AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , 1951
Biographie :

Christian Salmon, écrivain et chercheur au CNRS (Centre de recherches sur les arts et le langage), a fondé et animé, de 1993 à 2003, le Parlement international des écrivains.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Tombeau de la fiction (Denoël, 1999), Devenir minoritaire. Pour une politique de la littérature, entretiens avec Joseph Hanimann (Denoël, 2003), Verbicide (Actes Sud, 2007)

Source : www.bibliosurf.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A l'occasion du Forum France Culture "L'année vue par les savoirs" à la Sorbonne, Emmanuel Laurentin anime cette table ronde autour de la question : "le goût du clash a-t-il remplacé le débat public ?" Pour en discuter, Christian Salmon, écrivain, (essayiste, auteur notamment de "Storytelling : la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits", éd. La découverte, 2007), Marylin Maeso, Professeure de philosophie, essayiste, (auteure de "Les conspirateurs du silence", éd. l'Observatoire, 2018), et Pauline Escande-Gauquié, sémiologue, maître de conférences à Sorbonne Université Celsa, (co-auteure de "Monstres 2.0, l'autre visage des réseaux sociaux", éd. François Bourin, 2018). Retrouvez par ici plus d'informations relatives au Forum France Culture : https://www.franceculture.fr/evenement/forum-france-culture-le-temps-des-conflits Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤24Christian Salmon12¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
de   08 octobre 2011
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Les gens n’achètent pas des produits, mais les histoires que ces produits représentent. Pas plus qu’ils n’achètent des marques, mais les mythes et les archétypes que ces marques symbolisent.
Commenter  J’apprécie          80
jeje_gandhi   02 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
La chute du mur de Berlin, l'essor du capitalisme financier rendu possible par les révolutions conservatrices de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher, la globalisation des marchés et l'apparition de nouveaux producteurs au Japon et en Asie du Sud-Est, l'explosion d'Internet et des nouvelles technologies de l'information : tout cela a bouleversé en profondeur les conditions de production et d'optimisation des bénéfices des entreprises. Après un cycle de croissance rapide (les Trentes Glorieuses) reposant sur des formes d'organisation relativement stables (l'entreprise fordiste), le capitalisme entre au début des années 1980 dans une zone de turbulences. Le management se cherche alors un nouveau paradigme susceptible d'orienter les dirigeants dans une période de profonds réajustements qui concernent à la fois les techniques de gestion et d'administration, la gestion du personnel, les pratiques productives, le périmètre des entreprises, mais aussi les discours et les constructions symboliques qu'elles inspirent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jeje_gandhi   02 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Le roman de Don DeLillo identifiait avec une remarquable lucidité l'idéal-type de l'entreprise postindustrielle, flexible et agile, organisés en réseaux et orientée vers la satisfaction de besoins immatériels, culturels et humains... Grief Management nous permet ainsi d'identifier les trois éléments qui vont structurer la rhétorique du nouveau capitalisme à partir des années 1990 :

- le premier de ces éléments (son ethos, si l'on veut) va se manifester sous la forme d'une injonction constante au changement ;

- le deuxième (son pathos) concerne le management des émotions, inscrit dans un processus général de manipulation et de marchandisation qui accompagne la constitution d'un nouveau "sujet" du capitalisme (consommateur, salarié ou manager) en tant qu'ego émotionnel ;

- le troisième (logos) souligne le rôle du langage et en particulier de l'utilisation des histoires dans la gestion de ce moi émotionnel.
Commenter  J’apprécie          50
jeje_gandhi   01 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
De fait, la globalisation des marchés et les délocalisations ont créé chez les individus des tensions insupportables entre l'exigence d'adaptation à un environnement changeant et l'affirmation de leur identité, entre la flexibilité et l'individualisme. Du coup, le néomanagement doit faire face à des exigences contradictoires d'autonomie et d'interdépendance. Il doit favoriser chez des acteurs dispersés des attitudes apparemment incompatibles : l'individualisme et le fonctionnement en réseaux, l'esprit d'initiative et une extrême adaptabilité. Cela suppose moins de hiérarchie, mais plus de contrôle. Une forme de conduite des conduites qui laisse aux agents une part d'autonomie suffisante pour s'ajuster à des situations complexes et imprévisibles dans le cadre d'un scénario qui les contraint.
Commenter  J’apprécie          50
jeje_gandhi   04 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
La multiplication des médias, la croissance du nombre des journalistes accrédités et l'internationalisation de la couverture médiatique ont érodé la relation intime entre le pouvoir et la presse, qui permettait de cogérer les flux d'information à travers quelques canaux d'informations. La télévision ouvre un accès direct au public, le développement des satellites rend possible son extension à tout le territoire et même à l'étranger. Le pouvoir politique étant de plus en plus soumis à l'opinion publique, il va s'adresser directement elle ; la communication tend alors à se réorienter de la simple information de la presse à l'action sur l'opinion, ce que Nixon appelait le going public.
Commenter  J’apprécie          50
Jubibu   28 juillet 2013
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Une démocratie moins délibérative, des citoyens inondés par le spectacle symbolique de la politique, mais incapables de juger ses leaders et le bien-fondé de leurs politiques - John Anthony Maltèse
Commenter  J’apprécie          60
de   08 octobre 2011
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Enron était devenu un véritable mirage financier, producteur d’illusions non seulement pour ses salariés intéressés à la croyance, mais aussi pour les plus grandes banques du monde, les analystes financiers, les experts comptables et les actionnaires de Wall Street.
Commenter  J’apprécie          50
jeje_gandhi   04 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
La puissance souvent incomprise du néocaptilaisme (et sa violence symbolique) ne tient plus, comme c'était le cas depuis la révolution industrielle, à la seule synchronisation du capital et du travail : elle consiste à créer des fictions mobilisatrices, à engager tous les "partenaires" (ou "parties prenantes"), salariés et clients, managers et actionnaires, dans des scénarios prémédités. A la place des chaînes de montage, des engrenages narratifs. Plutôt que le contrôle et la discipline, le prétendu partage d'une histoire collective. Le storytelling management peut donc être défini comme l'ensemble des techniques organisant cette nouvelle "prolixité" productive, qui remplace le silence des ateliers et des usines : le néocapitalisme ne vise plus seulement à accumuler des richesses matérielles, mais à saturer, à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise, les champs de production et d'échange symboliques. Une fois adopté par un service de l'entreprise, le storytelling gagne les autres : marketing, communication interne, gestion des "ressources humaines", formation au leadership, stratégie, gestion de projets et, plus surprenant encore, le management financier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jeje_gandhi   04 mai 2015
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Les gourous sont des pourvoyeurs de modes managériales. La popularité de leurs idées va et vient selon des cycles d'invention (quand l'idée est créée), de dissémination (quand l'idée est portée à l'intention d'un public ciblé), d'adhésion (quand l'idée est acceptée), de désenchantement (quand les évaluations négatives et les frustrations liées à cette idée commencent à émerger), puis de déclin en d'abandon de l'idée...
Commenter  J’apprécie          40
de   08 octobre 2011
Storytelling : La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits de Christian Salmon
Les campagnes du mouvement anti-Nike rendaient visibles les trous noirs de la globalisation : elles éclairaient les liens invisibles entre les marques et les ateliers sous-traitants, entre les agences de marketing et les ateliers clandestins, entre les ballons de foot aux pieds des athlètes du Mondial 98 et les mains des enfants qui les fabriquaient.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur