AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 151 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 05/04/1939
Mort(e) le : 09/05/2018
Biographie :

Christian Goudineau est un archéologue, écrivain et historien de l'antiquité français.

Professeur honoraire au Collège de France, il a été titulaire de la chaire des Antiquités nationales (1985-2010).

Christian Goudineau a été membre de l'École française de Rome de 1965 à 1968. En 1968, il est nommé Assistant, puis chargé d'enseignement puis professeur à l'Université de Provence (Aix-en-Provence) en "antiquités nationales". De 1975 à 1979, il est nommé Directeur de l'U.E.R. "Lettres" de l'Université de Provence. Il quitte cette université en 1984, date de son élection au Collège de France.

De 1969 à 1982, il est Directeur des Antiquités historiques de Côte d'Azur et depuis 1978, membre du Conseil Supérieur de la Recherche archéologique.

De 1985 à 1994, il est Directeur de l'Unité propre de recherche du CNRS "Gallia - Gallia Préhistoire" et, entre 1992 et 1995, Président du Comité de l'Archéologie du CNRS.

De 1985 à 2001, il préside le Conseil Scientifique du Centre Européen du Mont-Beuvray.

En 1980, il reçoit la médaille des Antiquités nationales par l'Académie des inscriptions et belles-lettres. En 1981 le Grand prix national d'archéologie par le ministère français de la Culture. En 1998, il est fait officier de la légion d'Honneur, et en 2008 Docteur honoris causa de l'Université de Bologne en Italie.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LES DRUIDES (part 2): entretien avec Jean-Louis Brunaux, archéologue et chercheur au CNRS, et Christian Goudineau, professeur au Collège de France.


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
finitysend   09 octobre 2012
César et la Gaule de Christian Goudineau
La présence de l'armée romaine en Gaulle même en limitant ses effectifs propres ( esclaves , valets , palfreniers compris ) à quelques 100 000 hommes , à provoqué des mouvements dont on n'imagine pas l'ampleur . Des fournitures venaient d'Italie , de la Provincia , d'Espagne : non seulement des vivres mais toutes sortes de produits ou de matériaux .
Commenter  J’apprécie          130
keisha   19 octobre 2008
L'enquête de Lucius Valérius Priscus de Christian Goudineau
Un médecin? Celui que nous avons sait tout juste diagnostiquer si le sujet est encore vivant ou déjà mort. Après son passage, il est généralement mort.



Un passage des oeuvres de Catulle cité dans ce roman :

Donne moi mille baisers puis cent,

Puis mille autres et cent encore,

Et encore mille et encore cent !

Et quand nous nous en serons donné des milliers,

Nous brouillerons le tout pour en perdre le compte"

Commenter  J’apprécie          60
Taraxacum   05 juillet 2019
Le procès de Valérius Asiaticus de Christian Goudineau
— [...] Il recèle un temple consacré à Diane Aricine - tu dirais sans doute Artémis - et il est le siège de coutumes étranges, horriblement barbares.

—Du genre?

— Eh bien quiconque - même un esclave fugitif - tue de sa main le grand prêtre devient de plein droit son successeur. Tu imagines la tranquillité d'esprit du grand prêtre en exercice.
Commenter  J’apprécie          40
Lenocherdeslivres   18 février 2020
Les empereurs de Rome d'Auguste à la Tétrarchie de Christian Goudineau
La crise réglée dans un bain de sang, Rome avait, de nouveau, un maître. (p.56)
Commenter  J’apprécie          50
luocine   13 avril 2012
Le procès de Valérius Asiaticus de Christian Goudineau
L'univers dans lequel nous vivons nous échappe pour toujours. Même si nous découvrons les lois qui le régissent, nous ne pourrons jamais concevoir son origine. Si nous l'attribuons aux dieux, nous inférons que ceux-ci lui sont antérieurs. Mais l'idée d’éternité, de non-naissance est incompatible avec notre finitude de mortels, nous qui naissons et sommes voués à mourir. L'idée de cycles, qui voient l'univers se créer puis disparaître, reproduit notre propre condition , mais ne résout pas la question essentielle : comment est-il possible que quelque chose ne naisse pas ou naisse de rien ? Comment imaginer le rien ? Comment imaginer l'absence de temps



Commenter  J’apprécie          20
luocine   13 avril 2012
Le procès de Valérius Asiaticus de Christian Goudineau
Un peu de patience, on viendrait nous désembourber, un peu de patience et l'on arriverait a une auberge épatante, un peu de patience et le temps reviendrait au calme. Prévisions qui par force, s'avérèrent exactes, le temps de la patience n'ayant jamais été précisé.





Commenter  J’apprécie          20
Florence94   14 août 2012
L'enquête de Lucius Valérius Priscus de Christian Goudineau
Au moment de fermer la porte, il se retourna.

- Tu n’imagines pas ce qui t’attend. Méfie-toi de tout. Ne crois personne. Vérifie deux fois, trois fois, les propos que te tient celui en qui tu as placé ta confiance. Lorsque tu penses avoir trouvé la solution, commence par te dire que tu te trompes.

- Catulle m’instruira.

- Certainement, si tu trouves les bons vers !

Il me grimaça son sourire bizarre et s’en alla.

Je ne devais plus le revoir. Aujourd’hui encore je regrette amèrement d’avoir accordé si peu d’importance à ses recommandations.
Commenter  J’apprécie          10
sevm57   24 février 2015
L'enquête de Lucius Valérius Priscus de Christian Goudineau
Le sens politique n'a pas été donné à tous. Ni la clairvoyance.
Commenter  J’apprécie          32
luocine   13 avril 2012
Le procès de Valérius Asiaticus de Christian Goudineau
On nous servit un vin plein de vigueur. Chairs succulentes, sauces ...qui changeaient de ce garum qui passe pour le nec plus ultra mais auquel mon palais répugne. Pas de livèche, des champignons et une énorme platée de choux et de raves. Des coupelles de confitures douces ou aigrelettes pour rectifier l'assaisonnement.
Commenter  J’apprécie          10
tristantristan   08 décembre 2017
Les empereurs de Rome d'Auguste à la Tétrarchie de Christian Goudineau
Bassianus va régner, non pas sous son propre nom mais sous le nom du dieu oriental qu'il vénère "Elagabale" le "dieu montagne" également dieu solaire, nom q'à Rome on traduira par Héliogabalus.

p.64
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Christian Goudineau (193)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-49992

Où se déroula la journée des Barricades, le 12 mai 1588?

à Londres
à Paris

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolutionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..