AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Musardise


Musardise   19 février 2015
Les mots de la vie politique locale en France de Christian Le Bart
Le débat sur le cumul des mandats s'est focalisé sur la question du cumul synchronique : comment exercer plusieurs mandats en même temps ? Mais la démocratie représentative n'est-elle pas aussi gangrenée par cette autre plaie qu'est le cumul dans le temps ? Comment accepter qu'un maire soit en place pendant plus de trente ans, à l'image d'André Rossinot à Nancy (1983-2014) ? Qu'un président de conseil général soit à la tête d'un département depuis 1976 (Christian Poncelet dans les Vosges), ou même 1985 (Jean-Michel Baylet dans le Tarn-et-Garonne) ? Les conséquences sont désastreuses : clôture du champ politique, confiscation des mandats par les professionnels, absence de renouvellement des équipes, essoufflement des projets, personnalisation excessive du pouvoir...
Limiter les mandats dans le temps serait indispensable. Cela supposerait au passage de faciliter le retour à la vie professionnelle de ceux qui ont exercé des responsabilités à plein temps. Ce droit au retour est actuellement inégalement distribué selon la profession d'origine. Elle est automatique pour un fonctionnaire, mais délicate pour un salarié du privé par exemple. Au-delà de cette question, il y a aussi lieu de s'interroger sur l'attachement, voire l'acharnement des politiques à demeurer en place bien au-delà de l'âge de la retraite. Quel est donc le mystère de ces fonctions politiques supposées si ingrates, si peu rémunératrices, et que les intéressés se refusent pourtant à quitter ?

Article "Longévité"
Commenter  J’apprécie          80





Ont apprécié cette citation (2)voir plus