AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 249 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Née en 1985, Chrystel Duchamp se passionne très tôt pour la littérature de genre, notamment le fantastique et la série noire. Elle et son conjoint, Eric Barge, montent la maison d’édition Le Miroir aux Nouvelles, où ils publient plusieurs romans illustrés de Chrystel : La Boîte aux objets perdus (2013), 47°9’S - 126°43’W (2014), La Vallée dérangeante (2015). Son dernier roman, À l’ombre des sureaux, a paru en 2018. Elle habite près de Saint-Etienne.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le Sang des Belasko - parution le 14 janvier 2021 #LeSangDesBelasko #ChrystelDuchamp #lArtDuMeurtre Après la mort de leur père, cinq frères et soeurs se réunissent dans la maison de leur enfance. Les portes se referment sur eux. Avec une terrible révélation… le nouveau thriller de Chrystel Duchamp, auteure de L'Art du meurtre. Cinq freres et soeurs sont reunis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste batisse isolee au coeur d'un domaine viticole de Provence. Leur pere, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n'a laisse qu'une lettre a ses enfants, et ce qu'il leur revele les sidere : leur mere ne se serait pas suicidee – comme l'avaient affirme les medecins six mois plus tot. Elle aurait ete assassinee... Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumules au fil des annees vont se deverser. Mais le pire reste a venir. D'autant que la maison, coupee du monde exterieur, semble douee de sa propre volonte... ------------ Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-sang-des-belasko/9782809840407 Facebook : https://www.facebook.com/larchipel Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
Nostradamus27   04 janvier 2020
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
À l’heure où ce quartier bourgeois s’éveille, un appartement reste plongé dans le calme et la pénombre. Une bougie posée sur un guéridon off re de timides lueurs à l’obscurité. La cire fond et coule dans un bougeoir ébréché.



Le silence règne dans la salle à manger, interrompu chaque seconde par le tic-tac d’une horloge. Sur une grande table en chêne, sont disposés un vase – dans lequel fanent les roses d’un bouquet – et une corbeille – où pourrissent trois pommes et deux poires. Les fruits dégagent une odeur pestilentielle qui se mêle à des effluves de tabac.
Commenter  J’apprécie          160
celine85   26 décembre 2019
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
L'art est immortel. Il nous survivra
Commenter  J’apprécie          161
clairesalander   13 mai 2020
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
Je compose le numéro de Marie-Lou en observant le visage d'Anita, sans aucun doute passé plusieurs fois sous la lame d'un bistouri. Un nez parfait, des pommettes hautes et saillantes, des lèvres rouges et pulpeuses, une peau vierge de toute ride. Sur l'un des clichés que contient le dossier, les yeux bleus d'Anita semblent perdus dans le vide. Quelques mèches blondes s'échappent de son bonnet noir et viennent onduler autour de son visage de poupée. Me reviennent alors les performances d'Orlan et sa quête de beauté. Anita a suivi ses propres codes, ceux dictés par un Occident ô combien exigeant avec le sexe faible. Elle appartient à cette catégorie de femmes prêtes à tout pour atteindre la perfection. Celles qui achètent auprès de leur chirurgien esthétique le même nez que Nicole Kidman, la bouche d'Angelina Jolie. Choisir sa beauté sur catalogue. Comme on choisirait un sac à main.
Commenter  J’apprécie          120
Eve-Yeshe   20 décembre 2019
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
Certes, la vue d’un cadavre est choquante, mais les jours passent et cette vision s’estompe. L’odeur elle, reste à tout jamais. Elle vous colle à la peau, elle imprègne vos cheveux et vos vêtements. Vous avez beau vous laver deux fois, dix fois mille fois, elle persiste. Les souvenirs olfactifs sont les pires. Ils ne vous quittent jamais.
Commenter  J’apprécie          110
audeLOUISETROSSAT   25 février 2021
Le sang des Belasko de Chrystel Duchamp
Je savais ce qui m’attendait. Je savais que les cinq frères et sœurs hausseraient le ton et que j’assisterais, impuissante, à leurs querelles. Mais jamais je n’aurai imaginé être témoin d’une telle tragédie.
Commenter  J’apprécie          00
leslivresmapassion   19 février 2021
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
Joël m'attend sur le pas de la porte.

- Content de pouvoir passer la soirée avec toi.

- Pareil. On sort boire un verre ?

- De jus d'orange ? répond-il les yeux pleins de malice.

- Plus d'alcool. Plus de shit. Plus de sucre. Plus de sel.

Que me reste-il dans cette chienne de vie ?

- Moi !

Il pose ses mains sur ma taille, m'attire contre lui et m'embrasse. Une douce chaleur m'envahit. Mes muscles se relâchent. Joël a peut-être raison : sa compagnie est la meilleure des drogues.
Commenter  J’apprécie          40
bagus35   12 décembre 2019
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
Les lueurs des réverbères ondulent.Elles roulent,s'entortillent et forment des spirales infernales;boules de feu prêtes à s'écraser sur la capitale.Phares des voitures ,néons des bars,feux tricolores:toutes les sources de lumière se fondent les unes aux autres pour ne créer qu'une masse informe et éblouissante.
Commenter  J’apprécie          90
Analire   17 janvier 2021
Le sang des Belasko de Chrystel Duchamp
Une existence pour bâtir un empire. Quelques secondes pour le réduire à néant.
Commenter  J’apprécie          90
Analire   11 janvier 2020
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
Se faire agresser est traumatisant. Au-delà du choc émotionnel, une agression éveille en vous une pathologie qui ne vous quitte plus : la paranoïa. Un sentiment incessant de vulnérabilité.
Commenter  J’apprécie          70
Analire   08 janvier 2020
L'art du meurtre de Chrystel Duchamp
"Le sommeil est la clé de la réussite", répétait sans cesse mon père.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..