AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 165 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mouvaux , le 18/10/1952
Biographie :

Christine Desrousseaux est née dans le nord en 1952, elle a passé les dix-neuf premières années de sa vie à Tourcoing sur le bord d’un canal cerné d’arbres.
A vingt ans, elle est partie vivre à Paris avec sa fille. Pour (sur)vivre, elle a exercé toutes sortes de métiers - aide-géomètre, enquêtrice, vendeuse, modèle, responsable d’une galerie d’art africain.... Après un bref intermède dans la campagne flamande, elle est revenue vivre à Lille en 1980.
Parallèlement à son métier de conceptrice-rédactrice en publicité, elle a commencé à écrire des nouvelles et des livres pour enfants sur les animaux.

En 2000, "Arrivée de la pluie par l'ouest", son premier roman, paraît aux éditions Climats.
"Drame au Cap Gris Nez" a été publié en 2006 par les éditions Ravet-Anceau, suivi en 2008 par "La Panthère de Sangatte" et en 2010 par "Le Vol de l'éléphant". Les deux premiers ont pour décor le littoral de la côte d'Opale et mêlent intrigue policière et drame psychologique. Plus que l'enquête traditionnelle, ce sont les nœuds intimes des personnages qui conduisent le récit.
Christine Desrousseaux vit à Lille et travaille en tant que conceptrice-rédactrice dans une agence de publicité, elle pratique la lecture à voix haute dans le cadre de l'association lilloise La Bocca. Dans ses préférences en littérature noire, on peut citer Patricia Highsmith, Kate Atkinson, Pete Dexter, Robin Cook, Dennis Lehane....
+ Voir plus
Source : http://www.polardefemme.info/
Ajouter des informations
Bibliographie de Christine Desrousseaux   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Christine Desrousseaux - Mer agitée


Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   15 juin 2019
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Un malade en fin de vie ou une personne très âgée a sans doute en ligne de mire sa propre disparition comme un événement qui va se réaliser dans un laps de temps très court. Le mourant se prépare au passage, se tourne parfois vers la spiritualité. Et pourtant, je crois que jusqu’à la dernière seconde, on est pleinement en vie, l’esprit humain ne peut pas se projeter dans la mort, cette absence sidérale.
Commenter  J’apprécie          261
spleen   15 décembre 2018
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Le chagrin est une terre immense. Elle n'a pas de contours, un désert à perte de vue où nous marchons assoiffés sous un soleil aveuglant. Parfois de minuscules oasis permettent un repos illusoire mais très vite, il faut se relever, allonger le pas , encore et encore malgré l'épuisement, l'air qui s'étiole dans notre poitrine, le corps qui souffre .
Commenter  J’apprécie          140
blandine5674   28 mai 2019
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Mes pieds s’enfonçaient dans la neige fraîche, c’était agréable d’être la première à la fouler. Ça m’a toujours donné l’impression que c’est un privilège, cette blancheur, la douceur du tapis qui s’écrase sous les pas en crissant légèrement.
Commenter  J’apprécie          100
ludi33   19 décembre 2018
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
C'est là. Là que le diable a de son doigt impulsé la petite secousse au volant, là que le destin dérape, là que le malheur fait irruption dans notre vie.
Commenter  J’apprécie          70
Wyoming   25 août 2019
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Le mot "amour" me hérissa aussitôt, je le jetai à la corbeille avec tout le message pour m'en débarrasser au plus vite, comme un virus qui risquait d'infecter mon ordinateur si je n'y prenais pas garde. Le petit pfutt de l'icône avalant le mail me soulagea.
Commenter  J’apprécie          50
GeorgesSmiley   29 mars 2018
Mer agitée de Christine Desrousseaux
_ Vous n'avez pas connu Adèle ? Elle se baignait toute l'année. A plus de soixante-dix ans. De janvier à décembre. Elle disait qu'elle n'irait pas le jour où il neigerait. Et ici, la neige c'est une rareté.

Marie a froncé les sourcils.

_ Et ça lui a réussi ?

_ Ca dépend de ce que vous entendez par réussir, a rétorqué l'homme. Elle est morte, comme tout le monde.
Commenter  J’apprécie          40
derisi0n   20 septembre 2018
Mer agitée de Christine Desrousseaux
On dirait que tu as bien compris ce à quoi servent les livres : ressentir des émotions, sans vivre l'histoire pour de vrai...

P.110
Commenter  J’apprécie          50
Wyoming   25 août 2019
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Pour éloigner les pensées parasites, le jardinage est une activité parfaite. Le corps devient une petite machine disciplinée qui exécute les ordres, le cerveau est uniquement occupé à lui dicter ce qu'il doit faire : bêche ici, enlève les mauvaises herbes là, ratisse à cet endroit.
Commenter  J’apprécie          41
lulu8723   21 mai 2020
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
J'ai besoin de mettre de l'ordre dans ce désordre insensé qu'a été la fin de sa vie. L'ordre d'une sépulture. C'est à ça qu'elle aspirait, à ça qu'elle s'est consacrée pour en finir : être un déchet. elle y a mis toute sa volonté, tout son courage. Je ne veux pas la laisser. Je ne veux pas laisser gagner ceux qui lui font du mal. Lui donner une tombe, c'est au moins la ramener dans la communauté des humains.

page 162-163
Commenter  J’apprécie          30
Wyoming   27 août 2019
En attendant la neige de Christine Desrousseaux
Le chagrin est une terre immense. Elle n'a pas de contours, un désert à perte de vue où nous marchons assoiffés sous un soleil aveuglant. Parfois de minuscules oasis permettent un repos illusoire, mais, très vite, il faut se relever, allonger le pas encore et encore malgré l'épuisement, l'air qui s'étiole dans notre poitrine, le corps qui souffre .
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Christine Desrousseaux (196)Voir plus


Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien les fables de La Fontaine ?

D’où provient cette citation: “Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute” ?

l'Âne et le Chien
le Corbeau et le Renard
le Chat, la Belette et le Petit Lapin
la Cigale et la Fourmi

10 questions
146 lecteurs ont répondu
Thème : Jean de La FontaineCréer un quiz sur cet auteur

.. ..