AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.2 /5 (sur 105 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Havre , le 13/07/1965
Biographie :

Christine Montalbetti est une femme de lettres française.

Maître de conférence en littérature française à Paris-VIII, Christine Montalbetti est l'auteur de plusieurs ouvrages : "Sa fable achevée, Simon sort dans la bruine" (2001), "L'origine de l'homme" (2002), "Western" (2005), "Expérience de la campagne" (2005), "Nouvelles sur le sentiment amoureux" (2007), "Petits déjeuners avec quelques écrivains célèbres" (2008), "Le bruiteur" (2017)...

Elle écrit aussi pour le théâtre: "Baba court dans les paysages" a été mis en espace par Philippe Calvario au Festival de Hérisson (2008), "L’Avare impromptu" par Nicolas Lormeau à la Comédie française dans le cadre des "Petites formes" (2009).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
"Ils nous parlent quand nous posons les yeux sur eux" : Christine Montalbetti, écrivaine, évoque sa pièce "La conférence des objets" qu'elle met en scène au Studio Théâtre de la Comédie-Française, du 28 novembre au 5 janvier 2019. C'est sa première mise en scène, qui couronne un travail débuté par des entretiens avec les acteurs. Au centre de sa réflexion : notre relation aux objets. Elle a ensuite déterminé quels inanimés incarneraient les comédiens. La Grande table Culture d?Olivia Gesbert ? émission du 4 décembre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020 Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Podcasts (9) Voir tous

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Krout   21 août 2017
La vie est faite de ces toutes petites choses de Christine Montalbetti
Le plus difficile, alors, c'est l'attente.

On fait, du temps, toutes sortes d'expériences. Parfois, l'espace d'une journée vous paraît trop exigu pour tout ce que vous avez à y accomplir, un peu comme le coffre d'une voiture, où vous ne savez comment tout caser. Parfois, à l'inverse, les heures sont de gentilles choses molles, et vous êtes comme enveloppé(e) d'un édredon, à les laisser simplement passer, à regarder doucement changer la lumière (ah, ce temps élastique et distendu des journées oisives et libres, ce fond confortable et lent auquel vous adossez vos rêveries). Et puis parfois il y a, sur la ligne ordinaire du temps, un évènement prévu, à un horaire fixe, auquel il faut faire face.
Commenter  J’apprécie          192
Krout   22 août 2017
La vie est faite de ces toutes petites choses de Christine Montalbetti
quant à ces pluies qu'on envisage, peut-être vaut-il mieux en courir le risque plutôt que tout reporter ?

La décision n'est pas facile à prendre.

Il y a une expression alors qui permet de dénouer tout : le risque raisonnable. Peut-on considérer qu'on en est là ? C'est le terme qu'ils emploient, ils commencent à parler de reasonable risk.

D'autant que les choses ont l'air de s'arranger. Vers 10h45, on penche nettement pour le go. [...]

Steve confirme, no constraint for launch, pas d'obstacle au lancement.
Commenter  J’apprécie          160
hcdahlem   17 janvier 2017
La vie est faite de ces toutes petites choses de Christine Montalbetti
Les voici donc face à nous, alignés d’un seul côté de la table rectangle, les quatre de la mission finale, eux dont le poster circule un peu partout avec ce titre, Final Mission, et puisque c’est la dernière fois qu’on envoie depuis l’Amérique une navette habitée. La dernière fois qu’un équipage s’assied derrière cette nappe, la dernière fois qu’on leur confectionne un gâteau tout exprès, et beaucoup de dernières fois encore que nous aurons l’occasion d’égrener.

Nos astronautes se restaurent, assis en rang d’oignons, et c’est le moment, je pense, de vous dire un petit mot sur chacun. Nous avons, dans le sens de la lecture, Rex, Doug, Fergie et Sandra – excusez-les, tous ont un peu des poches sous les yeux, à cette heure si matinale, avec cette petite nuit derrière eux, et la difficulté, on l’imagine, à dormir, comment voulez-vous, une veille de lancement.

Je vous les présente ?

À côté de Sandra, celui que tous appellent Fergie, c’est Christopher Ferguson, le commandant. Il va sur ses cinquante ans, cet été-là. Sandra le connaît peut-être encore mieux que les autres, parce qu’elle a déjà volé avec lui sur la mission STS-126. Fergie est né à Philadelphie, en Pennsylvanie, et si vous lui demandez comment il occupe son temps libre, il vous répondra qu’il aime faire du golf, et travailler le bois. Il joue également de la batterie, on y reviendra.

