AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 63 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nîmes , 1942
Biographie :

Né en 1942 à Nîmes, où il fait ses études secondaires, il vit à Paris depuis le début des années 60. Il devient très vite chroniqueur littéraire et collabore, entre autres, aux Cahiers des Saisons, à Combat, à la NRF, à la Quinzaine littéraire, au Figaro Magazine, à Info-Matin, à Ecrivain Magazine. Dès 1967, il participe aux programmes de France Culture (Radio France) où il anime avec Roger Vrigny La Matinée littéraire, puis Lettres ouvertes. De 1997 à 1999, sur la même chaîne, il est l'un des producteurs du magazine Panorama, puis en septembre 2000, il anime et dirige l'émission Traitement de textes. Auteur de neuf romans - dont le septième Station balnéaire a obtenu le prix Renaudot en 1986 -, de deux récits et de volumes d'entretiens, il fait représenter plusieurs pièces de théâtre, tant dans le circuit public (Théâtre de l'Est parisien, Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis) que dans des salles privées (Théâtre de La Bruyère, Théâtre ds Mathurins). Il est élu membre du jury Renaudot en 1993. Il dirige la collection La Fantaisie du voyageur aux Editions du Rocher. Il est aussi conseiller littéraire aux Editions Gallimard et membre du Comité lecture
+ Voir plus
Source : http://prixrenaudot.free.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Christian Giudicelli, un pédocriminel chez Gallimard ?
Podcasts (1)

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   25 avril 2016
Une affaire de famille de Christian Giudicelli
Mon père s'appelle Antoine. Au village, il est très populaire. Lorsque le 15 ou le 16 juillet nous descendons du car, il y a toujours un tas de cousins et d'amis d'enfance pour l'accueillir. Embrassades, grandes tapes dans le dos, on ne lui ménage pas les marques de sympathie. Ma mère n'a droit qu'à de la politesse. Fatiguée par la traversée nocturne du continent à l'île sur un rafiot peu stable malgré l'absence de vagues, elle n'a pas supporté les quarante kilomètres de ce matin (la route, à peine le port disparu, s'élève en lacets de col en col dans la montagne). Elle a réussi à ne pas vomir mais sort du car plus morte que vive. Après les souhaits de bienvenue, personne ne s'occupe d'elle. En un échange de coups d'oeil ironiques, cousins et amis - tous des hommes - l'ont jugée : une petite nature de Française, fragile comme du verre, plus un décor qu'une femme. Antoine aurait mieux fait de choisir son épouse au pays, une de leurs soeurs par exemple, solide et travailleuse.
Commenter  J’apprécie          200
araucaria   27 avril 2016
Une affaire de famille de Christian Giudicelli
- Mon pauvre Jacquot...

Oh! non, pas de pitié ou je cogne.

- Tu partiras avec une bien triste impression de ton pays. Hier j'étais sûre que tu reviendrais, à présent je n'ai plus confiance.

Un soupir et elle passe aux aveux :

- Ma mère vit encore, Jacquot... ton arrière-grand-mère. Elle a envoyé sa servante parce qu'elle ne se déplace plus. Elle s'enferme chez elle... à cause de Jacques et de moi... Elle n'était pas favorable à notre mariage. Quand mon père est mort, juste après la guerre, elle n'a plus quitté sa maison à l'autre bout du village. Depuis quinze ans je ne l'ai pas vue. Jadis, lorsque je la croisais avec Antoine tout enfant, elle n'avait pas le moindre geste, à ses yeux nous n'existions pas. Si elle désire te rencontrer, c'est pour te faire du mal.

- Elle a quel âge?

- Plus de quatre-vingt-dix.

- Je ne suis pas obligé de lui obéir.

