêt, — par la fenêtre, — puisque nous ne vivons plus que deux et je me disais que tu étais à un bout de la forêt, — et que moi j’étais à l’autre bout, — et qu’il n’y avait au fond qu’une forêt — dans le monde, — entre nous, — et j’espérais que d’arbre en arbre allait capricieusement voler ta voix, — mon amour, — jusqu’à mon amour. La forêt, tant je la regardais, a parlé, mais voilà je ne l’ai pas comprise, — tant je t’écoutais.
Commenter  J’apprécie          80
coco4649   05 février 2016
Oeuvres poétiques complètes de Christian Dotremont
ÊTRE ENSEMBLE





Ma femme est un buisson vivant de moire

la mer un grand drapeau tombé

le feu est le rêve de l'arbre

le vent un grand drapeau décoloré

mais la guerre n'est pas la paix.

Il ne suffit pas de parler à l'envers

d'être langouste à longue langue

pour que nous rêvions.

Il ne suffit pas de parler du beau temps

en ouvrant un parapluie

ni d'ouvrir un parapluie

pendant que nous préparons le printemps.

Il ne suffit pas de graisser au beurre les canons

de mettre aux armes des faveurs d'oliviers.

Un mensonge nous réveille

nous ne rêvons que vérité

le petit bout de votre oreille

fait du bruit à réveiller

les morts que nous avons dans la mémoire

et notre rêve ne dort pas

et notre mémoire ne dort pas

nous sommes debout dans nos leçons

et debout dans notre rêve….
Commenter  J’apprécie          50
coco4649   14 mars 2021
Ancienne éternité et autres textes de Christian Dotremont
Petite – II.







ET NOUS AVONS TRAVERSÉ TOUTES SORTES DE BONNES CHOSES…



Et nous avons traversé toutes sortes de bonnes choses :

     du soir, du brouillard et des rues floues.

Je lui ai raconté un peu de ma vie claire-obscure

      (comme une lumière avec un abat-jour dessus).

Elle a dit qu’elle n’était qu’une pauvre personne.

Et qu’elle ne savait pas toutes ces choses mais ses leçons

     de grec et de latin.

Je lui ai dit qu’il fallait m’empêcher de voir la vie en m’en

     aveuglant plein les yeux.

Elle a dit « c’est très compliqué mais je mettrai souvent

     mes lèvres sur tes joues ».

Et j’ai dit que je serais content alors et même après et

     même avant.

Je me demandais comment c’était possible d’avoir été

     si malheureux et de ne plus l’être.

Je me disais « c’est très idéal » et je serrais très fort

     contre moi la petite fille réelle.

Tout de suite j’ai compris en la voyant quitter l’école

     qu’elle quittait nos jeux passés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   21 mai 2022
Abrupte fable de Christian Dotremont
Pour Sevettijärvi







Extrait 2



le savon glissa, il y a une heure, dans le seau, et tomba dans la rigole de glace où je versais l’eau, et du coup fut repurifié, par cette mort, et je le ramassai, il est là aussi, rectangle fondu, chargé encore d’un peu de gel. Est-ce que ce peu de gel tiendra jusqu’à Sevettijärvi ? C’est presque toujours la même chose. Je me demande si ma cigarette tiendra jusqu’à la pierre runique, si mes lacets tiendront jusqu’à ce soir, si mon souffle tiendra jusqu’à demain, et si rien ne cède tout de suite, rien ne tient tout à fait, et je ramasse, je me ramasse, et de cet amas de brouillons, j’essaie de faire un peu de feu pour quelques autres. Moi, j’ai de quelques autres un peu de feu, et quelquefois des mêmes, plus celui qui me pousse dans la vue quand je suis contraint de me la froisser, dont j’ai prédit qu’à Sevettijärvi.
Commenter  J’apprécie          20
Grapheus   05 avril 2012
Christian Dotremont : Logogrammes de Christian Dotremont
La vraie poésie est celle où l'écriture a son mot à dire.
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   05 mars 2019
Ancienne éternité et autres textes de Christian Dotremont
QUAND L’AVEZ-VOUS VUE ?...