Doug Hurley, je continue, est le pilote. Le visage aussi rond que Fergie a le sien émacié, et de cinq ans son cadet, Doug est né à Endicott, dans l’État de New York (…) Le troisième Larron, c’est Rex Walheim. Originaire de Redwood City, Californie, deuxième spécialiste de mission, il a deux ans de plus que Sandra, et deux fils adolescents. Dans la catégorie hobbies, il déclare la randonnée, le ski et le football américain, celui qu’on joue momifié de bandelettes, corseté de plastique et bardé de protections des genoux et autres coudières, sans compter ces énormes épaulières, vous savez, nouées à hauteur du sternum, et le visage pris dans un casque grillé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ericlesapiens   11 septembre 2019
Love Hotel de Christine Montalbetti
Tout le paysage est comme filtré par la mémoire de mon après-midi au Love Hotel, dont je ne sais, au fond, ce qui me restera (certains souvenirs érotiques demeurent aigus bien des années plus tard, mais la plupart, je crois, se dissipent dans le savoir plus général que cela a eu lieu).
Commenter  J’apprécie          130
michdesol   21 octobre 2019
Mon ancêtre Poisson de Christine Montalbetti
L'automne arrive. Les feuilles commencent de sécher sur les arbres et de se racornir, et puis quand plus rien ne les retient, elles se décrochent, elles renoncent. Toi, cette agonie des feuilles, ça fait un bail que tu la vois se reproduire, c'est ton soixante-dix-huitième automne. Mais cette fois, est-ce qu'elles ne te tiennent pas un bien triste discours ? Tu en as vu tomber pourtant, tu en as piétiné, de ces feuilles rougeaudes, et tu continues, cette année-là. Ça volette autour de toi, ça chute des branches, et dans les allées le vent parfois les soulève, les déplace, comme le font aussi tes pas. Ça craquette, c'est le bruit que ça fait, de marcher dans l'automne, au milieu de tout ce dépouillement progressif ; et je ne sais pas si c'est une chose à laquelle on s'habitue, toute cette nature qui se délite à vue, ou si au contraire, une fois que son propre pas est devenu plus lent, son propre corps plus dolent, il n'y a pas un affolement croissant à voir ce désastre se reproduire.
Commenter  J’apprécie          90
Olivia-A   21 août 2014
Plus rien que les vagues et le vent de Christine Montalbetti
C'est une chose qui peut arriver, je crois, qu'au moment même où on se remémore un bonheur intense qui s'est mué plus tard en catastrophe, la sensation de ce bonheur soit capable de vous innerver encore bizarrement, comme si on parvenait, en se concentrant, et malgré le savoir du chagrin immense qui avait suivi, à en revivre l'émotion.
Commenter  J’apprécie          100
fbalestas   06 février 2020
Mon ancêtre Poisson de Christine Montalbetti
Quand tu te penches au-dessus d'une fleur, que se passe-t-il en toi ? Tu recenses les éléments botaniques qui la composent, tu la vérifies dans le vent frais, tu l'examines comme la sage-femme compte les doigts du nouveau-né. Moi qui, posant les yeux sur les plantes, suis généralement incapable de les nommer (est-ce que tu m'en voudrais pour ça ?), moi qui suis devant la nature non pas à court de phrases (ça non, tu me verrais, chaque fois que je prends le train, sortir mon carnet pour décrire les paysages; tu serais étonné de l'effet que ça me fait, les boules de gui dans les baies d'arbres, la vivacité du colza, ce jaune inouï qui tranche parmi le patchwork des champs et de prés - j'utilise souvent le mot patchwork, quand je regarde la campagne depuis les trains)
Commenter  J’apprécie          70
Olivia-A   21 août 2014
Plus rien que les vagues et le vent de Christine Montalbetti
Au bout d'un certain temps de solitude on est capable de comprendre des choses autour de soi qu'on ne comprend pas d'habitude.
Commenter  J’apprécie          80
Olivia-A   21 août 2014
Plus rien que les vagues et le vent de Christine Montalbetti
Au bout d'un moment oui, chez Moses, on était comme sur le point d'un navire, par gros grain. On oscillait, on avait un posé de talon un peu brusque, et le regard toujours qui fixait l'horizon - je ne sais quelle ligne chavirée par la houle, quel cap qu'envers et contre tout il fallait maintenir.
Commenter  J’apprécie          70
Olivia-A   21 août 2014
Plus rien que les vagues et le vent de Christine Montalbetti
Les gars, en un sens, leur vie, je réfléchissais dans la nuit froide et je me suis dit ça un soir, pour résumer (je me le dis encore parfois, allongé sur ce fauteuil devant la baie vitrée), c'était plutôt comme s'ils la lisaient que comme s'ils l'écrivaient. Comme s'ils en découvraient les péripéties une à une, à mesure qu'elles se produisaient, sans pouvoir rien y faire. C'était comme des choses qu'on avaient décidées pour eux, des choses auxquelles des genres de forces obscures travaillaient. Et ils pouvaient essayer d'utiliser toute la petite marge de manoeuvre qui leur restait, l'épisode suivant, ils se le prenaient chaque fois de plein fouet.

Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
39 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..