- Si
Commenter  J’apprécie          200
araucaria   23 avril 2016
Une affaire de famille de Christian Giudicelli
A la mort de son père, il ne versa pas une larme. Il se mit à rêver de lui. D'abord il le vit en cavalier un peu grotesque : Sancho Pança sur un âne squelettique quelque part à la lisière d'une forêt de pins dans la montagne. Puis - même paysage en toile de fond - c'était lui qui rejoignait son père. Ils se promenaient bras dessus, bras dessous. Ensemble ils parlaient, une longue conversation telle qu'ils n'en avaient jamais eu. A un moment ils s'arrêtaient. Le père pointait l'index vers le sol. Et lui, il se baissait, écartait des deux mains les feuilles vertes. Une petite flaque apparaissait avec en son centre un jet d'eau pareil à ceux des tirs forains. L'un après l'autre ils buvaient à la source. C'était très froid, ça coupait le souffle. Ils se regardaient en riant. Le père n'avait pas encore de ventre ou il n'en avait plus. Ses cheveux repoussaient, lui les voyait renaître, s'allonger, tomber sur le front, couvrir les oreilles. Et soudain, dans ce visage qui, dès l'enfance, lui avait semblé si lointain, si étranger, il rencontrait son visage, son visage qui le dévisageait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
araucaria   25 avril 2016
Une affaire de famille de Christian Giudicelli
Bientôt, la grand-mère aura quatre-vingt-cinq ans. Depuis vingt-deux ans, Jacques ne l'a plus vue, n'étant pas retourné dans l'île après l'adolescence. Quant à elle, l'idée de prendre le bateau ou l'avion pour le continent ne l'a sans doute pas effleurée. Ou elle l'a repoussée : "C'est là-bas qu'ils ont tué mon pauvre Jacquot, dans leur guerre idiote." Jacques l'avait entendue plusieurs fois prononcer cette phrase, sans haine dans la voix, calmement, sur le ton du constat. Elle désirait ignorer un monde qui avait réduit en charpie le jeune corps de son amour. D'où la scène faite à son fils Antoine qui, le bac réussi, avait décidé d'aller tenter sa chance de l'autre côté de la mer. Scène mémorable que Jacques reconstituait à partir de rares allusions échappées à ses deux protagonistes.
Commenter  J’apprécie          10
zellereb   15 avril 2018
Une affaire de famille de Christian Giudicelli
- C’est drôle, di sa mère, toi et moi je trouve que c’est en mangeant qu’on se raconte les choses.

- Quelles choses ?

- Des choses qui nous rapprochent.

- Peut-être parce quemanger facilite le partage.

Partager quoi ? Un regard, une souffrance, ce qu’il y a d’informulé entre un fils et sa mère ?

Commenter  J’apprécie          10
line70   21 mars 2011
Station balnéaire de Christian Giudicelli
Dans les histoires d'amour, l'oubli est l'unique vainqueur, elle ne le sait pas par expérience, elle le devine. Y a-t-il une façon de précipiter sa venue ?
Commenter  J’apprécie          10
Csyl   17 septembre 2016
La planète Nemausa de Christian Giudicelli
Si j'avais eu la candeur du petit éclairagiste mort si jeune, je n'aurais pas réprimé cette larme que je sentais au bord des cils mais, en homme soucieux de masquer ses émotions, je me contentai d'embrasser celle dont le talent de vivre n'était pas inférieur à celui de jouer.
Commenter  J’apprécie          00
Ma_vie_en_livres   19 mars 2018
Quartiers d'Italie de Christian Giudicelli
J'espère un deus ex machina. Il y en a un ou plutôt une : une petite fille qui vient chercher son papa en le tirant par la manche. C'est le signal. Tous se dispersent. La via Garibaldi s'allume. Dernier figurant, je me lève et baisse le rideau.
Commenter  J’apprécie          00
Csyl   17 septembre 2016
La planète Nemausa de Christian Giudicelli
Déjà il riait des yeux, privilège des âmes généreuses. Si un rire n'illumine pas un regard, s'il n'est qu'un bruit de gorge suivi d'une grimace, je me méfie du Judas qui me l'adresse.
Commenter  J’apprécie          00
Csyl   16 septembre 2016
La planète Nemausa de Christian Giudicelli
Ensuite, octogénaire un peu radoteur, il s'est volatilisé dans son sommeil, affrontant l'éternité, c'est_à_dire l'oubli, avec le sourire de celui qui n'a pas raté son séjour ici_bas.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..