I



quand l’avez-vous vue ? ― eh ! bien ? ― son allure ? ― elle mangeait quelque chose et je n’ai jamais su si c’était de l’herbe ― ou moi. ― pourquoi ? vous habitiez l’herbe à ce temps-là ? ― non. mais après l’avoir vue, j’ai disparu. ― vous souvenez-vous d’être mort ? ― un peu, mais je ne suis pas encore venu à la terre, ― sauf ces jours-là et cette fille-là. ― et alors ? comment voulez-vous vivre ? ― en me disant que je ne sais pas mourir. ― comment était-elle ? petite comme le monde, exactement en arrière des choses, ― comme quelqu’un qui va bondir. ― elle a bondi ? ― non. la joie fut fortement cachée ― et sortait de mon côté, bien qu’elle n’était pas en moi, ― au contraire. ― elle était tigre, elle était après la vie, la mort. ― elle était rien. ― elle n’était pas tout ? ― c’est la même chose.
Commenter  J’apprécie          10
coco4649   14 mars 2021
Ancienne éternité et autres textes de Christian Dotremont
Parlez-moi d’elle…







Parlez-moi d’elle. ― je la confonds toujours avec elle-même. ― dans mes souvenirs, je la fais habiter une petite maison abandonnée ― avec des fenêtres sales. ― elle était tout en joues et moi j’étais tout en lèvres. ― nous étions bien faits pour nous entendre car quatre lèvres soudées ne laissent passer que le monde ― (les gestes parlent.) ― et c’est déjà bien. ― elle a un visage perdu d’avance. ― à la place de la bouche, elle a un sourire noir. ― noir ? ― oui, une joie en peine, je ne sais pas. ― son corps n’est pas fait pour exister. ― il meurt de vie. ― j’avais fabriqué des tas de filles ; ― elle fut toutes. ― elle fut elle. ― elle fut nous. ― je ne savais pas où l’embrasser. ― je l’ai embrassée partout, jusque dans les villages ; ― je mettais des baisers sur le soleil. ― elle était tout, ― même ce qui est bon. ― parlez-moi d’elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649   21 mai 2022
Abrupte fable de Christian Dotremont
Pour Sevettijärvi







Extrait 1



Il faut voler le feu sans perdre les braises ni les cendres, ni le froid pour lequel on l’allume ni le froid vers lequel il disparaît. Nous prîmes le feu et les braises et les cendres, mais eûmes tendance à échapper aux froids, c’est-à-dire aux quelques marges que cependant nous faisions quelquefois, et aux marges qui quoi qu’il en soit sont parmi et aux marges qui quoi qu’il en soit sont dehors. Sevettijärvi, c’est la marge du dehors, qui a son parmi, le formidable parmi du rien qui je le disais. Je vais partir pour Sevettijärvi, avec un peu de mon parmi dans une valise, elle contient un mot de Laila, la fourrure du glouton, des rectangles pleins de brouillons de Bachelard, de Bove, de Beckett, un deuxième chandail, un appareil photographique, les poussières que je ramasse sans fatigue, et les brouillons que je fais moi-même dans des rectangles de papier avion, de papier machine ;

….
Commenter  J’apprécie          00
coco4649   05 mars 2019
Ancienne éternité et autres textes de Christian Dotremont
AVANT, C'ÉTAIT QUOI ?...





avant, c'était quoi ? ― une petite chambre involontaire où je couchais avec moi. ― pour ouvrir la lucarne, une corde grinçait ― et pour ouvrir mon espoir. ― avant, c'était quoi ? ― imaginez une route bordée de routes, ― avec un papier au bout. ― j'ai dit : non. ― le samedi, je me déguisais en homme heureux ― mais c'était un vêtement loué. ― c'était fort solitaire ? ― non, moins. c'était des vers parmi des proses ; donc, une obscurité ― seuls, mes yeux crevaient de lumière. ― et quoi encore ? ― l'invisible.
Commenter  J’apprécie          00
Grapheus   06 février 2016
Christian Dotremont : Logogrammes de Christian Dotremont
La vraie poésie est celle où l'écriture a son mot à dire.

Christian Dotremont
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'étrange cas du dr Jekyll et mr Hyde

Qui est M.Utterson?

Un policier
Un notaire
Le frère de Mr Hyde
Un scientifique

13 questions
320 lecteurs ont répondu
Thème : L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur cet auteur