AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.77 /5 (sur 92 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Maur-des Fossés , le 20/09/1949
Biographie :

Christian Godin est un philosophe français.

Agrégé de lettres, il a longtemps enseigné en lycées et est depuis 1999 maître de conférences à l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.

Il collabore à de nombreux journaux ou périodiques (Marianne, Le Magazine littéraire, Sciences et avenir…) et a publié, outre les cinq volumes de son imposant travail sur La Totalité (Prologue, 1. De l’imaginaire au symbolique, 2. Les Pensées Totalisantes, 4. La totalité réalisée: Les arts et la littérature), 5.. La Totalité réalisée: les sciences, plusieurs ouvrages universitaires (chez Ellipses, Le Temps, Pleins feux).

Il est aussi l'auteur d'un Dictionnaire de philosophie (Fayard/Éditions du temps, 2004), de La Philosophie pour les Nuls (Éditions First, 2006) et d'un Petit lexique de la bêtise actuelle (Éditions du temps, 2007). Les Éditions Champ Vallon ont publié en avril 2003 son essai sur «la fin de l'humanité».

Il a dialogué avec le généticien Axel Kahn dans leur dialogue autour du bien, du mal et de la transcendance. Leur livre, L'homme, le Bien et le Mal : Une morale sans transcendance, a connu un grand succès en librairie en 2006.
+ Voir plus
Source : www.champ-vallon.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Christian Godin   (47)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vendredi 10 décembre Théâtre Princesse Grace Monaco Conversation « Peut-on renouer avec la nature ? » Présentée par Robert Maggiori Avec Christian Godin, philosophe Caroline Lejeune, politiste Grégory Quenet, historien La notion de «nature» a de telles arborescences de sens que les controverses naissent dès qu'on tente de la définir, et, en même temps, elle apparaît fixée par mille chevilles à l'histoire de la pensée, et inéliminable. La «nature» serait «tout ce qui est né» et «est là», l'ensemble des phénomènes, l'essence de quelque chose, mais on dit «naturel» ce qui n'est pas artificiel – sinon ce qui n'est pas «spirituel», quand en théologie le «naturel» est synonyme de «rationnel» – et on fait enfin référence à «sa nature propre» pour désigner quelque chose comme un instinct irrépressible. On parle de «nature humaine», mais on fait retour à la nature», et l'on s'y promène. On l'a tenue pour l'ensemble des ressources dont l'homme se voulait « maître et possesseur» – et de fait l'homme et ses techniques l'ont exploitée sans limites, jusqu'à la défigurer, en briser les équilibres, la détruire, en compromettre l'avenir. Dès lors ont été ravivés les mythes d'un retour romantique au «naturel», à une nature originelle et immaculée. Dès lors, surtout, est née la conscience d'un nécessaire dépassement de l'anthropocentrisme, s'est ouvert l'horizon d'une écologie intégrale dans laquelle l'homme assume la responsabilité de bâtir une relation de respect, de soin, de protection de la nature inerte et du vivant, de tous les vivants, humains et non-humains. Comment penser une telle relation aujourd'hui ? #philomonaco

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
genou   26 octobre 2015
Nul n'est méchant volontairement (Platon) de Christian Godin
Il n'y a pas d'action inexplicable, il n'y a que des actions inexpliquées, il n'y a pas de mystères, mais seulement, si l'on peut dire, des problèmes et des énigmes.
Commenter  J’apprécie          380
Christian Godin
Jean-Daniel   12 janvier 2020
Christian Godin
La philosophie peut être démocratisée. C'est la raison pour laquelle il est nécessaire d'opposer la popularisation, qui élève, à la vulgarisation, qui abaisse.
Commenter  J’apprécie          210
Christian Godin
Jean-Daniel   15 novembre 2019
Christian Godin
Une pensée libérée de l'affectif est censée être une pensée véritable. Tant que les objets et les êtres du monde sont qualifiés de bons ou de mauvais pour soi, aucun regard objectif ne peut se poser sur eux.

"Encyclopédie conceptuelle et thématique de la philosophie"
Commenter  J’apprécie          180
BurjBabil   02 décembre 2021
La société schizophrène de Christian Godin
Lorsque, par exemple, les circonstances conduisent un individu à agir en désaccord avec ses propres croyances, comme lorsqu’une direction d’entreprise oblige un employé à prendre des décisions cyniques contraires à ses valeurs morales, celui-ci éprouvera un état de dissonance cognitive.
Commenter  J’apprécie          170
Melvane   23 janvier 2013
La Philosophie pour les nuls de Christian Godin
Rien n'est aussi vaste que les choses vides.



Francis Bacon.
Commenter  J’apprécie          130
Jean-Daniel   17 septembre 2019
Nul n'est méchant volontairement (Platon) de Christian Godin
La vie moderne offre à l'individu, même à celui qui ne dispose ni d'un grand pouvoir ni de grandes richesses, une capacité de nuisance inconnue dans le passé.
Commenter  J’apprécie          110
Jean-Daniel   27 octobre 2019
Le grand bestiaire de la philosophie de Christian Godin
L'idée qui a présidé aura été de prendre la philosophie par les poils, les plumes, les écailles, de partir de figures animales pour exposer, à la faveur des extraits de textes qui les mettent en scène, quelques-uns des plus grands et profonds problèmes de la pensée philosophique. Ainsi le bœuf de Xénophon nous apprend-il à nous méfier de notre façon trop humaine d’imaginer les dieux, la colombe d' Emmanuel Kant nous met en garde contre une conception par trop naïve de la liberté, le poulet de Bertrand Russell nous avertit contre les dangers des généralisations hâtives.
Commenter  J’apprécie          90
genou   26 octobre 2015
Nul n'est méchant volontairement (Platon) de Christian Godin
Il existe une banalité quotidienne du mal que les journaux et la télévision, toujours portés à ce qu'il y a de plus spectaculaire, nous font oublier ou ignorer. Le cas, exceptionnel à tous égards, de l'assassin, ne doit nous cacher le fait que l'outil principal du mal n'est pas le couteau mais la parole.
Commenter  J’apprécie          60
Jean-Daniel   27 octobre 2019
Le grand bestiaire de la philosophie de Christian Godin
Consentir est-il le dernier mot de tout ?



... Le consentement, avons-nous dit, est le degré le plus faible de la volonté, puisqu'il suffit de "ne pas vouloir que ne pas" pour consentir. Le consentement est, en effet, l'expression d'une double négation. La négation simple est "ne pas vouloir" ou encore "vouloir que ne pas" : "je ne veux pas être mangé", "j'entends ne pas être mangé". Consentir, c'est ici, ne pas refuser d'être mangé.

(p.82)
Commenter  J’apprécie          50
genou   26 octobre 2015
Nul n'est méchant volontairement (Platon) de Christian Godin
a vie moderne offre à l'individu, même à celui qui ne dispose ni d'un grand pouvoir ni de grandes richesses, une capacité de nuisance inconnue dans le passé.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4480 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur cet auteur